AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez|

Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Avatar: Hyeon Bi Hyul
Pseudo: Maliae
I'm here since: 21/12/2010
Messages: 20
Work: Etudiant
About Me: "Une chaise, c'est un animal qui vit que trois ans"
Je suis beau, je suis adorable, et je suis modeste. J'adore les chats, les gaufres, et les mafieux chinois en peignoir. Je suis hétéro, c'est pour ça que je veux sortir avec des garçons, même si tout le monde croit que je suis un garçon.
Y a un type un jour, il m'a appelé JooJoo, depuis tout le monde m'appelle comme ça, mais j'ai ce surnom en horreur.
Mes rêves? C'est de devenir photographe, maître du monde, ou même un mafieux coréen en peignoir, mais surtout pas héritier de l'entreprise familiale.
Y a des rumeurs qui courent comme quoi je serai un délinquant et un briseur de couples, mais c'est même pas vrai, les célibataires y risquent rien.
"Phoque !!!! Quoi t'es raciste des phoques?"




MessageSujet: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Mer 22 Déc - 2:40

Y’avait cette fille, elle s’appelait comment déjà ? Kim quelque chose, elle croyait que Joo Chan (Jung Joo Chan s’teuplet, on n’a pas élevé les gaufres ensemble) était son ami. Bien sûr elle se trompait, comme environ 88,72% des fangirls de Jung Joo Chan, mais peu importe. Donc cette fille là, avait décidé de trainer le pauvre garçon qui n’aspirait qu’à la tranquillité, au centre commercial.

- On pourrait boire un coup !
- J’ai pas soif (Joo Chan n’y mettait aucune volonté)
- Alors faire les boutiques
- J’ai déjà assez de fringues.
- Il paraît qu’ils ont ouvert une animalerie et qu’ils vendent des énormes serpents !
- C’est partit on y va.

Evidemment, si on le prenait pas les sentiments, c’était différent. Il avait beau avoir déjà six serpents différents dans une pièce qui lui servait de vivarium chez lui, ce n’était jamais assez pour lui, il aimait trop ces si beaux animaux (qui rendaient hystériques sa mère). Bien évidement il avait autant de chats (là c’était son père qui devenait fou), mais quand on aime, on accepte les caprices de son merveilleux fils (même si c’est une fille, en fait).

Sur le chemin qui les menait au centre commercial, Kim machin truc essaya vainement de prendre Joo Chan par le bras, ce dernier la repoussait à chaque fois, la trouvant plus collante que de la glue. Il essayait tant bien que mal de concentrer toute son attention sur les mignons serpents qui l’attendaient sagement. Mais oh rage, oh désespoir, oh Kim menteuse ennemie, il n’y avait pas plus de nouvelle animalerie au centre commerciale que de cervelle dans la tête de cette fille.

- Tu t’es foutue de moi !
- Sois pas si méchant, je voulais juste me balader avec toi, maintenant qu’on est là on pourrait faire un tour dans les boutiques non ?
- Maintenant que je suis là, je vais faire un tour, mais sans toi.

Et complètement insensible à l’état d’émoi de la jeune fille, Jung Joo Chan la laissa planté sur place pour aller se promener tout seul.
Bon sang que les filles pouvaient être collantes parfois, certes il n’était pas trop mal, même plutôt beau garçon, mais il n’était absolument pas attiré par la gente féminine, et encore moins par les hystériques dans ce genre. Seulement, il avait beau les repousser de toutes ses forces, les fangirls s’accrochaient à lui comme des fauves sur un bon steak, « aaaah son sale caractère lui donne un côté si mystérieux ». C’était plutôt le fait qu’il cachait son véritable sexe qui le rendait mystérieux, oui.
Bon, maintenant qu’il était là, autant qu’il dépense les sous de ses parents. Il se dirigea donc dans une boutique de cds pour y voir les nouveautés. Mais alors qu’il faisait tranquillement ses courses, Kim truc chouette le retrouva et commença à lui faire une scène.

- Tu ne comprends pas, je t’aime moi, je t’aime de tout mon cœur, pourquoi tu ne t’intéresses pas aux filles, pourquoi tu ne veux pas de moi ???

Joo Chan fit la grimace, il ne s’intéressait pas aux filles, parce qu’il était hétéro, enfin elle était hétéro, et même si elle avait été bisexuelle, jamais elle ne serait sortit avec une folle pareille. Plutôt mourir broyé par un mixer géant. Seulement voilà, Joo Chan savait qu’il ne se débarrasserait pas aussi facilement de ce pot de colle, puisqu’elle avait été capable de le suivre après s’être fait envoyer balader. Il regarda autour de lui, à la recherche d’une issue de secours ou bien d’un plan foireux qui lui viendrait en aide, quand tout à coup il eut l’idée du siècle. Joo Chan attrapa la fille la plus proche, et se colla contre elle.

- Je suis désolé, mais en fait j’ai déjà une petite amie, c’est elle.

Kim bidule chose poussa un hurlement strident, et s’enfuit en pleurant après avoir traité l’inconnue de garce. Joo Chan eut un immense sourire, et relâcha sa victime, puis se tourna vers elle pour lui parler :

- Eh toi, tu viens de me sauver la vie, ne s’excusa-t-il pas, je ne savais plus comment me débarrasser de cette fille. Bon ben salut.

Et sans se préoccuper plus d’elle, il retourna dans ses cds. Ce n’était pas parce qu’il avait utilisé une pauvre personne innocente, pour se débarrasser d’une fille gluante, qu’il se sentait redevable de quelque chose, aussi ne fit-il pas plus attention à elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Kong Min Ji ♥
Pseudo: Sweetness
I'm here since: 16/12/2010
Messages: 28
Work: Coiffeuse




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Mer 22 Déc - 20:51

Travailler à l’agence comme coiffeuse, s’était amusant, mais encore plus agréable. Depuis bien longtemps, son cousin est son idole, passer autant de temps près de lui et pouvoir l’observer, c’est un rêve qui se réalise. C’est avec son cousin qu’elle avait passé le plus de temps et c’est grâce à lui qu’elle obtint ce travail à l’agence. Ji Hyun l’idolâtrait depuis longtemps, et ce n’est certainement pas une fille qui allait faire changer les choses. Celle-là prenait un étrange plaisir à harceler la coiffeuse, prétendant que son cousin ne méritait aucune éloge, rien du tout. Pourquoi s’attardait-elle autant? C’est pourtant évident, Ji Hyun ne changera pas d’idée aussi facilement.

Juste de penser à cette fille et toutes les paroles immonde qu’elle sortait sur le cousin de la jeune demoiselle, lui détruisait le morale. Pourtant, la journée s’annonçait être belle et agréable. Errant dans les rues mouvementé de Séoul, elle ignorait complètement où elle allait. Se changer les idées, c’est tout ce qui était important.

Elle finit rapidement au centre commercial. Lieu idéal pour penser à autre chose, mais il fallait quand même trouver une boutique où arrêter. Ce n’était pas marcher qui allait faire changer les choses, il fallait qu’elle s’occupe la tête, les mains et même les yeux. Jetant un rapide coup d’œil autour, elle aperçu une boutique de musique. Profitons-en pour renouveler la discographie de Ji Hyun. Ne sachant pas vraiment lequel choisir, elle fit le tour, commençant par le fond, là où cela semblait être le plus intéressant.

N’arrivant pas à trouver quelque chose qui pourrait lui plaire, elle se préparait à sortir. Et se couple qui ne cessait de crier à côté d’elle commençait à l’énerver. Mieux vaut changer de boutique. Cependant, elle n’eut même pas le temps de faire un pas, que le jeune homme situé à ses côtés lui pris le bras, prétendant qu’elle était sa copine. C’était quoi le but, prendre de nouveau Ji Hyun pour une victime? Mais laisser là donc tranquille un peu…Elle ne veut que la tranquillité, pour une fois.

Voir cette inconnue la dévisager comme si elle était le démon ou quelque chose de semblable la vexa. Depuis quand dévisagent-on ainsi les inconnues? C’était peut-être normale pour celle-là, mais pour Ji Hyun ça ne l’est pas. Il était encore moins nécessaire qu’elle crie aussi fort. Ji Hyun se sentait presque gênée d’être la cible d’une telle déchaînée. Avec le mec qui ne lui lâchait pas le bras, cette journée allait être l’opposé de ce dont la jeune fille aurait souhaité.

- Eh toi, tu viens de me sauver la vie, je ne savais plus comment me débarrasser de cette fille. Bon ben salut.

La politesse…Est-ce un terme inconnu pour eux ou quoi ? Le regard plein de haine, avec la seule envie de lui en coller un en pleine figure, Ji Hyun lui attrapa le bras à son tour.

- Non mais tu fais ça tous les jours toi ? Utiliser une inconnue pour faire fuir tes copines ? T’as choisi la mauvaise personne cette fois mon cher…

Se rendant compte que beaucoup de gens les observait, elle diminua l’intonation de sa voix, même si ce mec venait de la ridiculisé à l’instant.

-Tu te rends compte que je viens de passer pour une folle…T’as copine, c’est quoi son rapport de me traiter de garce ? Tu devrais essayer de la contrôler un peu plus…disait-elle d’une voix dure, juste avant de mettre le capuchon de son chandail sur sa tête, elle ne voulait pas être reconnu dans une telle situation, elle qui habituellement passait inaperçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Hyeon Bi Hyul
Pseudo: Maliae
I'm here since: 21/12/2010
Messages: 20
Work: Etudiant
About Me: "Une chaise, c'est un animal qui vit que trois ans"
Je suis beau, je suis adorable, et je suis modeste. J'adore les chats, les gaufres, et les mafieux chinois en peignoir. Je suis hétéro, c'est pour ça que je veux sortir avec des garçons, même si tout le monde croit que je suis un garçon.
Y a un type un jour, il m'a appelé JooJoo, depuis tout le monde m'appelle comme ça, mais j'ai ce surnom en horreur.
Mes rêves? C'est de devenir photographe, maître du monde, ou même un mafieux coréen en peignoir, mais surtout pas héritier de l'entreprise familiale.
Y a des rumeurs qui courent comme quoi je serai un délinquant et un briseur de couples, mais c'est même pas vrai, les célibataires y risquent rien.
"Phoque !!!! Quoi t'es raciste des phoques?"




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Jeu 23 Déc - 0:21

Joo Chan tira un cd de musique d’un de ces groupes préférés, extasié au premier abord, car s’en était un qu’il n’avait pas. Mais il n’eut pas réellement le temps de profiter de sa découverte, puisqu’une folle furieuse le tira par le bras. Qu’est ce qu’elle lui voulait ? Encore une fille qui succombait à son charme ? Ne pouvait-il donc pas se promener sans qu’on l’aborde pour le draguer ?
Quel drame d’être un aussi beau garçon, quand on était une fille.

Sur le coup, il ne reconnu même pas la personne qu’il avait utilisée pour faire fuir l’autre hystérique. C’était comme ça, il n’était pas physionomiste et ne s’attachait pas à une histoire déjà passée (depuis seulement une minute, mais le passé c’est le passé).
La demoiselle lui rafraichit tout de même un peu la mémoire, en lui postillonnant dessus des phrases énervées (bon peut-être qu’elle postillonnait pas en fait, mais c’est tout comme).
Elle l’engueulait parce qu’il l’avait utilisé pour faire fuir Kim truc machin, pi qu’à cause de lui elle était passée pour une folle, et elle disait ça tout en prenant l’autre cinglée collante pour « sa copine », brrr quelle horreur, plutôt se chopper la varicelle une deuxième fois qu’un truc pareil.

- C’est pas ma copine, je la connais à peine.

Il valait mieux dissiper le malentendu immédiatement, Joo Chan n’aimait pas qu’on pense qu’il pouvait être attiré par une nana en furie.

- Et je crois que le seul moyen de contrôler ce genre d’espèce c’est de les assommer.

Au temps des Cro-Magnon, elle aurait reçu un bon gros coup de massue sur la tête « tais-toi femme » ou quelque chose dans ce goût là, et la tranquillité serait revenue. A notre époque, c’est cette jeune fille qui se cachait sous sa capuche qui avait été la massue de Joo Chan, et Kim la lourde en avait été tellement assommée qu’elle allait sûrement pleurer pendant une bonne quinzaine de jours, c’était bien pour elle, elle pisserait moins.

- Mais ne t’inquiète pas, c’est pas toi qui est passée pour folle, c’est elle. Toi t’es juste devenu pendant un instant, la petite amie d’un mec trop mignon, estime toi heureuse.

Joo Chan lui fit un grand sourire, espérant que ça suffirait pour qu’elle le laisse tranquille et qu’il puisse regarder ces cds sans être enquiquiné une minute de plus.
Faut le comprendre, c’est pas qu’il détestait les filles, il avait même des amies filles, mais à force d’être enquiquinés par des fangirls folles furieuses, prêtes à lui servir de tapis de sol pour un seul regard de sa part, il se méfiait de tout ce qui était de sexe féminin, sauf de lui-même, bien entendu.

Certes à bien la regarder, elle avait un look de garçon manqué, et peut-être que le caractère qui suivait avec, mais Jung Joo Chan ne se fiait pas aux apparences, c’est pas parce que tu portes un kilt que ça fait de toi un écossais, pi ceux qu’on des barbes blanches sont pas forcément le père noël. Il était lui-même un exemple flagrant que l’apparence peut être trompeuse, alors il n’allait très certainement pas faire confiance à celle de cette inconnue.

- Tu veux autre chose ? Si tu en as fini, je peux peut-être choisir mes cds maintenant ?

Avec un caractère aussi catastrophique, c’était tout de même à se demander pourquoi les filles lui couraient après (c’est ça la classe, qu'est ce que tu veux !), mais peu importe, pour l’instant ce qui comptait c’est que Joo Chan n’aspirait qu’à une chose : la tranquillité. L’obtiendrait-il aussi facilement ? Ou bien à la suite de nombreuses épreuves ? C’était ce qu’il était entrain d’attendre, souriant à la jeune fille, tout en priant le dieu des chats de l’exaucer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Kong Min Ji ♥
Pseudo: Sweetness
I'm here since: 16/12/2010
Messages: 28
Work: Coiffeuse




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Sam 25 Déc - 1:14

Même en passant le plus clair de son temps en compagnie masculine, Ji Hyun arrivait encore à être surprise par l’attitude que certains d’entre eux possédaient. Il y en avait qu’on pouvait penser qu’ils étaient des femmes dans des corps d’homme en réalité, ils ont tellement les traits de caractère commun des toutes les filles, qu’on pourrait les confondre. Celui-là en était un exemple parfait.
Lui, il méritait d’être remis à sa place, de comprendre la réalité de la vie. Il n’allait quand même pas avoir tout ce qu’il voulait dans la vie, encore moins avec une attitude comme la sienne, malgré que la demoiselle en possédait un semblable. Après tout, il avait vraiment mal choisi la fille à utiliser cette fois. Peut-être avait-il été chanceux les autres fois et qu’ils croyaient qu’elles étaient toutes pareilles. Grave erreur. Ji Hyun n’est pas un objet que l’on utilise quand bon nous semble et que après on jette, lorsque son utilité est terminée. Elle était bien trop rancunière pour se laisser faire sans rien faire.

- Bah, tu vois, tu aurais dû l’assommer cette folle au lieu de prendre la première fille que tu croises et faire croire qu’elle est ta copine…J’arrive à peine à croire qu’elle est gobée ça…

Comment croire qu’elle n’avait pas passé pour une folle ? Après tout, l’autre venait quand même de lui crier qu’elle était une trainée, et ce, sans même savoir qui Ji Hyun est vraiment. Tout ce drame, simplement pour le bonheur personnel de deux inconnus débiles.

- Un mec mignon…Où ça ? J’en vois pas pourtant…

La pire chose à faire avec cette jeune demoiselle, l’insulter ou simplement la mettre en colère, elle avait tellement tendance à être vexée rapidement et être rancunière sur les bords. C’est surtout dans ce genre de moment que l’on peut voir son côté féminin refaire surface, pleinement même. Ce mec venait de l’utiliser juste pour son petit bonheur à lui, il voulait avoir la paix, il n’avait qu’à ne pas sortir ou encore trouver une autre manière d’agir. Désormais, le tour de Ji Hyun était venu, c’était maintenant son tour de ridiculiser cet homme. Il se croyait tellement beau, tellement attirant, tellement tout…Quelqu’un devait le ramener sur terre, dans un monde réel. Quel plaisir que Ji Hyun allait prendre à le faire.

- Malgré que celui qui est au fond de la boutique est peut-être un peu mignon, sinon, je ne vois pas du tout de qui tu parles.

De temps à autre, le côté féminin de ce garçon manqué pouvait s’avérer bien pratique et parfois même, cruel. Surtout dans cette situation. Après tout, c’est vrai qu’il n’était pas beau. À l’agence, étant coiffeuse, elle voyait des hommes bien plus beaux que lui. Et ceux-là, ils savaient vivre et comment agir avec les femmes.

- Si je veux autre chose… Laisse moi y réfléchir pour voir…

Pourrait-on vraiment espérer des excuses de ce genre de mec, sûrement pas…Mais d’un côté, de quoi pouvait-il ce faire pardonner? D’avoir utilisé une jeune femme pour en faire fuir une autre? Oui. Cependant, cette rencontre venait de mettre du piquant dans cette journée ennuyante. Même si au départ, Ji Hyun souhaitait être tranquille, le but premier était tout de même de se changer les idées. Mission accomplie.

- Bizarrement… Ce que je voudrais, c'est te remercier...

Un petit sourire accroché aux lèvres, elle leva les yeux vers ce « beau » garçon, après tout, elle voulait voir la réaction qu’il allait avoir. Une chose restait certaine, il n’attendait pas de remerciement. Elle-même n’avait pas prévu le remercier, mais après réflexion, son but était atteint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Hyeon Bi Hyul
Pseudo: Maliae
I'm here since: 21/12/2010
Messages: 20
Work: Etudiant
About Me: "Une chaise, c'est un animal qui vit que trois ans"
Je suis beau, je suis adorable, et je suis modeste. J'adore les chats, les gaufres, et les mafieux chinois en peignoir. Je suis hétéro, c'est pour ça que je veux sortir avec des garçons, même si tout le monde croit que je suis un garçon.
Y a un type un jour, il m'a appelé JooJoo, depuis tout le monde m'appelle comme ça, mais j'ai ce surnom en horreur.
Mes rêves? C'est de devenir photographe, maître du monde, ou même un mafieux coréen en peignoir, mais surtout pas héritier de l'entreprise familiale.
Y a des rumeurs qui courent comme quoi je serai un délinquant et un briseur de couples, mais c'est même pas vrai, les célibataires y risquent rien.
"Phoque !!!! Quoi t'es raciste des phoques?"




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Sam 25 Déc - 3:00

Joo Chan avait réussi à énerver la demoiselle. C’était pas tellement son intention, c’est juste que quand on est riche et qu’on a du succès, on a tendance à être arrogant, et ça plaisait pas à tout le monde d’être pris de haut, on peut pas en vouloir à la fille. Mais qu’elle dise qu’il n’était pas mignon, faire comme si elle ne voyait pas de beau garçon devant elle, JooJoo (pas ce surnom, par pitié) trouvait que c’était un peu de la mauvaise foie. Parce que d’abord : il était mignon, un point c’est tout.
Mais c’était okay, elle ne voyait pas en lui un beau garçon, parce qu’il était en fait une fille, on pouvait voir ça comme ça aussi, et puis il n’avait pas envie de se vexer pour si peu, après tout chacun ses goûts.
En fait c’était même mieux à bien y réfléchir, si elle ne le trouvait pas mignon (mais il l’était !) elle ne craquerait pas pour lui et ne se transformerait pas en fangirl assoiffée de son sang, sa sueur, ses baisers et d’autres choses encore, c’était presque un soulagement pour Joo Chan. Puis s’il ne lui plaisait pas, elle allait peut-être le laisser tranquille, et il allait enfin pouvoir regarder les cds en paix sans se préoccuper du monde aux alentours.
Et ben non, loupé. Voilà qu’elle se mit à agir tout à fait bizarrement, et réussit à faire froncer les sourcils au garçon (ou pas), en effet la jeune fille… Le remercia.
En quel honneur ? Avait-elle finalement été plutôt flattée de passer pour sa petite amie ? Oh et puis de toute façon peu importait.

- Ah de rien ! (dit d'un air très nonchalant)

Joo Chan resta planté là un instant se sentant un peu idiot parce qu’il ne savait pas vraiment quoi ajouter. Il n’avait pas tellement envie de revenir sur le sujet de l’hystérique, mais en même temps elle semblait attendre quelque chose de sa part puisqu’elle le remerciait. Bizarrement, les situations étaient inversés, en toute logique, si Joo Chan s’était comporté en gentleman qu’il n’était pas (ou pas toujours), c’était lui qui aurait dut s’excuser pour l’avoir utilisé, et la remercier pour lui avoir sauvé la vie, il n’avait fait aucun des deux, ce n’était pas son genre. Mais assez décontenancé par la réaction de la demoiselle, il n’arrivait plus à se concentrer sur son histoire de cds.

- Je m’appelle Jung Joo Chan sinon. Et c’est moi le mec mignon que tu ne vois pas, peut-être que tu as oublié tes lunettes ?

C’était bien sûr plus fort que lui, sa fierté avait quelque peu été atteinte et il préférait mettre les choses au clair.

- Enfin peu importe, tant que tu ne tombes pas amoureuse de moi. Les filles commencent vraiment à me faire peur.

Après tout, même s’il avait souvent eut une horde de femelles accrochées à ses chaussures, au moins avaient-elles eut la décence de ne pas lui faire de scène au milieu du centre commerciale, se couvrant de ridicule devant tous ces gens qui ne regardaient qu’eux. Jung Joo Chan avait l’habitude d’être au centre des attentions, mais plutôt comme « un mec cool », pas comme un « type qui se fait hurler dessus par une fille qu’il connaît à peine, passant pour une sorte de salop briseur de cœur ».
Enfin c’était pas faux. Pas qu’il était un salop. Mais il avait brisé de nombreux cœurs, pas toujours volontairement, mais parfois si.
Bref jusqu’à maintenant il avait évité que les hystériques pètent un câble, ici c’était juste une faute de calcul, de toute façon ce qui comptait c’était qu’il en était maintenant débarrassé. Pour toujours espérait-il, pour longtemps au pire.

- Donne-moi au moins ton nom, puisque pendant six secondes tu as été ma petite amie.

Pas sûr qu’il le retienne, y avait même peu de chance que ce soit le cas, mais puisque sa journée tranquille était un peu compromise autant socialiser.
Car en fait Joo Chan pouvait se montrer très sociable et ouvert d’esprit, c’était d’ailleurs ainsi sans doute qu’il se faisait des amis par ci par là, sans trop retenir où, quand et surtout qui.

[HRP : Noyeux Joël :D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Kong Min Ji ♥
Pseudo: Sweetness
I'm here since: 16/12/2010
Messages: 28
Work: Coiffeuse




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Dim 26 Déc - 6:06

Comme Ji Hyun si attendait, elle prit le jeune par surprise avec ses remerciements. La seule question qu’elle pouvait se poser désormais, sans pouvoir avoir de réponse, à quoi pensait-il? Avait-il une idée de la raison pourquoi elle l’avait remercié? Aucunement. Et nous pouvons dire que cela n’est pas essentiel à savoir. Voir les sourcils du mec lever, ces yeux remplis de surprise, même si cela ne dura que quelques secondes, la demoiselle s’amusait à voir la réaction de celui-ci.[/i
[i]]Rendu là, que pouvait-il arriver aux deux jeunes? L’un semblait se prendre pour quelqu’un d’autre, l’une était un véritable garçon manqué.


- T’inquiète, j’ai pas oublié mes lunettes, j’en porte pas.

L’objectif était atteint. Faire semblant qu’elle ne le voyait pas, même si elle ne le trouvait pas attirant pour vrai, Ji Hyun avait atteint la fierté du jeune. Après tout, il semblait tellement être certain de son charme sur la gente féminine, en rencontrer une qui n’y succombe pas doit être blessant.

- Je savais que tu parlais de toi… Jung Joo Chan, celui qui se croit mignon.

Peut-être commençait-elle à aller trop loin? Aucunement. Il ne s’était toujours pas excusé de l’avoir utilisé, alors, elle n’allait certainement pas le laisser tranquille, vaguer à ces propres occupations, comme s’il n’avait jamais rencontré la coiffeuse. Il en était tout simplement hors de question. C’était l’heure de la vengeance, enfin, une petite vengeance.
Lorsque Ji Hyun entendit les mots « tomber amoureuse », elle ne put retenir son rire. Laissant Joo Chang dans l’ignorance de cette soudaine hilarité, elle le regardait, riant à gorgée déployée. Comment pouvait-il imaginer de telle chose? Il croyait vraiment que toutes les filles le trouvaient beau et qu’elles le voulaient toutes pour elles seules? Pauvre mec, il se faisait des idées et il se croyait.

- Moi, tomber amoureuse? Aucune chance, encore moins de toi. T’ai pas mon genre... Alors, n’imagine rien ! Compris ?!

Il disait avoir peur des filles, mais pourquoi agissait-il autant comme l’une d’entre elles? Comment est-ce qu’un mec comme lui, aussi fier de lui-même et son corps, pouvait avoir une peur envers le sexe opposé?
Mais, d’un côté, si l’on prenait le temps de réfléchir sur le caractère, enfin, une pensée particulière, nous pouvions trouver un point semblable. Les filles, c’est pas ce qu’il y a de mieux et d’agréable. Ji Hyun, malgré le fait qu’elle en soit une, et que secrètement elle était une vraie fille, aimant le rose et ce genre de chose, elle ne pouvait s’empêcher de les agacer, et ce, depuis des années, les ridiculisant à vouloir en mourir. Tandis que lui, il en avait peur pour des raisons jusqu’ici inconnues, enfin il prétendait en avoir peur. Les preuves restaient à être faites.
Bon, revenons au point principal, ce mec, cette situation, ce moment.

- J’en oubliais presque la politesse. Ravie de te rencontrer, je suis Dong Ji Hyun.

Marquant une légère pause, prenant le temps de regarder derrière le jeune homme, Ji Hyun remarqua que plusieurs filles s’étaient rassemblées plus loin, les dévisageant sans arrêt. Toutes, elles avaient le regard rivé sur eux deux. Un peu plus, elles allaient noter leurs moindres mouvements. Qu’avaient-elles toutes à les observer autant? Joo Chang était-il vraiment populaire finalement?

- En passant, tu dis que les filles commencent à te faire peur… Moi, je crois qu’elles, elles commencent à te détester… Y’à un troupeau derrière toi… Et honnêtement, elles commencent à me faire un peu peur aussi…

Que pouvait-elle dire d’autres?

[HRP: Merci ! :D Toi aussi, passe un joyeux noël ! =D]


Dernière édition par Dong Ji Hyun le Dim 26 Déc - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Hyeon Bi Hyul
Pseudo: Maliae
I'm here since: 21/12/2010
Messages: 20
Work: Etudiant
About Me: "Une chaise, c'est un animal qui vit que trois ans"
Je suis beau, je suis adorable, et je suis modeste. J'adore les chats, les gaufres, et les mafieux chinois en peignoir. Je suis hétéro, c'est pour ça que je veux sortir avec des garçons, même si tout le monde croit que je suis un garçon.
Y a un type un jour, il m'a appelé JooJoo, depuis tout le monde m'appelle comme ça, mais j'ai ce surnom en horreur.
Mes rêves? C'est de devenir photographe, maître du monde, ou même un mafieux coréen en peignoir, mais surtout pas héritier de l'entreprise familiale.
Y a des rumeurs qui courent comme quoi je serai un délinquant et un briseur de couples, mais c'est même pas vrai, les célibataires y risquent rien.
"Phoque !!!! Quoi t'es raciste des phoques?"




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Dim 26 Déc - 15:01

La jeune fille, qui se prénommait donc Dong Ji Hyun, faisait preuve d’une certaine insolence envers Joo Chan. C’était toujours mieux que « en qu’est ce que t’es mignon à croquer, épouse moi », ou autres conneries dans ce genre là qu’il avait déjà entendu plusieurs fois, au moins c’était amusant. Non seulement elle insistait bien sur le fait qu’il n’était pas mignon, mais elle se mit à rire avec impertinence, trouvant impossible qu’elle puisse tomber amoureuse de lui.
Et bien tant mieux, ça ferait une meuf en moins sur cette planète à se supporter, heureusement qu’elles ne craquaient pas toutes pour lui, sinon il aurait dût fuir la Corée, voir même la planète.
Mais que penser de ses airs supérieurs ? Joo Chan n’aimait pas tellement être pris de haut, son éducation de gosse de riche pourri gâté lui avait offert l’arrogance et la fierté, d’habitude c’était plutôt lui qui agissait ainsi. Mais s’énerver ne servirait à rien, alors il resta très calme, comme si tout cela ne l’effleurait même pas.

- Tant mieux, ne tombe pas amoureuse de moi, c’est énervant les filles qui m’aiment.

La preuve de ce qu’il dit fut faite quand Dong Ji Hyun lui fit remarquer le troupeau derrière lui de folles en chaleur. Et merde, qu’est ce que c’était que ça encore ? Il y avait bien un proverbe qui disait « une qui débarrasse le plancher, dix de retrouvé », mais là c’était carrément flippant que ça arrive. Pi en plissant bien les yeux, il sembla que dans cette équipe se trouvait la fameuse Kim chose machin, hystérique de renom qui venait quelques minutes plus tôt de faire une scène dans le magasin, les ennuies commençaient.

- Tu sais, je crois pas que c’est moi qu’elles détestent présentement, mais toi. Ces filles doivent être toutes persuadées que tu es ma petite amie, et sont entrain de rêver de te faire la peau, ou pire. Donc, de nous deux, c’est toi qui devrait avoir le plus peur.

Sur ces paroles Joo Chan se retrouva avec deux choix à faire, le premier était de se casser d’ici et de laisser Dong Ji Hyun se débrouiller avec le troupeau de folles, passant pour le pire des enfoirés possibles, ou alors de se casser d’ici et d’emmener la demoiselle avec lui, au risque d’être poursuivi. Le premier choix était bien sûr le meilleur, mais Joo Chan n’était pas aussi méchant que ça, et puis c’était un peu sa faute, et comme Ji Hyun avait dit qu’il n’y avait aucune chance qu’elle ne tombe amoureuse, il ne risquait rien à ce niveau là. Alors le garçon (soi disant) attrapa le bras de la fille :

- Cours !

Et l’entraina avec lui.

Ils se retrouvèrent poursuivis, mais Joo Chan était plutôt endurant (une idée de ses parents, un garçon doit être fort, faudrait pas qu’on comprenne son secret pour des bêtises), il espérait que Dong Ji Hyun l’était aussi.
Il couru jusque dans un magasin de fringues au prix exorbitants (pour les autres, pas pour lui), et entraina la jeune femme avec lui dans une cabine d’essayage, où il reprit son souffle, espérant que la cachette marcherait. La foulée du troupeau d’hystériques ainsi que des cris du genre « ils sont passés par là » se fit entendre, puis plus rien. Joo Chan écarta le rideau et vérifia, mais les filles n’étaient plus là.

- Je crois que c’est bon, on peut sortir de là.

Et sur ce, le garçon quitta la cabine et s’épousseta. La vendeuse paraissait morte de rire :

- Eh JooJoo tu fuis les filles ?
- Oh la ferme tu veux, et m’appelle pas comme ça !
- Et la fille avec toi, ta nouvelle petite amie ?
- Non, racontes pas de connerie. Bon puisque je suis là, je vais faire un tour.


Joo Chan connaissait très bien la vendeuse, car c’était un magasin où il allait très souvent avec ses parents. Le garçon ignorait si elle était au courant de son secret ou non, en tout cas si elle le savait elle gardait bien sa langue et c’était tout ce qui comptait. Bref, il se tourna vers Dong Ji Hyun :

- Tu peux faire ce que tu veux, moi je vais regarder les habits maintenant que je suis ici.

Et il se pencha vers des fringues de mecs, dont les prix auraient rendu malade beaucoup de gens, mais qui ne semblait absolument pas atteindre Joo Chan.

[hrp : attention c'est Joo Chan, sans g :'D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Kong Min Ji ♥
Pseudo: Sweetness
I'm here since: 16/12/2010
Messages: 28
Work: Coiffeuse




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Mar 28 Déc - 3:46

Pourquoi est-ce qu’autant de filles semblaient en vouloir à Ji Hyun? Elle qui avait l’habitude de n’être que peu remarquées, voilà qu’elle était dévisagée par une bande d’inconnues. Joo Chan et Ji Hyun? Jamais. C’est impossible. Pourquoi étaient-elles toutes persuadées du contraire, pourquoi elles étaient en train d’imaginer n'importe quoi? Habituellement, peu importe leur parole ou leur regarde, les filles ne faisaient aucunement peur à Ji Hyun. Cependant, aujourd’hui, les choses allaient être différentes. Elle avait peur, enfin, seulement un peu, mais ce troupeau au loin n’avait rien de rassurant.

- Qu’est-ce que…

Elle n’eut cependant pas le temps de terminer cette phrase que le jeune lui avait pris le bras, lui disant de courir. N’étant pas vraiment une grande sportive, enfin, elle n’avait plus le temps de s’entraîner, son souffle finit par rapidement lui manqué. Ji Hyun aurait été fortement tenté de s’arrêter net, pour respirer un peu, reprendre son souffle, mais simplement en tournant la tête, l’idée disparue sans crier gare. Le groupe, le troupeau qui précédemment les observait, était désormais à leur poursuite. De vraies folles furieuses ces filles. Les voyants toutes courir après eux deux, Ji Hyun se disait qu’arrêter aurait été une bien mauvaise idée, la pire chose à faire d’ailleurs. Il ne restait plus qu’à trouver un endroit sûr, loin de toutes ces folles. Mais où?
Suivant du mieux qu’elle pouvait, la jeune demoiselle se retrouva rapidement dans une cabine d’essayage inconnue, à bout de souffle. Comment se sentait-il, Joo Chan, à se faire poursuivre, est-ce que cela lui arrivait souvent? Probablement. Cela devait sûrement faire partie des raisons de la peur naissante du jeune homme envers la gente féminine. Ce sujet resterait à être approfondi très prochainement.
À l’instant où Ji Hyun aurait voulu en apprendre plus, connaître les raisons de cette longue fuite, il franchit la porte de la cabine, laissant entendre une voix féminine. Une folle furieuse laissée derrière? Non, le jeune homme n’aurait pas réagi de la sorte, enfin, c’est ce qu’osait croire la demoiselle. Après tout, elle ne le connaissait pas si bien, même qu’elle savait seulement son nom. Le restant était un grand mystère qui serait probablement bien dur à percer.
Encore une fois… On la prenait pour sa copine. Pourquoi tout le monde prend Ji Hyun pour la nouvelle petite mie de ce mec, ne peut-elle pas traîner avec lui sans passer pour sa copine!

- C’était quoi cette fuite? Tu pourrais donner des détails, des explications...Je sais moi, quelque chose pour que je comprenne mieux ce qui vient de se passer... Si tu me sors un truc stupide, je pense vraiment que je vais t'en mettre un dans la face...

Une menace à prendre au sérieux, Ji Hyun n'a jamais été du genre à déconner avec ça.
Peu importe que les deux aillent changer de boutique, la situation restait la même. Comment ce pauvre mec pouvait rester calme après tout ça ? N’était-il pas fatigué, essoufflé de cette course, tanné d’être poursuivi? Sortant de la cabine à son tour, elle le suivit dans ce qui ressemblait à une recherche de nouvelle fringue. Après tout, il lui devait au moins des explications, pas seulement des phrases ici et là, qui son tout sauf clair.

- Tu pourrais m’expliquer pourquoi tout le monde qui te connait que l’on croise aujourd’hui, pense que je suis ta copine! C’est exaspérant. Ils ne comprennent pas qu’une fille peut ne pas te trouver hyper beau et tout!

Malgré toutes les questions qui étaient présentes dans sa tête, Ji Hyun se devait d’en choisir au moins une, la moins personnelle, avec le temps, elle allait peut-être bien réussir à comprendre un peu mieux ce mec, sa vie. Peut-être même, savoir le fondement de sa peur envers les femmes, enfin, certaines d’entre elles. Jusqu’à atteindre les raisons expliquant leur récente fuite. Être poursuivi par un troupeau de folles furieuses, disons que la demoiselle aurait pu passer outre ce détail…

[hrp: :O !! Pardon, je m'en suis même pas rendu compte de l'erreur... Sad]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Hyeon Bi Hyul
Pseudo: Maliae
I'm here since: 21/12/2010
Messages: 20
Work: Etudiant
About Me: "Une chaise, c'est un animal qui vit que trois ans"
Je suis beau, je suis adorable, et je suis modeste. J'adore les chats, les gaufres, et les mafieux chinois en peignoir. Je suis hétéro, c'est pour ça que je veux sortir avec des garçons, même si tout le monde croit que je suis un garçon.
Y a un type un jour, il m'a appelé JooJoo, depuis tout le monde m'appelle comme ça, mais j'ai ce surnom en horreur.
Mes rêves? C'est de devenir photographe, maître du monde, ou même un mafieux coréen en peignoir, mais surtout pas héritier de l'entreprise familiale.
Y a des rumeurs qui courent comme quoi je serai un délinquant et un briseur de couples, mais c'est même pas vrai, les célibataires y risquent rien.
"Phoque !!!! Quoi t'es raciste des phoques?"




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Mar 28 Déc - 4:45

Bon, okay, tout était de la faute de Joo Chan, s’il n’avait pas fait passer Ji Hyun pour sa petite amie, elle n’aurait pas eu besoin de fuir ainsi… Quoi qu’à bien y réfléchir, Joo Chan n’y était absolument pour rien, c’était Kim sangsue collante la véritable responsable. Pourquoi les filles ne comprenaient pas un simple non ? Non je ne veux pas sortir avec toi, non je ne t’aime, non tu n’es pas jolie dans ce bikini ! Bordel, NON quoi.
Dans ces moments là, Joo Chan remerciait ses parents d’avoir fait d’elle un garçon, au moins n’était-elle pas une hystérique collante sans cervelle.
Bon bien sûr à cause de tout ça, Ji Hyun se posait quelques questions, elle en avait bien le droit, mais forcément après toute cette histoire JooJoo (grrr) était crevé et de mauvaise humeur, il aurait bien voulu qu’elle oublie toute cette histoire et fasse comme s’ils s’étaient jamais rencontrés.
Donc le garçon décida de l’ignorer, au moins le temps de se décider pour des fringues sympa. Quand il eu choisi une veste en jean, et qu’il l’eut essayé, demandant son avis à la vendeuse (qui lui confirma que c’était très classe sur lui), il sortit sa carte de crédit, et enfin s’occupa de répondre à Ji Hyun :

- A la tête de cette bande de filles, se trouvaient l’hystérique à qui j’ai menti en disant que tu étais ma petite amie. J’imagine qu’elle est partie chercher ses copines pour leur montrer, et qu’elles ont toutes décidés de t’étriper.

Joo Chan parfois se demandait ce qui arriverait à toutes ces fangirls si un jour elles apprenaient la vérité sur lui, se suicideraient-elles de déceptions où alors le tueraient-elles pour mensonges et tromperies ? Peut-être que certaines d’entre elles se feraient lesbiennes. Il n’en savait rien, pi à bien y réfléchir, il n’avait pas envie de savoir. Etre un garçon lui allait très bien.

- Comme toi et moi, on était entrain de discuter, il était facile de se méprendre sur notre relation. Maintenant que l’on s’est enfuit ensemble, elles doivent être persuadées que je suis vraiment ton petit ami. J’espère qu’elles vont déprimer et plus bouger de chez elles pendant un temps, que je sois tranquille.

La vendeuse l’écoutait et se marrait derrière sa main, en encaissant l’argent.

- JooJoo (le garçon grinça des dents et prit un air menaçant) tu as toujours beaucoup de succès avec les filles, c’est si mignon.
- Ce n’est pas mignon, c’est éreintant.
- Alors tu devrais te trouver une petite amie pour qu’elles te lâchent pour de bon.
- Je n’aime pas les filles.

Sortir avec un garçon était bien mieux, mais aussi bien que cela pouvait être Joo Chan ne sortait avec eux jamais plus qu’une journée, sinon cela deviendrait sans doute vite ennuyeux. De toute façon, il n’était jamais réellement tombé amoureux, et il comptait bien que ça reste ainsi.
Mais une fois ses achats fait il se tourna tout de même vers Ji Hyun :

- Puisque je t’ai entrainé dans cette histoire, tu peux me demander remboursement. Il y a quelque chose que tu aimerais ?

Joo Chan n’aimait pas trop devoir rembourser quelque chose, mais il avait conscience que cette fois-ci tout ça était allé trop loin pour qu’il s’en aille sans rien donner. Il n’avait pas pensé que faire d’elle sa fausse petite amie les entrainerait dans une folle course poursuite.
Il avait une amie, une qui connaissait son secret, et quand les filles collaient trop, les deux se faisaient passer pour un couple et jamais il n’y avait eu de problèmes.
Il fallait croire que Ji Hyun n’avait pas de chance.

[hrp : t'inquiète, c'est pas grave :'D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Kong Min Ji ♥
Pseudo: Sweetness
I'm here since: 16/12/2010
Messages: 28
Work: Coiffeuse




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Mar 28 Déc - 20:16

Avoir une journée différente des autres, fait. Devoir fuir une bande de folles hystériques voulant lui arracher la tête, fait. Avoir des réponses à toutes ses questions, en cours. Oui, Ji Hyun voulait se changer les idées, oublier ses problèmes, mais qui aurait cru que cela impliquerait autant de problèmes! N’y avait-il pas moyen de penser à autre chose sans les problèmes qui viennent avec? Comment est-ce que l’on peut penser à autre chose que des problèmes se rajoutant à notre liste déjà longue.
Dans des moments comme ceux-là, Ji Hyun est plus que fière d’être un garçon manqué, et non une folle furieuse jalouse. Après tout, elle n’allait pas commencer à agir de la sorte et faire fuir les mecs avec qui elle se tient présentement et avec qui elle s’entend bien. Les choses étaient parfaites présentement, rien n’avait besoin de changer.
Ce mec était de plus en plus arrogant. Déjà qu’il la traînait dans toutes sortes d’histoires, il se permettait de l’ignorer. Comme si pour lui, acheter des nouvelles fringues était plus important que tout. C’est quoi ce mec, une fille refoulée? Il se croit tout permis ou quoi…

- Super… Maintenant, je suis supposé faire quoi si je le rencontre cette hystérique et qu’elle veut encore m’arracher la tête? Je lui dis que t’ai qu’un menteur et qu’elle retourne te voir ? C’est pas ce qui va me déranger quand même…

Comment autant de filles pouvaient aimer ou même apprécier un homme comme lui, ce n’est pas comme si il était charmant ou même d’agréable compagnie. Il est même le complet opposé.

- C’est de la conclusion rapide leur histoire… Si on n’avait pas fui, si on était resté dans la boutique de musique, qu’est-ce qu’elles auraient fait? Elles auraient refait une crise de jalousie, tous ensembles, ou un truc du genre?!

Pour être de la déduction rapide et stupide, s’en était, de la pure d’ailleurs. Est-ce qu’être une fille normale, comme les autres, signifiait être hystérique et folle devant les hommes? Si jamais c’était vraiment le cas… Aucune chance que Ji Hyun dise adieu à son côté masculin, devenir une vraie femme. Elle allait simplement continuer de refouler chacune de ses petites manies féminines et tout ce qui pourrait y ressembler. Avoir honte d’être une fille pourrait donc devenir possible? Effectivement. Si un jour, Ji Hyun finit par devenir comme elles… Impossible. Ce n’était même pas nécessaire d’imaginer ce qui pourrait arriver, jamais elle ne deviendrait ainsi. La vraie fille en elle, elle resterait cachée bien loin pendant encore longtemps…
La voix féminine qui s’était fait entendre plus tôt était celle de la vendeuse de la boutique. Celle-ci semblait bien connaître le jeune homme. Venait-il souvent se cacher ici quand il était poursuivi? En revanche, pour Ji Hyun, cela n’était pas suffisant pour rire de la sorte de cette situation. Le fameux « JooJoo », quant à lui, comme faisait-il pour être aussi calme, aussi serein dans une telle situation?

- Avant de vouloir me « rembourser » ou quoi que se soit, commence dont par me donner quelques explications. Pas que je veuille nécessairement te connaître, mais tu viens tout de même de me prendre pour ta copine… Bon alors, tu n’aimes pas les filles? Elles t’ont fait quoi? Pourquoi elles sont autant folles de toi, hystérique en ta présence? Elles t’aiment tant que ça?

Ji Hyun n’est pas le genre de fille à se laisser acheter facilement, l’argent n’allait tout de même pas l’acheter, pas elle. Qu’il commence par donner des explications, des détails, avec de vouloir la rembourser, peu importe la manière que celui-ci voulait utiliser… Ji Hyun n’allait pas se faire oublier facilement…

[hrp: =D ! J'vais faire attention. Désolé si c'est pas top comme réponse.. Sad]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar: Hyeon Bi Hyul
Pseudo: Maliae
I'm here since: 21/12/2010
Messages: 20
Work: Etudiant
About Me: "Une chaise, c'est un animal qui vit que trois ans"
Je suis beau, je suis adorable, et je suis modeste. J'adore les chats, les gaufres, et les mafieux chinois en peignoir. Je suis hétéro, c'est pour ça que je veux sortir avec des garçons, même si tout le monde croit que je suis un garçon.
Y a un type un jour, il m'a appelé JooJoo, depuis tout le monde m'appelle comme ça, mais j'ai ce surnom en horreur.
Mes rêves? C'est de devenir photographe, maître du monde, ou même un mafieux coréen en peignoir, mais surtout pas héritier de l'entreprise familiale.
Y a des rumeurs qui courent comme quoi je serai un délinquant et un briseur de couples, mais c'est même pas vrai, les célibataires y risquent rien.
"Phoque !!!! Quoi t'es raciste des phoques?"




MessageSujet: Re: Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun] Mer 29 Déc - 4:48

Ji Hyun était entrain d’enterrer Joo Chan sous les questions, si bien qu’il ne savait même plus exactement ce qu’elle voulait savoir. Les interrogations s’entassaient dans sa tête, sans qu’il ait le temps d’y répondre. En tout cas, elle ne pensait pour l’instant à aucun remboursement, ce qui l’intéressait pour le moment c’était des réponses. Joo Chan poussait un soupir, ils étaient à la sortie du magasin, au milieu d’une allée du centre commercial. C’était le meilleur moyen pour se faire repérer par la horde de femelles en manque de mâle, de rester ici.

- Écoute, allons parler ailleurs, et j’essayerai de tout t’expliquer.

Il regarda à droite et à gauche, dans les centres commerciaux, il y avait toujours des coins pour boire un coup ou manger de la malbouffe, et celui-ci ne faisait pas exception. Joo Chan pointa du doigt un endroit sympa pour s’asseoir et prendre un verre, ils pourraient se mettre au fond et serait sûrement tranquille.

- Allons là, et je vais essayer de répondre à tes questions.

Maintenant qu’elle le suive ou non, c’était son problème, mais il était à peu près sûr qu’elle viendrait, puisqu’elle voulait savoir. Ils s’assirent donc quelque part dans le fond, dans un coin tranquille. Joo Chan commanda une boisson, et ne se préoccupa pas du choix de la fille. Le temps que les verres arrivent, le garçon essaya de se rappeler de toutes les questions et d’y répondre une première fois à l’intérieur de son crâne, une fois servi, il prit une gorgée, et se lança :

- Bon alors, commençons par le commencement. Depuis longtemps, je suis quelqu’un qui a du succès avec les filles, ça doit être du à mon charisme, j’attire facilement les gens. Le problème, c’est que parfois j’attire des hystériques comme tu as pu le constater, et c’est ce genre de meuf que je supporte pas et qui me font peur. Je veux juste qu’elle me foute la paix, j’ai pas envie de sortir avec elles, elles devraient juste l’accepter.

Il avait dit ça d’une traite, et reprit un peu son souffle avant de continuer.

- Je fais pas grand-chose pour me faire aimer, mais mon caractère semble les attirer, puis elles me trouvent mignon, sympa, et mystérieux.

Il était d’accord pour les deux premiers : mignon et sympa. Mais mystérieux ? A part son plus grand secret, il n’avait rien à cacher, elles se disaient juste ça parce qu’elles ne pouvaient pas sortir avec lui.

- Je crois pas que rester dans la boutique tout à l’heure aurait été une trop bonne idée, à part ça. Tu sais pas comme elles sont chiantes, elles auraient été capable de te tirer les cheveux et ça encore ça aurait été gentille. T’as jamais vu un lynchage à la télé ? C’est le genre de nana que si on leur vole leur nourriture, c'est-à-dire moi, elles font n’importe quoi pour la récupérer.

Joo Chan annonça la chose sur un ton très calme, comme si ce n’était rien de grave, et pourtant ce genre de comportement pouvait se montrer vraiment flippant. En fait il avait déjà vu des filles se battre pour lui, et il les avait ignorés royalement. Ca aurait été deux mecs, peut-être qu’il y aurait réfléchis, mais des greluches, non merci.

- Et pour finir, si jamais tu retombes sur ces hystériques et qu’elles te reconnaissent, dis leur juste qu’on est plus ensemble. Ou un truc comme ça. De toute façon elles te reconnaîtront pas.

Et puis quelle chance y avait-il qu’elle retombe dessus ?
Joo Chan avait beaucoup plus de chances de revoir Kim truc chose, même s’il espérait que non.

- D'autres questions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Leçon pour se débarasser d'une fille collante [pv Ji Hyun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  ::  :: -