AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

someday, i'll save the world !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Pseudo : minori
I'm here since : 14/11/2010
Messages : 122
Âge : 27
Work : étudiante en biologie moléculaire & mannequin
About Me : sud-coréenne hétérosexuelle et... célibataire ~ moi ? aimer quelqu'un ? pfwahahaha, seule ma divine personne mérite mon amour ! ...bon d'accord, vous avez gagné, je suis amoureuse... mais il ne faut surtout pas que ça se sache ! à part ça, je ne rêve que de poursuivre mes études et de faire carrière dans la science, même si mon principal projet est de réduire à néant the agency et ses vils projets... et je suis prête à tout pour y arriver. ♥




MessageSujet: someday, i'll save the world ! Lun 29 Nov - 0:27

      ttara hal su eopsneun fashionista ~:
       


    Il est neuf heures du matin et Na Yung était déjà debout et de bonne humeur, un peu comme d'habitude. Sauf qu'aujourd'hui il y avait une raison derrière cette joie matinale. Aujourd'hui était un jour spécial : c'était le... « A Day to Save the World » ! Et oui, c'est comme ça que Na Yung appelait le samedi, jour où elle rodait chaque semaine non-loin du bâtiment principal de The Agency, espérant trouver quelques précieuses informations qu'elle rapporterait à son groupe pour le bien de l'humanité. Il faut avouer que ses recherches n'étaient pas toujours fructueuses, mais que voulez-vous ! Ce n'est pas facile de 'chercher' des informations tout en essayant de rester inconnue et de ne pas se faire repérer ou reconnaître par qui que ce soit, faute de quoi son plan foirerait complètement. Ainsi, ses enquêtes se résumaient à tourner autour de l'immense bâtiment et de parfois interroger des personnes qui sortaient du bâtiment ou y entraient et dont les visages ne lui disaient rien, afin d'être sûre qu'eux non plus n'étaient pas au courant de ses antécédents avec l'agence. Oui donc, vous l'aurez sûrement constaté, Yungie pensait toujours à tout, surtout quand cela concernait son 'travail' en tant que Hero, qu'elle prenait très au sérieux et ce, depuis qu'elle avait fondé le groupe avec Hyo Ram, sa soeur.

    Na Yung était donc dans sa cuisine, en train de se préparer un café et des crêpes tout en chantonnant « dB rider » de Son DamBi, qui était un peu sa "musique de fond", son "générique" lorsqu'elle "partait à la chasse". Je sais, ça fait beaucoup de guillemets. « Hey look at me, I'm a hero ~ » murmurait-elle en rythme tout en faisant sauter ses crêpes. Une fois son petit-déjeuner prêt, elle s'installa en face de son écran plasma afin de regarder les news sur MTV Korea, histoire de s'informer sur les actualités des célébrités du pays -dont la plupart n'était que des victimes de The Agency, ce qui l'aiderait sûrement à en savoir plus sur ce qui s'était passé depuis son départ. Enfin, comme d'habitude, il n'y avait rien de bien intéressant à apprendre, même si elle était bien consciente qu'il se passait trop de choses que personne ne savait, étant donné que l'agence prenait toujours soin d'étouffer ce qu'elle faisait subir à ses recrues. Déçue du manque d'informations à traiter, Nana éteignit la télévision et finit son petit-déjeuner dans le calme. Elle se doucha, se coiffa et s'habilla ensuite avant de saisir son sac et de sortir, ses écouteurs qui diffusaient toujours « dB rider » dans ses oreilles.

    Une fois dehors, Yungie enfourcha sa bicyclette et se mit à pédaler en direction du QG de l'Agence. Une bicyclette, vous dites ? Oui, tout à fait. Je sais que ce n'est pas le moyen de transport le plus "approprié" pour une princesse et encore moins une reine, mais elle s'imaginait à chaque fois que c'était une magnifique licorne robot prête à défoncer tous les êtres inférieurs qui se mettaient en travers de son chemin. Et puis, un vélo, c'est bon pour la santé, ça ne pollue pas et ça contribue à la protection de la nature, trois gestes qu'une reine comme Na Yung se doit d'adopter. Enfin bref : sagement installée sur son « cheval mécanique » comme elle aimait l'appeler, elle continuait de rouler droit vers le but, le vent soufflant dans ses cheveux qui volaient en arrière, ce qui ne faisait que renforcer le côté film-d'action-jvais-nikay-sa-race-au-méchant de la scène. « We'll save the wooooooorld ~ ♫ » chantait-elle en roulant encore plus rapidement qu'avant. Elle finit par arriver pile à la fin de sa chanson, comme une scène de course-poursuite prend fin lorsque la musique de fond s'arrête et vice-versa. Elle déposa discrètement son vélo « là où personne ne pourrait le trouver », puis elle s'aventura dans les recoins de The Agency. Au début, elle ne faisait que tourner autour du bâtiment de l'agence et, par moments, esquiver les quelques personnes entrantes ou sortantes dont le visage lui disait quelque chose bien que n'ayant pas toujours la certitude de les connaître, puisqu'elle prenait toutes ses précautions.

    Elle décida alors de s'approcher un peu plus de la porte d'entrée et, de grosses lunettes de soleil noires recouvrant son visage, elle se mit debout contre un mur, bras croisés sur sa poitrine, tout en observant du coin de l'oeil les quelques visiteurs. Na Yung vit alors une jeune fille qui ne lui rappelait absolument rien, sortir avec hâte de l'agence. Elle se dit alors que, ne la connaissant sûrement pas, c'était sa chance pour l'accoster et lui faire passer un petit interrogatoire probablement révélateur. Cependant, ne voulant prendre absolument aucun risque sous peine de perdre sa chance hebdomadaire de trouver quoi que ce soit qui concerne cette affaire, elle se mit à repenser à son visage pendant quelques longues secondes histoire de s'assurer qu'elle ne la connaissait vraiment pas, avant de lui courir après une fois qu'elle fut sûre de n'avoir aucun souvenir de la jeune fille. Cette dernière étant assez rapide, Na Yung se mit à lui courir après en criant « Hey ! Revenez ! » pour attirer son attention, ce qui ne fonctionna apparemment pas. Elle arriva finalement à la rattraper et n'eut qu'à tendre le bras pour l'attraper par le poignet très fort, histoire qu'elle ne se défasse pas de son emprise, ce qui arrêta immédiatement la mystérieuse personne et l'amena à se retourner pour connaître l'identité de son « agresseur ».

    « Ya ! J'ai quelques questions à vous poser, mademoiselle. » lança Na Yung d'un ton très sérieux.

    Nana se dit que cette jeune fille allait sûrement refuser de lui parler, vu la façon dont elle l'avait approchée, mais peu importe ! Elle était prête à lui courir après autant qu'il le fallait, elle pouvait même la harceler ou quoi que ce soit dans le genre, tant qu'elle allait finir par la faire parler. Bien évidemment, elle n'avait aucune envie de l'agresser mais, si elle ne se montrait pas coopérative, notre Queen était prête à employer des moyens peu « civilisés » pour obtenir ce qu'elle voulait. Quoi... comment ça, j'exagère ?!

_________________
    the thing about love, is i never saw it coming. you kinda crept up and took me by suprise. and now there's a voice inside my heart that's got me wondering : is this true? i wanna hear it one more time. move in a little closer, take it to a whisper. get just a little louder ; say it again for me, 'cause i love the way it feels when you are telling me that i'm the only one who blows your mind. say it again for me, it's like the whole world stops to listen when you tell me you're in love. say it again ♥ [size=9]marie digby ▬ say it again
    [/size]


Dernière édition par Kang Na Yung le Mer 1 Déc - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : kwon yuri (snsd).
Pseudo : dday.
I'm here since : 09/11/2010
Messages : 37
Âge : 25
Work : maquilleuse chez the agency.
About Me : coréenne, hétéro & mariée à la nourriture (mais recherche quand même le prince charmant au cas où ewe).




MessageSujet: Re: someday, i'll save the world ! Mer 1 Déc - 3:31

tenue du jour

« Non, mais t’inquiète ça va bien aller. » Si quelqu’un aurait un jour dit à Mee Joo qu’elle serait maquilleuse et qu’elle passerait la majeure partie de son temps à discuter avec les stars qu’elle maquillait... Eh bien elle l’aurait probablement cru. Non parce qu’il faut s’entendre que son côté beaucoup trop sociable avait toujours été très présent chez elle, alors du coup c’était très crédible. Bon d’accord, elle aurait probablement douté de ses chances de se rendre suffisamment loin dans le métier de maquilleuse pour pouvoir discuter avec les stars, mais tout de même. De toute façon, ils avaient souvent besoin de soutien et c’était ce qu’elle essayait de leur apporter. Si ça fonctionnait ou pas, elle n’en avait aucune idée, mais elle essayait c’était déjà ça. Soudainement alors qu’elle était en train de maquiller un danseur tout en l’encourageant pour ce qui était de sa prestation, Mee Joo remarqua que son téléphone sonnait dans son sac. Évidemment, elle aurait pu ne pas répondre et continuer de faire son travail, mais non, ça semblait assez important alors elle s’excusa avant de répondre. L’importance de l’appel était discutable, mais ça concernait la santé de ses parents alors naturellement elle devait faire l’effort d’écouter le discours de son frère qui lui disait de passer les voir dès qu’elle en aurait l’occasion. La demoiselle finit par raccrocher en s’excusant de cette interruption au près de la personne qu’elle maquillait et recommença son travail.

Sauf qu’éventuellement, il était vrai qu’elle devrait passer les voir. Enfin, pour le moment, il valait mieux pour elle qu’elle se concentre sur ce qu’elle faisait, ça serait dommage de rater le maquillage qu’elle était en train de faire. Elle changea donc instinctivement ‘d’outil’ pour donner la touche finale tout en continuant d’encourager le pauvre petit bonhomme. Maintenant qu’elle avait terminé son travail, elle pouvait prendre une pause ou du moins relaxer le temps qu’un autre type aurait besoin de se faire maquiller. Ça pouvait prendre longtemps si bien qu’elle alla demander à son chef si elle pouvait en profiter pour faire ce que son frère lui avait dit de faire. Après tout elle s’en débarrasserait rapidement et elle pourrait revenir travailler tranquillement. Il accepta et la miss ne perdit pas un instant à sortir de l’agence en courant. Certes elle pourrait prendre son temps, mais elle aimait bien trop son travail pour perdre du temps de cette façon. Puis bon autant ne pas trop trainer non plus comme ça elle pourrait attraper le bon autobus. Le désavantage des transports en commun me direz-vous et ça elle le savait très bien. Je disais donc, elle sortit en trombe de l’agence et elle n’entendit même pas la voix de l’inconnue qui l’appelait. Puis même si elle l’avait entendu, Mee Joo aurait probablement pensé que ça s’adressait à quelqu’un d’autre. Ce n’était pas très normal que des gens qu’elle ne connaissait pas l’aborde et surtout de cette façon. Alors naturellement, elle ne s’arrêta pas et continua son chemin en jetant un énième regard vers sa montre. Elle avait beau être parti ‘à temps’ et relativement rapidement, elle devait se dépêcher. Comment savait-elle l’heure à laquelle l’autobus passait ? Eh bien tout simplement parce qu’elle avait une mémoire phénoménale pour ce genre de truc puis de toute façon c’était toujours très utile de s’en rappeler. Le fait qu’elle prenait régulièrement -pour ne pas dire toujours- le transport en commun aidait beaucoup. C’était devenu un nécessité même si en soit elle n’empruntait que deux fois et toujours aux mêmes heures en plus. Tout ça pour dire, qu’elle pressa le pas, qui était déjà assez rapide considérant le fait qu’elle courait tout simplement, dans le but précis de ne pas manquer son autobus, ce qui était un peu mal parti.

Cela dit elle aurait probablement pu arriver à l’arrêt d’autobus à temps, si seulement elle ne s’était pas fait attraper le poignet. Forcée de se retourner, elle envoya tout le peu de méchanceté qu’elle pouvait avoir par son regard, question de se donner un peu plus de constance, ce qui dans le fond donnait un regard un peu plus méchant que la moyenne. Il fallait dire qu’elle était quand même un peu plus troublée par cette manière d’accoster les gens que frustrée de s’être fait arrêtée. Puis ce que l’inconnue lui dit n’aida en rien son trouble. Des... questions ? C’était le genre de chose qu’un policier lui aurait dit avant de l’interroger, mais pourtant cette fille n’était certainement pas un policier. Naturellement, Mee Joo chercha à se défaire de la prise de l’inconnue. Elle ne cherchait pas à s’enfuir, quoi que ça aurait pu être une très bonne idée, mais au moins à rendre la chose plus agréable. « En quoi puis-je vous aider ? » Polie, évidemment, après tout elle était habituée à traiter avec des gens pas possible. Parce que si certaines stars étaient agréables, ce n’était pas toujours le cas. Certes, elle n’avait pas du tout envie de répondre aux questions, mais elle n’avait pas trop le choix. Puis bon valait mieux coopérer que se faire forcer... Alors qu’elle jetait un regard à sa montre, elle remarqua qu’au final, elle avait réellement manquer son autobus. Elle avait donc tout son temps à perdre... Pas que ça lui faisait plaisir, bien au contraire, mais elle n’avait visiblement rien de mieux à faire alors bon. Néanmoins elle ne put retenir un soupir d’agacement, eh oui le trouble laissait peu à peu sa place à l’agacement. Il y avait probablement une raison logique pour avoir décidé de l’aborder de cette façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pseudo : minori
I'm here since : 14/11/2010
Messages : 122
Âge : 27
Work : étudiante en biologie moléculaire & mannequin
About Me : sud-coréenne hétérosexuelle et... célibataire ~ moi ? aimer quelqu'un ? pfwahahaha, seule ma divine personne mérite mon amour ! ...bon d'accord, vous avez gagné, je suis amoureuse... mais il ne faut surtout pas que ça se sache ! à part ça, je ne rêve que de poursuivre mes études et de faire carrière dans la science, même si mon principal projet est de réduire à néant the agency et ses vils projets... et je suis prête à tout pour y arriver. ♥




MessageSujet: Re: someday, i'll save the world ! Dim 19 Déc - 23:01

    Na Yung s'était préparée à une réaction assez négative de la part de la jeune fille. Normal, me direz vous ! Ce n'était bien évidemment pas très agréable de se faire accoster de la sorte dans la rue par une inconnue, surtout que Nana n'était pas très... comment dire, pas très "douce". En effet, elle avait attrapé le poignet de la jeune fille, pour l'empêcher de s'échapper, et ce d'une façon qui manquait assez de délicatesse. Il faut aussi avouer que notre héroïne s'en fichait pas mal d'être polie, du moment qu'elle allait finir par obtenir ce qu'elle voulait. Et pourtant, au fond d'elle, elle savait que si elle se montrait plus courtoise et délicate, elle aurait certainement plus de chance de parvenir à ses fins que si elle agissait (encore) comme un barbare. Bah, pour l'instant, c'était son côté dictateur qui dominait, laissant ainsi de côté son esprit de Reine juste et bonne (ouais enfin, vous voyez ce que je veux dire). Peut-être qu'elle se calmerait un peu au fur et à mesure qu'elle parlerait à sa "victime", mais pour l'instant elle était bien décidée à employer la manière forte.

    « En quoi puis-je vous aider ? » dit la jeune fille assez hostilement mais poliment.

    Na Yung sourit en constant que la réaction de cette inconnue n'était guère différente de celle des autres. De toute façon, même si au début ça la vexait plutôt de recevoir des réponses pas très enthousiastes, elle avait fini par s'y faire au fil du temps. De plus, elle comprenait pourquoi les victimes de ses interrogatoires étouffants se réjouissaient très peu lorsqu'elle les approchait, même si elle employait toujours les mêmes moyens et ne les changerait pour rien au monde. Ainsi, le regard mécontent de cette inconnue ne l'avait guère surprise. Elle le trouvait même très normal. Maintenant qu'elle avait rattrapé et arrêté sa proie, Nana lâcha sa main. Elle la fixa droit dans les yeux et, remontant ses lunettes de l'index d'un air très sérieux, elle toussota, prit une voix grave, croisa les bras sur sa poitrine puis répondit :

    « Des questions concernant l'endroit dont vous venez de sortir. Rien de grave, je vous assure. » répondit Na Yung calmement mais sérieusement.

    Elle respira un moment puis se tut, réfléchissant à des questions à poser. De quoi noter les réponses ? Pas la peine. Na Yung n'avait pas une super mémoire, certes, mais elle retenait tout ce qu'il fallait retenir... surtout quand ça touchait au Heroes, à The Agency, aux choses du genre. Les informations que la jeune fille finirait par lui donner allaient donc s'ancrer dans sa mémoire très rapidement, ce pourquoi elle ne perdait jamais le temps en écrivant tout ce qu'elle entendait. D'ailleurs, en parlant de la jeune fille, elle ne connaissait toujours pas son prénom. De toute façon elle s'en fichait, elle ne voulait que récolter des renseignements puis disparaître comme elle le faisait si bien. En plus, elle savait que son cerveau, conscient du fait que Nana n'avait aucunement besoin de se remémorer le prénom de cette inconnue, allait effacer cette information inutile. Ainsi, elle l'aurait acquise inutilement et sans but précis. Ce pourquoi elle continuait l'interrogatoire tout en n'ayant aucune idée de la personne à qui elle s'adressait... comme d'habitude, en somme.

    « Récemment, que s'est-il passé dans ce bâtiment ? fit-elle en pointant l'endroit du doigt, avant de reprendre : Des nouveaux venus ? Des quiproquos quelconques ? Quelque chose du genre, peu importe ce que c'est ? »

    On pouvait sentir la curiosité mais également l'impatience dans la voix de Nana. Bien évidemment, elle ne désirait qu'une chose, et c'était savoir ce qu'elle cherchait à savoir pour se tirer rapidement avant que quelqu'un ne la reconnaisse. Elle avait déjà frôlé l'infarctus bon nombre de fois en voyant des gens qu'elle connaissait s'approcher d'elle et n'avait aucunement envie que cela se reproduise. Elle se dépêchait donc toujours et s'éclipsait en vitesse dès qu'elle finissait de poser ses questions -ce qui prenait souvent beaucoup de temps, puisqu'elles étaient nombreuses et que tout le monde n'était pas coopératif- pour éviter de révéler son identité aux gens du coins. D'ailleurs elle se demandait très souvent comment elle faisait pour ne pas se faire repérer alors qu'elle multipliait les visites de plus en plus. Surtout que certaines de ses victimes n'allaient pas se taire sur cette rencontre incongrue et la raconteraient à plusieurs personnes. « Eh vous savez quoi ? Y'a une blonde qui m'a posé des questions sur The Agency dans la rue, vous savez qui c'est ? lolilol ». C'était suffisant pour faire ouvrir l'oeil aux reponsables de l'agence et leur faire comprendre que cette mystérieuse personne n'était autre que Kang Na Yung, ancienne victime des sournoiseries de la compagnie. Et ça, c'était une chose qui ne devait absolument pas arriver, faute de quoi : 1. L'existence des Heroes serait révélée à tout le monde. 2. La vie de Na Yung et celle de ses proches serait sûrement en danger. 3. La planète exploserait et les restes d'humains iraient vivre sur Pluton. Enfin voilà, vous avez compris le topo.

    Na Yung reposa donc son regard sur l'inconnue, les bras croisés, tapant des pieds par terre, en attendant une réponse satisfaisante. Et quelque chose lui disait que l'obtenir ne serait pas facile... Pour une fois qu'elle désirait ne pas avoir raison.


    ( omg désolée ! j'ai pas vu le temps passer, en plus c'est naze. mianhee. TT )


_________________
    the thing about love, is i never saw it coming. you kinda crept up and took me by suprise. and now there's a voice inside my heart that's got me wondering : is this true? i wanna hear it one more time. move in a little closer, take it to a whisper. get just a little louder ; say it again for me, 'cause i love the way it feels when you are telling me that i'm the only one who blows your mind. say it again for me, it's like the whole world stops to listen when you tell me you're in love. say it again ♥ [size=9]marie digby ▬ say it again
    [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

it's Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: someday, i'll save the world ! Aujourd'hui à 13:08

Revenir en haut Aller en bas

someday, i'll save the world !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 2. START TO PLAY? :: THE AGENCY-