AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

L'art d'être un boulet et de le récupérer [My Twin Nookie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Avatar : Park Jung Min (c) Mady
Pseudo : Sunshine
I'm here since : 24/11/2010
Messages : 36
Work : Cuisinier et trainee dans le manequinat *O* Je vais devenir célèbre !
About Me : Coréen de pure de souche de 20 jolies bougies.
Je suis bie et, mon rêve à moi et d'ouvrir un grand restaurant où je serais un grand chef !
J'ai trouvé un super boulot *O*
Je suis la nouvelle super Mascotte Wook Wook *bim*




MessageSujet: L'art d'être un boulet et de le récupérer [My Twin Nookie] Jeu 25 Nov - 22:18

-Allez les enfants finit de jouer ! Venez me détacher ! Eto vous allez bien s'il vous plaît vous pouvez venir me détacher ?
-Tu as vu papa il y a un castor qui parle !
-Chuuutttt viens on file le plus vite possible...
-Attendez s'il vous plaît je suis gentil.... Ah non le chien.. Gentil petit toutou !! Lâche la queue ce costume n'est pas à moi ! Allez vire de là, ne t'approche pas..

Bonjour ou plutôt Bonsoir tout le monde, on me nomme Nam Min Wook, Wookie pour les intimes. Je suis un jeune homme en pleine possession de ses moyens et énergique bien que là... Je me retrouve attaché à un poteau avec un costume de castor TwT. Enfin costume est un bien grand mot puisque je sens que je vais devoir me remettre à la couture pour cette queue.. Non je me savais aimé des animaux mais, à ce point.. Le pire c'est que je me retrouve attaché par une corde à sauté que des enfants m'ont mis. Si j'avais su que les enfants à cet âge pouvaient être aussi fourbes... Me voilà au milieu d'un parc avec un chien me tirant la queue pourtant les personnes de l'agence m'ont dit de m'amuser avec les enfants de faire la super Mascotte je gagne bien hein *O* ! Au moins je sais que je ne serais pas viré de si tôt. Les études n'étant pas pour moi même si j'ai eu mon diplôme au lycée je me suis mis à chercher un travail... Et voilà que je suis... Que je suis... Ben je sais pas... La meilleure mascotte que la Corée n'a jamais eu ? Ah ce n'est pas mon objectif hein mais, on commence tous au bas de l'échelle.. Mais, ça ne doit pas vous intéressez si ? Vous voulez savoir comment j'ai fais fais pour me retrouver attacher ? Aujourd'hui la super Mascotte Wook devait faire un spectacle pour des enfants dans le parc. Seulement le spectacle c'était de garder et d'animer des jeux pour une trentaine d'enfants. Au début tout allait bien mais, ils ont voulus joués aux indiens et aux cow boys et, je me suis retrouvé à être la cible qu'ils voulaient attrapés sans que je m'en rende compte.. Il y avait des personnes du staff qui étaient près de moi et, puis comment refuser quand on voit des bouilles aussi mignonne avec leurs petits yeux brillants... Ils m'ont fait refaire au moins une vingtaine de fois la roulade ma pauvre tête @@ avant que la chasse soit ouverte. Essayer de courir et de sauter avec une trentaine d'enfants d'une dizaine d'années derrière vous.. De vrais petits monstres >< !!! Je leur ai même servis de dada.. Mon pauvre dos mais, plus que le dos... Je suis vraiment fatigué.. Ah là là si Min Nook l'apprend il va encore me passer un savon mais, ce n'était pas ma faute... Les enfants ne sont-ils pas censés être adorables et tous mignons ? Ils m'ont attachés mais, sont tous partis retrouvés leurs familles me laissant là tout seul...

GROUPHEKDHE

-J'ai faim... Grand frère....

Cela aurait pu être pire... Mon estomac qui fait des siennes ce chien qui commence à me faire mal à force de tirer et..

Scritch


O.O...

-Toutou reviens iciiiiiiiiiiiiiiiii Non ne pars pas avec ma queue !!!

Mine dépité et honteuse parce qu'un énorme trou était voyant dans son costume montrant une partie de son boxer et, laissant passer l'air.. Il regarda le chien disparaître de sa vision avant de se laisser tomber à ses pieds tout en gonflant ses grosses joues et même des larmes aux yeux étaient en train d'apparaître..

C'est finis.... Je vais perdre mon travail ! Je vais mourir... Ma pauvre nourriture..S'il vous plaît quelqu'un là haut qu'on vienne me donner un coup de main. Envoyez moi quelqu'un au plus vite.. Et puis...


Wookie vit un groupe de fille qui se mirent à glousser en voyant son l'énorme trou qu'il avant, rougissant jusqu'aux oreilles il essaya tant bien que mal de cacher sa gêne en leur offrant un sourire niais mais, cela les fit partir après avoir balancé «Kyaaaaaaaa un pervers !! »

Mais... Mais... Je ne suis pas un pervers.. Revenez s'il vous plaît ou alors donnez moi à manger rien qu'un peu.. C'est ce que je m'apprêtais à leur dire mais, elles partirent bien avant que je ne puisse prononcer quelque chose.. C'est foutu.. Allez Wookie, tu es la super mascotte Wook Wook tu peux tout surmonter tu es le héros des enfants après tout ! Oui, puis, je suis certain que mon grand frère bien aimé va partir à ma recherche et... En fait... J'ai pas envie T-T... Il va encore être très en colère... Alors que c'est moi la victime ici. Je me demande c'est quoi le pire, dormir ici en plein froid ou alors recevoir la colère de Nookie ? Bouh bouh aucune des deux solutions qui se présentent à moi me donnent envie j'ai droit à un joker ? **... Pfiouuuuuuu je suis finis, perdu... Je me vois déjà à la tête des journaux.. Mais, si je meurs cela voudrait-il dire qu'il n'y aura plus de super mascotte Wook Wook ? Ah non hors de question que je laisse ma place èwé. Rien ne me vaincra oui je suis même prêt à faire la grève de la faim pendant une semaine et rester attaché à ce poteau....

…...

-Min Noookkkkkkkkkkkkkkkkk

Bon finalement l'appel à l'aide de mon estomac est le plus fort.. Mais, l'excuse que j'aurais c'est que c'est important de bien manger è.é. Bon ouais ma résolution n'a duré que cinq petites secondes mais, je veux pas mourir de faim et ressembler à un vieux papy tout ridé. Je dois faire attention à mon visage.... Non, ce n'est pas mon visage c'est aussi le sien... Que dirait Min Hook s'il était encore en vie ? Je suis certain qu'il me sourirait et, me dirait que ce n'est pas grave en posant sa main sur ma tête. Et Sookie rigolerait probablement de moi... Pourquoi je suis si mélancolique tout à coup ? J'aime énormément mon frère, le seul qui me reste d'ailleurs et, j'essaie de paraître tous les jours joyeux pour lui remonter le moral. Parce qu'il fait le fort et, peut-être vraiment effrayant si si, moi même il me fait peur quand il est en colère mais, c'est en fait un gros nounours mal léché.. Oui, bon c'est peut-être pas un compliment mais, ce n'est pas méchant du tout. Je l'aime mon nounours mal léché, ou grognon si vous voulez.. C'est le dernier membre de notre famille qui reste alors je dépend énormément de lui la preuve, je n'arrive même pas à me débrouiller tout seul et, dès qu'il y a un problème c'est toujours lui que j'appelle. On ne parle jamais du passé. Pas que je n'ai pas envie d'en parler mais, je sais que lui, se refuse de le faire et, ce depuis des années.. Seulement moi j'ai envie de parler d'eux parce qu'il n'y a que mon portrait qui se reflète dans le miroir qui me permet de me rappeler que notre aîné me ressemblerait. Oui, c'est compliqué on est jumeaux mais, au fond, mon grand frère et moi on ne se ressemble pas. Un vrai casse tête ne ? Deux paires deux faux jumeaux voilà ce que nous sommes... Et, tous les deux avons perdu notre vrai jumeau. Mais, entre-nous il n'y a pas plus vrai ou faux. Parce que Nookie c'est mon super grand frère que j'aime énormément et, la première personne voir la seule que j'aimerais une fois dans ma vie rendre fier. Seulement.. C'est vraiment mal barré =.= Bon chantons une chanson pour nous détendre *_*

C'est l'heure d'Hamtaro !

Kissé Kissé Kissé Oupla,
Hamtaroooooo !
C'est moi le plus petit des grands héros,
Ouh hamis !

Graines de tournesols, Nif Nif Croc
Ouh Ham Hams !
Si tu as des ennuis r'monte à l'assaut
Hamtarooooooo !
Tout d'un coup la pluie se mit à tomber le faisant taire... Non, il était vraiment mal barré... A croire que même pour chanter il repassera...

Vraiment qu'est-ce que j'ai fais pour mériter ça TwT.... Ne ? Quelqu'un ne veut pas me donner une réponse ? Il n'y a pas de réponses ?? Min Nook s'il te plaît viens m'aider. Je vous en supplie envoyez-le moi et, je vous promet que je ferais le plus attention possible je serais le plus sage des enfants que vous connaissez sur cette terre... Bon, d'accord peut-être pas parce que je ne suis plus un enfant mais, un grand enfant *_* * bim* Bon, j'avoue.. Mais, s'il vous plaît arrêtez cette pluie en plus d'avoir un costume déchiré il va être trempé je vais faire comment maintenant pour le rembourser ???? Je suis maudit je vous dis...


[désolé du post minable et court =.=]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : No Min Woo
Pseudo : Kim-Lee
I'm here since : 23/11/2010
Messages : 88
Âge : 26
Work : Mécanicien
About Me : Coréen de 20 ans. J'ai perdu deux de mes frères à l'âge de 7 ans dans un incendie.




MessageSujet: Re: L'art d'être un boulet et de le récupérer [My Twin Nookie] Ven 26 Nov - 0:16

Nooooooooooki !! Mais t’es où ? Allez sors de ta cachette on a finis de compter déjà aaanh !

La voix de Min Hook arrivait jusqu’à ma cachette. J’étais enfouis dans les buissons du jardin et me retenait de rire une main sur la bouche. Mes trois frères et moi jouons à cache-cache depuis le début de l’après-midi et j’étais toujours celui qui trouvait les meilleures cachettes ! Vous voulez mon secret ? Il suffisait de changer régulièrement de lieu pendant que le chercheur changeait de lieu … Peut-être qu’un jour je leur dirais, mais pour l’instant c’était moi le roi des cachettes et je gardais bien garder le titre ! Min Hook commençait à s’impatienté et étant le plus malin de tous il trouva la meilleur façon de me faire sortir de ma cachette …

MIN NOOOOOOK !! MAMAN ELLE A DIT QUE LES TARTINES AU CHOCOLAT NOUS ATTENDAIENT SUR LA TAAAAABLEUH !!


Il n’en fallut pas plus pour que mon estomac dicte mes actes. Je sortie d’un bond des buissons et courut jusqu’à la maison où mes trois frères m’attendaient en riant et en se moquant gentiment de moi. Je fis semblant de bouder et au moins où ils s’y attendaient le moins je leur sautai dessus et me mit à les chatouiller. J’entendais leur éclat de rire et leur voix hilare me supplier d’arrêter. Mais malheureusement à un contre trois ils prirent rapidement le dessus et c’était à mon tour de mourir de rire sous leur petit doigt chatouilleur ! Si j’avais su à ce moment le bonheur que c’était j’en aurais un peu plus profité et j’en aurais oublié de bouder pour si peu … La voix de notre mère nous appela sur le pas de la porte et nous cria à travers le jardin que nos tartines de chocolat nous attendais. C’est d’un bond qu’on se leva d’un seul homme et on courut jusqu’à la maison. Plus que quelques mètres et je pourrais enfin voir le visage souriant de ma mère.


Bien sûr c’était toujours à ce moment-là que je me réveillais en sursaut et en sueur. Une plainte me déchirant le cœur et l’amertume soulevant mon cœur me donnant la nausée … Je m’assis doucement sur mon lit et repoussa les couvertures. Je passai une main fraîche sur mon visage et calma les palpitations de mon cœur. Pourquoi un souvenir si heureux était si douloureux ? Malgré le temps je n’avais jamais réussis à faire le deuil de leur disparition, me sentant coupable de ne pas avoir su les protéger … On m’avait assuré qu’avec le temps la douleur serait moins saisissante et moins dur … mais les jours, les mois et même les années avaient beau passer rien n’effaçait de mon cœur le poison qu’il contenait. Petit j’étais toujours celui qui gardait son frère en larme dans ses bras pour le rassurer, m’interdisant de pleurer et d’être fort. C’était sans doute ce qui m’avait rendu aigri et froid mais c’était le bonheur et la sécurité de Min Wook avant tout ! Je repoussai les draps et porta mon regard sur mon réveil, il était déjà midi et demi passé. Il serait peut-être temps que je me lève. J’enfilai un t-shirt et mon pantalon en lin et sortit de la chambre après avoir regardé la photo de mes frère et moi pour notre 7ème anniversaire. J’avais l’impression qu’il s’agissait de la dernière photo que nous avions prise ensemble. Le seul vestige de mon passé. Sur la table de la cuisine traînait un mot de Min Wook me disant qu’il était sorti faire un tour. C’était bizarre j’avais l’impression qu’il me cachait quelque chose ces derniers temps ! Il était tout le temps fourré dehors et semblait tout heureux en rentrant à la maison …

Est-ce que ce cachottier aurait trouvé une copine ?! Mon dieu je plaignais la jeune fille qui devait supporter mon frère boulet ! Elle ne devait pas avoir peur du mauvais carma et des situations abracadabrance dans lesquelles il se fourrait jour et nuit. M’enfin ça restait du soft et gentillet comparé aux miennes. Je mangeai un bon repas et me prépara à aller au travail. J’avais trouvé un petit boulot dans un garage dans le centre-ville. C’était pas vraiment bien payé, mais le patron était un gentil homme et son affaire tournait plutôt bien. On avait beaucoup de boulot mais ce n’était pas ce qui me dérangeait, bien au contraire. Sous ses moteurs, dans ses voitures, sur ses motos j’oubliais ce qui m’enserré le cœur et je vivais ma passion comme libre. C’étaient les rares moments où je me sentais vraiment moi. J’arrivai sur mon lieu de travail en moto et n’attendit pas bien longtemps avant de prendre ma première commande. Je me dirigeai vers les vestiaires et enfila ma super combinaison bleu délavé qui moulait mon derrière comme un acteur porno et retira mon t-shirt pour rester en débardeur. C’est qu’il faisait chaud à l’intérieur du garage et mon patron n’avait pas peur de payer des notes pharamineuse en électricité. Et j’étais le dernier à m’en plaindre.

J’étais glissé sous un moteur de voiture quand j’entendis quelqu’un m’appeler. Je fis rouler ma planche et apparut aux yeux de mon collègue.

Dis-moi Min Nook, ton frère il taff en tant que mascotte en ce moment ou pas ?

Pas à que je sache pourquoi ? Demandais-je en me relevant et en essuyant mes mains pleines de cambouis sur mon torchon blanc.

Parce que j’ai cru voir un mec lui ressemblant dans le parc attaché à un arbre par une corde à sauter mais bon … ça devait sûrement être son sosie ou son jumeau imaginaire …

Il se mit à rire de sa blague alors que j’avais simplement envi de lui écraser mon poing dans la g*eule.

Tu trouves ça drôle ? T’es sérieusement c*n quand tu t’y mets
.

Je jetai le torchon au sol et quitta le petit hangar sous le regard médusé et surpris de mon collègue bien qu’habitué à mes paroles laconiques, à mes sauts d’humeurs il n’en était pas moins surpris à chaque fois. Il m’appelait le lunatique, ce qui en soit n’était pas faux, mais parlé de mon frère, de jumeau avec autant d’entrain et de légèreté m’énervait au plus haut point. J’attachai autour de mes hanches les manches de ma combinaison et grimpa sur ma moto. Je fis vrombir le moteur et partit en direction du parc. Si c’était réellement Min Wook ça ne m’étonnerait pas … mon frère avait le don de se mettre dans des situations plus qu’embarrassante et carrément surréaliste pour la plupart. Et à chaque fois je lui hurlais dessus, pour que ça rentre dans sa petite tête mais ça sonnait toujours autant creux … mais que les choses soient bien clair il n’y a que moi qui ai le droit de lui parler comme ça. Le premier qui dit un mot de travers sur lui je lui refais le portrait. Kapiche ? Et puis quand bien même je lui hurlais dessus je finissais toujours par lui sourire tendrement en lui disant que ce n’est pas grave « la prochaine fois tu feras plus attention … » jusqu’à la prochaine où il recommençait immanquablement à se mettre dans des situations grotesques … Je ne faisais plus les courses avec lui c‘était finis ! Il arrivait à détruire la moitié du magasin à lui tout seul mon dieu … Mais c’était mon frère, mon unique frère, mon unique famille. La personne que j’aimais plus que tout. Alors je te protégerais encore et encore, effaçant, corrigeant la moindre de tes erreurs car c’est la promesse que je me suis faites, de toujours veiller sur toi. Peut-être un peu trop …

J’arrivais enfin au par cet gara ma moto rapidement, mit le cadenas et n’eut pas bien longtemps à attendre avant de te trouver. Ou t’entendre plutôt … J’aurais reconnu ta voix entre mille, et surtout cette chanson que tu adorais chanter. Sérieux Hyung … t’es vraiment un boulet. Je mis quelque temps avant de réaliser que le boulet qui se trouvait attaché à cet arbre avec une corde à sauter rose fluo et habillé en castor de surcroît … Mais il y avait une chance sur 1 milliard pour qu’une situation pareille se produise … et il fallait que ça tombe sur lui. Il avait vraiment du avoir un mauvais deal avec le karma dans une vie antérieur pour arriver à ça !! Je trottai jusqu’à lui et arriver à sa hauteur je restai un instant dans son dos les poings sur les hanches à chanter en boucle sa chanson. Mais qu’est-ce que j’allais faire de lui hein ?! Je retirai ma chaussure et lui balança sur la tête. Il sursauta et se tourna vers moi d’abord l’air inquiet puis soulagé et enfin réticent … et il avait de quoi l’être ! Je me mis en face de lui et je me pinçai l’arête du nez pour calmer mes nerfs qui commençait à lâcher dangereusement. Mauvais signe très mauvais signe Hyung … et tu le savais n’est-ce pas !

Mais qu’est-ce que je vais faire de toi …

D’habitude dans ce genre de situation tu te m’étais à parler comme une mitraillette pour m’expliquer les « forcément bonnes raisons » qui t’avait conduit à de telles situations mais là je te coupai net. Je soufflai pour ne pas crier … tout de suite. Je fis le tour de l’arbre et commença à défaire la corde à sauter. Coincé je dû tirer comme un forcené pour finalement l’arracher sauvagement te bousculant au passage. Mais valait mieux que ça que je te crie après n’est-ce pas ? Quand je vis dans quel état tu étais je poussai un nouveau soupir et retira ma combinaison et me retrouva en jean, débardeur sous cette pluie qui commençait à se faire dangereusement dense … Je te tendis mon vêtement et te retira doucement ta tête de castor. Mon visage était fermé et mes narines s’agrandissaient nerveusement au rythme de mes pulsions. J’entendis des gens rire derrière nous, je me tournai pour les foudroyer du regard ce qui les calma direct, puisqu’ils partirent rapidement … Je t’aidai à enfiler la combinaison un poil trop petite pour toi et prit la tête du castor sous mon bras. Sans un mot de plus je partis en direction de la sortit sans t’attendre puis à mi-chemin je me tournai brusquement vers toi et me mit à crier, une fois de plus :

MAIS BORDEL MIN WOOK !! TU REFLECHIS DES FOIS ?! EST-CE TU TROUVES NORMAL DE TE RETROUVER ATTACHE A CET ARBRE ????? TU SAIS POURQUOI EST VENU TE DETACHER ?? C’EST PARCE QUE LA SITUATION EST TELLEMENT IMPROBABLE QUIL ON PRIT CA POUR UNE CAMERA CACHEE OU UN GROS PERVERS EN PLEIN STRATAGEME !!!!

Je fis demi-tour et repartit en direction de ma moto. Mais je n’avais pas fait 3 pas que je me tournai de nouveau vers mon frère :

ET T’AURAIS FAIT QUOI SI JE N’ETAIS PAS ARRIVE ?? TU COMPTES VRAIMENT SUR MOI POUR CHACUNE DES SITUATIONS DELICATES DANS LESQUELLES TU TE METS ?? ET ENCORE DELICATE JE SUIS BIEN GENTIL !!

Je lançai la tête de castor par terre et le planta là. Je ne voulais pas être méchant avec lui, mais j’avais tellement peur pour lui, et si un jour je disparaissais qu’est-ce qu’il deviendrait sans moi ? Il avait tellement deux mains gauches que c’était limite improbable qu’il se trouve un job sur le long terme … enfin … je savais que je le sous estimais. Mon frère était très intelligent et débrouillard mais sa maladresse était toujours plus forte que tout. Et son petit côté naïf aussi … N’allait pas croire que je n’aimais pas mon frère au contraire … mais de voir à quel point ça pouvait prendre des proportions … Mon dieu. Je m’apprêtais à sortir lorsque je vis un enfant au sol pleurant à chaudes larmes. Je m’arrêtai brusquement et le fixa quelques secondes avant de voir un garçon plus âgée courir vers lui avec un parapluie. Il l’aida à se relever et je compris bien vite qu’il s’agissait de son frère. C’est vrai je devrais agir comme ça aussi … Hurler sur Min Wook ne servait à rien … mais c’était plus fort que moi, c’était ma seule façon de lui montrer que je m’inquiétais pour lui …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Park Jung Min (c) Mady
Pseudo : Sunshine
I'm here since : 24/11/2010
Messages : 36
Work : Cuisinier et trainee dans le manequinat *O* Je vais devenir célèbre !
About Me : Coréen de pure de souche de 20 jolies bougies.
Je suis bie et, mon rêve à moi et d'ouvrir un grand restaurant où je serais un grand chef !
J'ai trouvé un super boulot *O*
Je suis la nouvelle super Mascotte Wook Wook *bim*




MessageSujet: Re: L'art d'être un boulet et de le récupérer [My Twin Nookie] Ven 26 Nov - 13:48

-HIII !!! O.O » *__________* é________è

Les différentes expressions que tout le monde pouvait facilement voir quand il se reçut une chaussure sur la tête et, qu'il s'était tourné pour voir qu'il ne s'agissait que de ….

-Min Nookkkkkkkkk *0*

Mais, il comprit vite qu'il valait mieux se taire et, ne pas faire ses yeux de biches ça ne prendrait pas et, le plus doué dans ça cela avait été Min Sook son aîné..

Aie... Cela ne sent pas bon j'ai l'impression qu'il va encore s'énerver sur moi... Non, vraiment ce n'est pas bon mais, ce n'est pas ma faute... Je lui expliquerais la situation. Oui voilà il y aura explications et tout rentrera dans l'ordre voilà mais.. Mais... Il est terrifiant... J'ai l'impression d'avoir devant moi un père plutôt qu'un grand frère.. Non, en fait, l'impression d'avoir un énorme ours devant moi prêt à me dévorer tout crus. Seulement je ne pouvais arrêter de sourire comme un idiot de service quand je fus enfin libéré de mes liens ne faisant pas attention à ta remarque blessante.. Qu'est-ce que tu allais faire de moi ? Vraiment désolé, je sais que je suis un poids mais, la prochaine fois je ferais plus attention je te le promet mais, il faut croire que quelqu'un là haut s'amuse à mes dépends et... Hein ? Mais, pourquoi il quitte sa combinaison pour me la donner.. Je resta là dans l'incompréhension totale.. Pourquoi j'étais très bien dans ma tenue de castor.. C'était comme mon costume de super héros *_* !! A part que cette tenue était un peu morte je dois bien l'avouer.. Surtout quand des personnes passèrent autour de nous et, le regard noir de mon frère me fit comprendre que je devrais obéir sans faire d'histoire même si, j'étais gêné de m'être retrouvé dans telle situation. Mais, ce n'était pas grave après tout, il n'y avait pas mort d'âme même si, je me mis à trembler quand je me retrouva juste en boxer le temps que j'enfile complètement son vêtement. Ah alors maintenant j'étais la super mascotte des voitures ? J'allais dire quelque chose avec le sourire aux lèvres quand je sursauta aux mots de mon frère. Mais... Mais... Que pouvais-je lui dire même si je voulais continuer à sourire je le perdis bien vite et baissa la tête honteux... Je savais très bien que je me mettais sans arrêt dans des situations improbables et, c'était entièrement ma faute et, ma seule faute. Mais, je n'y pouvais rien... Ou si mais, ça, c'était vraiment une autre histoire.. Je l'entendais s'éloigner après tout cela se terminait toujours de cette façon. Il me criait après et, partait pour retourner travailler ou alors, ben il allait en boîte et, je l'accueillais toujours avec le sourire.. Oui, aujourd'hui comme les autres fois n'étaient pas vraiment différentes.. Je n'avais plus qu'à aller chez le petit café à qui j'ai confié mes affaires et, dont je connais le propriétaire et, je pourrais rentrer chez moi faire la cuisine pour lui préparer de bons petits plats.. Oui alors, garde le sourire Wookie tu es le super héros des enfants et...

Ce que j'aurais fais ? Ben j'aurais survécus. Je serais resté là et, il y aurait bien quelqu'un qui m'aurait détaché non ? Maintenant que, j'y pensais je me disais que cela aurait pu être la meilleure solution vu le savon que je suis en train de prendre.. J'essaie de parler mais, il ne m'en laisse pas le temps me balançant des choses blessantes.. Coup après coup.. Je... C'est vrai que j'ai toujours fait que compter sur lui pour me sortir des mauvais pas mais, je ne suis pas idiot.. Je ne suis quand même pas un simple gamin sans cervelle.. Des pleurs ? Ah cet enfant..


Min Wook voulait aller aider l'enfant mais, une personne, probablement un grand frère alla à son encontre et arrêta ses larmes. Le cadet vit que son frère avait regardé la scène et, était de nouveau calme ?

Le calme avant la tempête ? Ou alors je le fatigue au point qu'il ne veuille plus me parler ? Quand, on y pense c'est pas bête du tout. Cependant, je ne vois pas en quoi il y avait de quoi s'énerver. C'est vrai quoi après tout je serais vivant encore. Et puis, ce sera un souvenir bien drôle peut-être embarrassant mais, c'est moi qui ait le plus à être contrarié. Je ne comprend pas pourquoi il est fâché de cette façon contre moi mais;;


-Nookieee il n'y a pas mort d'hommes et, puis je m'en serais sortis après tout je suis une nouvelle mascotte Wook Wook qui ne craint rien ni personne ! Ce n'était pas une nuit ici que ça allait changer quelque chose !!!

Fit-il tout fière et chaleureusement donnant la réponse comme si c'était une évidence avec un grand sourire en s'approchant de lui.

Qu'est-ce que je viens de faire... Ah non comment peut-on être aussi maladroit mais, pourtant c'est vrai je suis en parfaite santé et, au pire je n'aurais attrapé qu'une saleteé de rhume pas plus ni moins. Mais, il faut croire que je viens de rajouter de l'huile sur le feux.. Oui, je sais que je suis un boulet je suis certain que même écrit sur mon front en transparent. Peut-être que je devrais me faire marquer pigeon ? Mais, mais, ce travail me permettait de gagner de l'argent. J'ai même eu ma paie. Oui, je voulais lui montrer que je pouvais quand même me débrouiller parce que c'était la seule personne sur cette terre que je voulais surprendre et... Encore une fois j'ai râté.. Je garde le sourire mais, j'ai l'impression que c'est ce qui t'énerve le plus.. Mais, je ne suis pas comme toi et, j'aimerais pourtant.. Seulement.. Je crois que tu ne sais pas que tu es la personne que j'admire le plus mais, je ne crois pas que même en te le disant ça change ton opinion sur moi et puis d'abord... Qui sait si ce n'est pas moi l'aîné des quatre hein ? Bon, d'accord ce n'est pas moi et, même si je l'étaise je suis un incapable un empoté de service ne ? C'est ce qu'il pense j'en suis certain. Après tout si, on a perdu nos deux frères c'est ma faute aussi... Il veut partir ce n'est pas grave je l'attendrais sagement à la maison mais.. Mais...

Min Wook se mit à gonfler ses joues et souffler doucement tournant la tête sur le côté laissant la pluie lui tombait dessus mais..

-C'est bon j'ai compris. Je suis un boulet ça je le sais et, j'assume fin de la discussion èoé. Et puis regarde la pauvre tête de castor. C'est quand même mon super costume *O*... Déjà qu'il est abîmé je ne veux pas qu'il manque sa tête toute mignonne.

Attendez.. Qu'est-ce que je venais de faire là ??? Je venais de mettre un terme à la conversation et, parler soudainement de mon costume après avoir ramassé la tête ??? Je sens qu'il y a de l'orage dans l'air non je ne parle pas des vrais... Gniiii je crois que c'est la fin pour moi. Adieux les amis. Je ne peux pas survivre à la colère de mon aîné c'est complètement impossible et, ce depuis des années même quand on était 4 c'était le plus colérique le seul qui arrivait à le calmer c'était notre petit leader Hook. Lui savait y faire avec lui, comme avec tout le monde. Sookie aussi savait l'amadouer mais, des trois finalement j'étais vraiment un piètre frère... Parce que des trois j'étais bien le seul qui subissait entièrement sa colère plus encore depuis qu'on s'est retrouvé avec grand mère. Pourtant, je ne lui ai jamais demandé de prendre soin de moi. Je ne dis pas que j'en ai bien profité quand j'étais enfant parce que j'avais besoin de lui mais, maintenant je suis grand et, je pense que je pourrais enfin prendre mes propres responsabilités non ?

Le plus jeune se mit à sursauter une nouvelle fois en entendant les paroles dures de son frère d'où Wookie avait l'impression de lui voir sortir de la fumée de par les oreilles...

Cela s'annonçait vraiment très mauvais la preuve, la tête de castor atterrie sur le sol parce que mon frère l'avait claqué de sa main et, haussa de nouveau la voix. Si je n'étais pas habitué j'aurais pris peur vraiment.. Peut-être que je devrais prendre la fuite comme speedy Gonzales. Qui sait ? Seulement, les mots qui sortirent de sa bouche m'enfoncèrent.. J'étais un cas désespéré ça il ne fallait pas être devin pour le savoir mais, j'étais confiant dans l'avenir regardez il n'y avait qu'à voir cette agence là, ce gars qui était venu me voir pour me proposer de travailler en tant que mannequin. Bon d'accord je me suis retrouver à faire la mascotte pour les émissions des enfants mais, c'est drôle de pouvoirs jouer avec eux puis, au moins j'avais l'impression que j'étais capable de quelque chose de ma vie. Malgré tout, ce qui s'était passé avec les enfants était la preuve qu'il allait falloir plus que promettre.. Ca je le sais, je ne suis pas idiot quand même..

Wookie préférait garder son attention sur la pauvre tête qui lui donnait l'impression de l'appeler et, il s'accroupit vers elle pour aller la récupérée et, même la frotta pour enlever la saleté même si, c'était une évidence que le costume était de toute façon fichue. Il l'aimait bien lui son costume de castor.

Pauvre petit castor, je suis désolé mais, je te promet que je prendrais soin de toi à l'avenir mon costume chéris ! Alors tu me pardonnes hein ? Allez ce n'est qu'un moment à passer je ne vais pas pleurer ou me mettre en colère je sais parfaitement que grand frère m'aime mais.. Hein ?µ


Il se fit lever par son frère qui le força à le regarder avant de dire une dernière chose.. Et, cela eu pour effet de faire gonfler ses joues faisant une mine contrariée.. Trop c'est trop...

-Oui oui je sais ! Je suis nul tu veux me l'entendre dire ? Désolé de ne pas être Min Hook ou Min Sook. Je fais pourtant des efforts je te le jure je sais, très bien que je suis une plaie pour toi. Il aurait mieux valu que ce soit Min Sook qui soit à ma place ou Min HooK je suis certain que tu aurais été plus heureux. Tu crois que je le fais exprès peut-être de me retrouver dans de telles situations ? Excuse-moi de ne pas être aussi talentueux que toi, tu crois vraiment que te voir toujours me sortir des pires situations cela m'amuse ? Mais, par contre moi je ne me noie pas dans le travail pour essayer de fuir la réalité, j'essaie d'aller de l'avant !

Ha.... Oups je venais enfin de déballer tout un tas de trucs mais, j'en avais eu marre. Même si, je regrettais un peu mes mots. Mais, c'était la vérité. J'en avais assez d'habitude je ne disais rien mais, là cela avait été le pompom. C'était ma faute je l'assumais mais, bon j'avais une limite aussi et, puis j'avais dis ce que je pensais vraiment. Je suis certain que s'il y avait Min Sook il serait le plus heureux du monde. Ou du moins plus heureux que maintenant. C'était rare que je prononces le nom de nos deux frères en fait je ne l'avais jamais fait et, je regrettais un peu de lui avoir balancé ça comme çà à la figure. Mais, je ne m'excuserais pas.. Pas cette fois. Je ne voulais pas lui faire de mal parce que je l'aimais vraiment mon grand frère et, mon intention n'était pas de le blessé mais, de lui ouvrir les yeux. A chaque fois, il se réfugiait dans le travail ou alors, faisait des choses hors la loi. Il ne m'a jamais rien dis mais, je le sais parfaitement. Pourtant, cela n'empêche pas que mon admiration pour lui est toujours grandissante. Oh et, puis tant qu'on y est autant continuer sur la lancée tiens sans m'apercevoir qu'il ne parlait plus :

-Merci de m'avoir encore sortit d'affaire tu peux retourner travailler et partir comme d'habitude désolé de t'avoir dérangé dans ton travail. Salue tes collègues de ma part surtout ton patron pour moi, encore merci pour la combinaison.

Un peu plus calme et, sincère sur ses excuses qui finalement étaient devenues automatiques, il fallait croire que c'était la seule chose qu'il pouvait faire pour son frère. Il tourna les talons abandonnant complètement le costume et, aussi la tête de castor partant dans un café où il avait laissé son sac avec des affaires de rechanges. Café qui se trouvait près du parc. Non, mais, là Min Nook avait dépassé les bornes et, les joues toujours gonflées qu'il partit jusqu'au café où le propriétaire le salua alors qu'il était tout trempé à cause de la pluie et..

-Un bon chocolat chaud s'il vous plaît *O*

Essayant de sourire, pour ne pas montrer qu'il s'est passé quelque chose, il demanda son sac et, se changea dans les toilettes pour s'habiller convenablement avant de revenir et s'assoir à sa table habituelle ou le patron lui avait servit un bon chocolat chaud qu'il s'empressa de prendre dans ses mains et, d'y goûter la saveur déposant la combinaison de son frère sur le côté. Rien ne valait un bon chocolat pour se remonter le moral.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : No Min Woo
Pseudo : Kim-Lee
I'm here since : 23/11/2010
Messages : 88
Âge : 26
Work : Mécanicien
About Me : Coréen de 20 ans. J'ai perdu deux de mes frères à l'âge de 7 ans dans un incendie.




MessageSujet: Re: L'art d'être un boulet et de le récupérer [My Twin Nookie] Ven 26 Nov - 15:10

Je sentais mon corps trembler mais je n’aurais su dire si c’était à cause de la pluie ou à cause de mes nerfs. C’est vrai que je m’étais levé du pied gauche et contrairement à mon frère j’avais du mal à sourire et être aussi insouciant de la vie. Ce n’était pas méchant ce que je disais mais mon frère aimait la vie et dégageait une joie de vivre qui me maintenait la tête hors de l’eau. Car il ne fallait pas se leurrer il n’y avait que grâce à lui que je continuais d’avancer aujourd’hui. Alors oui, c’est vrai, parfois j’étais dur, méchant et sans doute blessant pour mon frère. Mais c’était plus fort que moi, je ne pouvais pas communiquer avec lui, avec les autres d’une autre façon. J’étais l’effet d’une bombe constamment sur le point d’exploser. Je me sentais bouillir à l’intérieur dès que j’ouvrais les yeux le matin. Je prenais sans doute trop au sérieux mon rôle de grand frère protecteur et ça en devenait étouffant e grotesque. Qui si ça se trouve mon frère en avait marre, marre de moi, marre de mon caractère et qu’il aurait préférait rester avec un autre de nos frères … Cette pensée, bien qu’elle est traversé mon esprit et mon cœur qu’une infime seconde elle eut assez de force pour me le broyer. Je me sentais mal maintenant … bravo Wookie, t’avais toujours les mots qu’il fallait toi … M’enfin, j’étais prêt à me calmer et à m’excuser même mais tes paroles …

Je ne suis pas quelqu’un qui aime discuter, qui se pose pour régler le problème. Et j’ai du mal quand je vois que je te fais de la peine. C’est pas mon attention je t’assure, c’est vraiment la dernière chose que je veux mais je ne dois pas utiliser les bon mots parce que … parce que tu comprends tout travers. Ce n’est vraiment pas ce que je voulais te dire, non ce que je voulais dire c’est que … c’est que … je ne sais même plus. Je ne sais pas m’occuper de toi pas vrai ? Toutes ces années à te commander, à te dire quoi faire, comment air. T’obligeant à continuer tes études, t’obligeant à faire ci, à faire ça … t’aurais préféré choisir de ton avenir par toi-même pas vrai ? Mais je pensais sincèrement que je prenais les bons choix pour toi … Je m’excuse si je t’ai étouffé si je t’ai blessé … mais s’il te plaît tais-toi, tais-toi je ne supporte plus ces paroles qui me font si mal au cœur. Non tu n’es pas un boulet au contraire ! D’accord t’arrive à te mettre dans des positions et des situations plus qu’étrange mais je suis que seul tu arriverais aussi à te débrouiller tout seul … oui sans moi tu saurais faire bien plus, tu montrerais ton vrai potentiel j’en suis convaincu mais ne me demande pas de te laisser. De te rendre ta liberté parce qu’en réalité sans toi je ne suis plus rien ! Toutes ces années à me dire que je te protégeais n’était qu’une lueur, je me reposais sur toi et m’accrochais à toi comme un désespéré ! Comme le désespéré que je suis …

Te faire face était pour l’instant trop dur et je me sentais en colère contre moi, oui contre moi pas toi. Mais mon attitude tu as du te confondre … Tes paroles sont si soudaine et si durs que je me prends une grosse claque dans la figure. D’habitude j’aurais crié, hurlé après toi d’avoir osé dire ça mais pas là … là j’étais choqué, blessé, traumatisé ? Je ne m’attendais pas à une telle réaction de ta part. J’étais allez trop loin n’est-ce pas ? Mais tu ne sais donc pas qu’il ne faut pas croire à mes mots ? Qu’ils ne sont que le fruit de ma colère et de mon inquiétude. Attends juste que je sois calmé et on pourra discuter hein … mais tu as du te lasser de mon attitude, de toujours devoir faire en fonction de moi, de toujours m’obéir comme si tu n’étais qu’un enfant incapable de prendre soin de lui. Tes paroles en sont la preuve, tu en as ras le bol ! Mais même si j’avais conscience de tout ça c’était trop tôt pour que j’agisse comme si de rien n’était …

Mais, par contre moi je ne me noie pas dans le travail pour essayer de fuir la réalité, j'essaie d'aller de l'avant !

Ta phrase claque dans l’air et en plein cœur. Pourquoi est-ce que tu me dis ça ? Pourquoi est-ce que tu quelque chose d’aussi grotesque et ridicule ?! Si je bosse comme un forcené c’est pour nous nourrir tous les deux ! Comment tu peux oser dire ça ? Pourquoi est-ce que tu parles d’… eux alors que tu sais très bien que ça m’insupporte et que ça me blesse de faire ça ?! Ça t’amuses c’est ça !! Ça t’amuse et c’est ta façon de te venger ? Je me sens défaillir … je n’écoutais même pas la fin de tes paroles focaliser sur ce que tu venais de dire. Putain j’avais envie de chialer, une colère sourde m’envahissait doucement et plus toi que quiconque je savais que je ne pourrais pas me défouler comme en temps normal. J’aurais juste les mots et mon mal être … Min Wook … je te regarde partir et pour la première fois je vois un homme, plus grand que moi, plus beau que moi me tourner le dos et me laisser. Alors tu m’abandonnes c’est ça ? Tu me laisses ? T’en as marre ? Je serre les dents et les poings pour ne pas pleurer ni même hurler. Je crois qu’il vaut mieux que je rentre au garage, que je te laisse et qu’on en parle ce soir à la maison. Ou non mieux même qu’on n’en parle jamais … voilà. Comme un automate je sors de ce parc et ne sens même plus la pluie sur mon corps. Pourtant une fois arrivé à ma moto, je suis incapable de l’enfourner. Je reste planté là, sous la pluie emplie de colère et de chose à dire … je te cherche un instant et te trouve dans ce café.

A travers la vitre je te vois assis à ta table sirotant ton chocolat comme si c’était la chose la plus merveilleuse qu’il t’était donné d’avoir … est-ce que tu te rends compte de ce que tu as dit et réveillé en moi ? J’ouvre la porte du café brusquement faisant tinter la cloche avec force. Des regards se tournent sur moi mais je ne vois que toi. J’arrive à ta table d’un air sévère et fou, je t’attrape la main et te tire à moi renversant ton chocolat au passage … Je te sens résister un peu mais je force, je force bien trop fort pour que tu me résiste, résigne toi à me suivre … Les gens doivent nous prendre pour des fou mais qu’importe, je te sors de ce café et te ramène devant cet arbre auquel tu étais attaché. Je te relâche enfin en te poussant en face de moi. Il en faut de peu pour en pas que tu tombes. Excuse Min Wook je ne veux pas être aussi violent avec toi mais tu as réveillé tellement de colère en moi qu’il faut que je te dise que … que …

TU T’ES RETROUVE ATTACHE A UN ARBRE HABILLE EN CASTOR !!!!! EST-CE TU TE RENDS COMPTE MIN WOOK !!! ARRETE DE TOUT DEDRAMATISER COMME TU LE FAIS !!! JEN FAIS PEUT ETRE TROP CEST VRAI MAIS IL FAUT BIEN QUE L’UN DE NOUS LE FASSE NON ??! ATTACHE A UN ARBRE NOM DE DIEU EST-CE QUE TU TROUVES CA NORMAL ??

Mais ce n’est qu’une lueur, que tu te retrouves attaché à cet arbre n’est qu’une millième de ce qui saccage mon être tout entier. Je me prends la tête entre les mains et me tourna de nouveau vers toi en hurlant, essayant de contenir toute l’émotion qui se trouve dans ma voix :

NE REDIS … NE REDIS PLUS JAMAIS CE QUE TU VIENS DE … DE ME BALANCER ! TU M’ENTENDS ? NE REDIS PLUS JAMAIS QUE J’AURAIS PREFERE MI … EUX A TOI !!

Je me plante juste en face de lui et plonger mon regard au bord des larmes dans les siens et reprends d’une voix sourde au perce ma douleur et ma colère :

Ne redis plus jamais que j’aurais été plus heureux sans toi ou je te jure MIN Wook je te jure que je ne répondrais plus de mes actes ! Est-ce que ça veut dire que tu aurais été mieux sans moi ? Tu en aurais préféré un autre ? Mais est-ce que tu sais seulement à) quel point je t’aime ?! A quel point j’ai besoin de toi hein ?

Je ferme les yeux un instant et recule. C’est trop pour moi à contenir. C’est beaucoup trop … Je remercie le ciel qu’il pleuve, je peux ainsi mêler mes larmes à la pluie sans que personne ne le remarque… ou presque.

Comment est-ce tu peux dire ça hein ?! Tu ne comprends donc pas que c’est parce que je m’inquiète pour toi hein ?!!!! ET SI JAMAIS JE VENAIS A DISPARAITRE A MON TOUR QUESTCE QUE TU FERAS HEIN ???? COMMENT VEUX TU QUE JE SOIS TRANQUILLE EN SACHANT QUE TU POURRAIS TE RETROUVER UNE JOURNEE ENTIERE ATTACHE A UN ARBRE, QUE TU POURRAIS TERMINER A L’HOPITAL POUR TRAUMA CRANIEN PARCE QUE TU FAISAIS LES COURSES ET QUE TU TE SERAIS PRIS UNE CONSERVE SUR LA TETE ?? COMBIEN DE FOIS ESTCE QUE JE T’AI RATTRAPA A TEMPS AVANT QUE TU NE TE FASSES ECRASER ?? TU NES PAS BOULET TU ES MALADROIT ET JAI PEUR POUR TOI OUI JAI PEUR !! Parce qu’une fois que je ne saurais plus là tu feras comment hein … ?

Je m’accroupis par terre et me prends la tête dans le bras … il me reste une dernière chose à lui dire mais comment laissé ces mots passer mes lèvres ? J’en avais tellement dit … Je respirai doucement et repris d’une voix basse :

Je bosse … c’est pour nous nourrir … il faut bien qu’on paye le loyer et la bouffe non ? Et le faites que je ne veuille jamais parler d’eux qu’est-ce que tu ne comprends pas dedans ? Oui c’est trop douloureux pour moi tu ne peux pas respecter mon choix ? Ou alors tu veux que je fasse comme toi ? Que je reste un enfant, bloqué à l’âge de 7 ans comme si cela allait les faire revenir … Min Wook regarde toi tu à l’insouciance et l’innocence d’un enfant. Tu t’émerveilles devant un chocolat et tu te prends pour super castor Wook Wook ! Soit tu as un problème de fond à ne pas vouloir les laisser partir soit tu te voile la face bien plus que moi … dans tous les cas ne me dis pas que tu essayes d’avancer parce que je n’arrive pas à te croire. Tu crois que je ne t’entends quand tu pleures le soir ? Tu ne crois pas que je vois la tristesse et la peine dans ton regard quand tu fêtes notre anniversaire … ? Parce que j’ai la même au fond du cœur, parce que je ressens ce tu ressens … faire semblant ne rime à rien … Tu as mal et tu n'arrives pas à faire ton deuil qu'est-ce qui y a de s terrible dans ca. Moi je vis avec depuis des années parce que je sais que je suis avec toi, parce que je sais que tu seras toujours avec moi. et que tu m'aimes ... au moins un peu. Je sais que je te protège beaucoup trop et que tu dois étouffer de ma présence mais ne me demande pas de te laisser parce que j’en serais incapable … ca serait me condamner à mort …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Park Jung Min (c) Mady
Pseudo : Sunshine
I'm here since : 24/11/2010
Messages : 36
Work : Cuisinier et trainee dans le manequinat *O* Je vais devenir célèbre !
About Me : Coréen de pure de souche de 20 jolies bougies.
Je suis bie et, mon rêve à moi et d'ouvrir un grand restaurant où je serais un grand chef !
J'ai trouvé un super boulot *O*
Je suis la nouvelle super Mascotte Wook Wook *bim*




MessageSujet: Re: L'art d'être un boulet et de le récupérer [My Twin Nookie] Sam 27 Nov - 13:23

Le chocolat chaud que j'aimais tant je n'arrivais pas à le boire. Vraiment pas. Je n'en appréciais pas la saveur, je n'étais pas dans mon assiette pour tout vous dire. Pire que ça, je m'en voulais, j'aurais du me contenir mais, j'ai parlé, j'ai dis des choses que je regrette à mon hyung mais, en même je les gardais trop en moi. Cette dispute avait un goût différent des autres parce que c'était la première que je répondais et, que je prononçais leurs noms à eux. A eux que j'ai perdu et, ce par ma faute parce que je ne voulais pas quitter nos parents. J'aurais du disparaître dans les flammes mais, au lieu de ça, oui au lieu de ça il était venu vers moi et, m'a arraché aux flammes, m'a sauvé la vie mais, au fond, je me demande bien ce que je lui apporte si ce n'est que des ennuies à répétitions. On est d'accord personne n'est parfait et, certainement pas moi qui suis resté à l'âge mental d'un enfant mais, ce soir il y était vraiment allé fort. Ce n'était pas si grave après tout, ce n'était qu'un fait divers qui aurait pu nous rapporter de l'argent si c'était passé à la télévision dans le genre vidéo gags ou autre. Mais, il fallait croire que nos caractères étaient bien trop opposés. Non vraiment ce chocolat, je ne sentais même pas sa chaleur, il ne me réconfortait pas le moins du monde. C'était bien fade. A croire que c'était la dispute de trop ? Je ne sais pas mais.. Mais, ce regard blessé que j'ai vu à vrai dire je n'y ai même pas fait attention parce qu'il disait tellement de choses.. En même temps il fallait croire qu'on était pas doué avec les mots, c'était peut-être génétique qui sait ? De toute façon on se retrouverait probablement ce soir et...

O_O


Telle était l'expression de Wook quand il vit son frère déboulait comme un fou dans le café et, l'empoignait puissamment par le poignet le faisant grimacer tout en se retenant de laisser échapper un gémissement de douleur. Essayant de résister un tant soit peu mais, cédant bien vite étant donné les rapports de force qu'il y avait entre-eux. Il s'excusait pour la tasse de chocolat renversée mais, il n'eu pas le temps de penser se retrouvant de nouveau sous la pluie avec son sac où il avait attrapé juste à temps la lanière et se retrouva de nouveau devant l'arbre où il était encore attaché il y a quelques instants avant de se retrouver projeter violemment devant son aîné et se retenant contre le tronc d'arbre pou ne pas tomber.

Tu... Tu es furieux n'est-ce pas ? Qu'est-ce qui te prend est-ce que tu vas me frapper ? Après tout je ne suis qu'un boulet que tu transporte tous les jours avec toi n'est-ce pas ? Je me demande si j'ai vraiment bien fait. Mon corps se met à trembler légèrement, j'essaie de combattre mais, je dois avouer que c'est la première fois que je te vois aussi en colère et, cela m'effraie au plus au point. J'essaie de combattre cette peur mais, j'attends un coup de ta part à n'importe quel moment.. Je t'écoute et, je me rends compte que j'ai dit des choses que j'aurais du garder pour moi.. Te voir aussi en colère mais, surtout aussi déchiré ? C'était la première fois que je te vois craquer depuis ce jour maudit. La première fois depuis bien longtemps que je ne t'ai pas vu pleurer parce que ce sont des larmes que j'apperçois au coin de tes yeux. C'était peut-être ça, peut-être qu'il fallait que tu te libères mais, je ne pouvais m'offusquer sur le fait que tu me dises que je me voiles la face plus que toi, même si, il y avait une de vérité là dedans. Est-ce que c'est vraiment trop difficile à comprendre ? Trop difficile de comprendre que je ne t'ai pas reprocher de te voiler la face ? Parce qu'au fond de moi, j'ai l'impression qu'Hook et Sook sont vivants quelque part. Mais, je suis incapable de te le dire parce que tu ne veux jamais en parler et, là en ce moment alors que tu te tiens face à moi je ne sais pas quoi faire... Je tremble mais, ce n'est pas à cause de l'eau froide qui me tombe dessus non, c'est à cause du fait que tes mots sont tellement poignants et, tu les emploie avec une telle force que cela me paralyse. De toute mon être me blessant au plus profond de moi. Les larmes commencent aussi à le gagner mais, quel imbécile, je suis vraiment désolé mais, ne suis-je pas un poids pour toi ? Mon amour pour toi est grand parce que tu es mon grand frère mais, tu dois comprendre que moi aussi bien que maladroit, bien que ce soit toujours toi qui me tire d'affaire, qu'il y a des choses que je veux faire par moi-même. Tu t'inquiète trop mais, ça me touche.. Je n'ai jamais pensé au fait que tu puisse disparaître toi aussi parce que je ne le veux pas. Parce que je ne le supporterais même si, je sais, qu'au final j'arriverais bien à me débrouiller mais, c'est si dure... Dur de voir à quel point tu es dans un tel état par ma seule faute. Parce que je suis vraiment le pire boulet et, ça tu ne me feras pas changer d'avis mais, jamais, je n'ai pensé au fait de préférer être avec un autre grand frère...

Arrête.. S'il te plaît. Ne parle plus ma tête en a déjà trop entendu tout comme mon coeur. J'en peux plus même si c'est bas. Que tu es accroupi devant moi et, que tu pleures ? Cela me fait drôle, le grand frère que je voyais si grand et, si fort à ce instant me paraissait petit et fragile alors qu'il avait trois centimètres de plus que moi en taille... Laissant libre court à mes larmes qui se mélangèrent elles aussi avec la pluie, j'hésite à m'accroupir devant toi mais, je le fais en tombant à genoux devant toi et, la première chose que je fais c'est t'écarter doucement les mains tremblants pour voir ton visage quand je te parlerais du moins j'essaierais.. Je suis vraiment un piètre petit frère ne ? é_è Tes mots ont été vraiment forts et, je ne sais pas si j'arriverais vraiment à les oublier un jour mais, on fera avec parce que je n'ai plus envie de te voir dans un tel état. Seulement toi, si tu ne veux pas parler d'eux moi, j'en ai le besoin est-ce que tu ne comprend pas ? A croire qu'on est vraiment trop différents l'un de l'autre mais...


-Mianhaeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee T__T ! Ne me déteste pas je suis le roi des boulets mais, j'ai l'impression de te causer que des problèmes..

Fit-il en se jetant directement sur lui les faisant tomber tous les deux à la renverse tout en serrant fort son grand frère. Il avait agit comme le pire des idiots mais, au moins il était rassuré de savoir que son frère pouvait encore pleurer. Verser des larmes, comme il le faisait à cet instant, il avait vraiment eu peur très peur.. Puis, il finit par dire doucement :

-Je t'aime comment tu peux penser que je ne t'aime qu'un peu ? Tu peux pleurer toi aussi, tu as le droit de te laisser aller je suis là, alors n'aie pas honte...

Accroche toi à moi hyung. Pour une fois, laisse-moi être celui qui essaie de t'aider. Combien de temps et, depuis, quand c'était moi qui te tenait dans mes bras essayant te calmer ? Je crois que dans mon existence c'est bien la première fois que cela arrive. Mais, cela n'est pas dérangeant au contraire. Qu'est-ce que je m'excuse Hyung de t'avoir bouleverser. Tu me pardonnes hein ? Parce qu'au fond c'est bien toi a raison? Peut-être que c'est moi qui rêve trop, mais, ils me manquent tellement je n'ai pas envie de croire qu'ils ont vraiment disparus. Surtout qu'il m'est arrivé quelque chose d'assez incroyable il y a un an ? Je ne saurais le dire mais, je préfère garder ça pour moi, parce que je ne veux pas créer de faux espoirs mais, surtout parce que peut-être que je dois devenirs comme toi ? Essayer de les laisser partir mais, tu me demandes trop moi, je ne suis pas aussi fort que toi. Depuis tout jeune, le plus faible des trois cela a toujours été moi. Même Sookie prenait soin de moi à sa façon je veux bien l'admettre mais, moi qu'est-ce que je vous apportais hein ? Qu'est-ce que je t'apporte ?

Ils restèrent pendant un moment par terre sur le sol trempé enlacés pendant que Wookie essayait d'arrêter ses larmes en silence laissant son grand frère bien aimé versé des larmes. Puis, une fois que fut terminé, du moins qu'il avait la sensation qu'il s'était calmé, il finit par écarter son visage du sien et, finit par sourire et fit toucher leurs deux nez ensembles pendant qu'il plongea son regard dans le sien :

-Mais, Hyung est peut-être plus stupide que moi ! Je ne vais pas m'en aller. Puis, tu l'as dis toi même sans toi je suis perdu alors pourquoi je te lâcherais ? J'ai besoin de mon grand frère parce qu'à mon avis tu es le seul qui peut me supporter. Et, puis tu es mon grand frère bien aimé *O*

C'était bien vrai.. Pour cette raison que je ne pensais pas à l'amour ou alors à fonder une famille. J'étais un jeune homme de 20 ans en bonne santé mais, alors l'amour c'était bien loin derrière moi. Je n'y pensais absolument pas. Enfin je préférais profiter de ma jeunesse et penser à m'amuser bien qu'avec ce nouveau travail que je venais de trouver cela était un commencement. Comme ça j'aurais les sous pour pouvoir ouvrir mon petit restaurant. Je suis certain que je pourrais probablement faire de grandes choses. Bon, c'était étrange mais, il n'y avait vraiment qu'en cuisine que j'excellais. Je ne parlerais plus d'eux devant toi. Mais, je n'en pense pas moins mais, pour le moment, tout ce que je vois c'est te voir sourire. Parce que ton air grognon ça va bien 5 heures oui, je ne parle pas en minutes là parce qu'il avait toujours le visage fermé pour la majorité du temps alors... Mais, me rappelant qu'il avait renversé mon délicieux chocolat chaud il fallait que je me venge vous ne croyez pas ?

Wook essuya doucement les larmes qu'il était arrivé à voir à travers cette flotte avant de gonfler doucement ses joues et de dire :

-N'empêche que grand frère mérite une punition. On ne gaspille pas la nourriture et, on fait encore moins tomber un chocolat chaud èoé

Sans lui laisser le temps, il se releva pour être en position à cheval avant de se mettre à lui faire des chatouilles. Non mais, ce n'était pas bien de profiter de la situation de faiblesse de son grand frère. Ah bon ? Pourtant je trouve ça super et, j'en prend le droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : No Min Woo
Pseudo : Kim-Lee
I'm here since : 23/11/2010
Messages : 88
Âge : 26
Work : Mécanicien
About Me : Coréen de 20 ans. J'ai perdu deux de mes frères à l'âge de 7 ans dans un incendie.




MessageSujet: Re: L'art d'être un boulet et de le récupérer [My Twin Nookie] Sam 4 Déc - 19:31

Je me détestais d’agir comme ça, qu’il est à me supporter, qu’il doit supporter et subir ma mauvaise humeur et mon caractère de merde. J’ai essayé de changer c’est vrai, j’ai fait des efforts mais j’avais l’impression d’être quelqu’un d’autre, de n’être que faux en permanence et mes sourires m’avaient semblé tellement factice que s’en était à gerber. Je n’étais sans doute pas fait pour sourire et vivre dans le monde des bisounours. Moi mon petit monde métro boulet-boulot dodo ca m’allait très bien. J’étais avec ma famille, je gagnais de l’argent et tout est pour le mieux. C’est ce dont j’avais besoin … pour l’instant. Je ne me voilais pas la face je savais très bien que dans un futur proche il faudrait que j’évolue et que je m’ouvre un peu plus aux autres pour ne pas finir aigri de la vie et fuit des autres. Et puis c’était difficile à vivre pour les autres. Mon frère m’aimait mais peut-être juste parce que je suis son frère. Enfin je veux dire pas sûr que si j’avais été un inconnu pour lui il m’aurait supporté et serait resté auprès de moi. En fait comme fait exprès j’éloignais tout le monde de moi pour ne garder que Wookie, comme si seul lui avait de l’importance et devait en avoir. Je crois qu’il était grand temps que je me paye une séance chez un psychanalyste ! Je fixais le sol en laissant mes larmes couler sur mes joues mais elles se tarirent bien vite car ce n’était pas le moment de craquer, c’était ni le lieu ni l’heure idéal. Ni même une bonne idée tout court ! Je te sentais trembler contre moi, je pouvais sentir tes larmes me brûler la peau. Dans quel état je nous ai mis tous les deux, ça nous ne réussis pas le trop plein d’hormone hein … je resserrai mon étreinte autour de toi et passe une main dans tes cheveux pour te calmer pour nous calmer. L’une de mes mains et accroché à ton haut de peur que tu disparaisses, pourtant je sais que tu ne le feras jamais. Tu n’en as pas le droit parce que tu sais aussi que je te retrouverais peu importe où tu te trouves sur cette terre où ailleurs et que ma colère te tombera dessus sans que tu ne t’y attendes …

Enfin … on va dire ça comme ça hein.

Je frotta doucement le bout de mon nez sur le sien et lui souris tout en me détachant doucement de son étreinte. J’essuyai les larmes qui coulaient encore sur ses joues. Et acquiesça de la tête pour lui faire comprendre que j’avais saisi le sens de ses paroles et que je croyais en lui car après tout nous étions plus complémentaire que n’importe qui. Ce n’était peut-être pas le « bon jumeau » mais un lien puissant nous liait et personne n’aurait pu rivaliser à ça. C’était mon frère mon jumeau, ma moitié et quiconque l’éloignait de mo risquait gros. Je ferais tout pour le protéger et arrêter de lui hurler dessus comme ça ! Il méritait mieux, il méritait un frère aimant et doux qui le protège sans l’agresser ! Mais avant que je comprenne la situation je sentis les deux mains de Min Wook parcourir mon corps pour me faire des chatouilles. Il savait que je ne résistais jamais et que c’était ma grosse faiblesse. Vous pourriez me taper dessus pendant des heures et des heures que je saurais riposter mais vous me faites des chatouilles pendant 5 minutes et j’abandonne direct ! Je poussais plus des cries que des rires. J’en pleurais presque et me tortillait dans tous les sens mais mon frère malgré sa maladresse avait assez de force pour me maintenir au sol ! De loin la scène pouvait paraitre louche et si ça se trouve on nous prenait pour deux homosexuel en pleine expression de leur amour … Mais je m’en foutais, je voulais juste partager un bon moment avec mon frère et puis j’avais une bataille à gagner. Chatouille ou pas chatouille. Je pris une grosse voix pour faire peur à Min Wook et lui cria de ma lâcher tout de suite ou … ou … je repartis dans une crise de fou rire, sentant toute force m’abandonner. Je n’étais juste qu’à rire et me débattre. Finalement à bout de souffle je capitulai et lança :

Je … je me … rends … arrêt … arrête !!!

Puis repartit dans une crise de fou rire jusqu’à ce que mon frère décide de mettre fin à cette douce torture ! Mon corps était encore secoué d’hoquet de rire et je reprenais difficilement ma respiration, je posai une main sur ma poitrine qui se soulevait et se rabaissait au rythme de ma respiration, j’avais les jambes et l’autre main écarté en étoile et je fermais les yeux savourant les gouttes d’eau glisser sur mon visage. Je reprenais au fur et à mesure en grattant la terre lorsque je sentis que le sol était devenu un peu plus … mou. J’avais trouvé la vengeance parfaite ! Discrètement je pris un peu de boue dans ma main et aussi rapidement que possible le jeta sur mon frère. Un gros splash magnifique retentit lorsque la terre atterrit sur son visage. Me faisant exploser de rire mais j’étais déjà en train de courir autour de l’arbre à sautiller sur place pour remettre ma chaussure. Car oui dans mon excès d’énervement j’avais oublié que mon joli petit soulier n’était plus à mon pied ! J’esquiva les attaques de mon frère comme je pus et final le prit de front en courant vers lui et sauta sur son dos en m’accrochant à son cou comme un naufragé. Mes deux jambes enroulées autour de ses ventres.

Allez allez super mascot Wook Wook !! Essaye de te débarrasser de super méchant Nook Nook !

On se battit comme ça pendant plusieurs minutes mêlant crise de rire, de crie, de course poursuite et de fausse bagarre. Combien de temps que nous n’avions pas jouer comme ça ? Je me rendais compte que j’étais trop sérieux dans ma vie et que parfois relâcher la pression faisait extrêmement du bien !! C’est à bout de souffle qu’on se laissa tomber au sol mort de rire et crevé. La pluie n’arrangeant rien et puis je commençais à me les cailler sérieusement à être trempé jusqu’aux os comme ça ! Et je ne voulais pas que mon frère attrape mal, je me levai et lui tendis une main, je ramassai son sac que je passai sur mon épaule et le tira avec moi jusqu’au petit bar. Le serveur lorsqu’il nous vit entrer nous glissa :

Alors les frères ce n’est pas bientôt finit ce remue-ménage on ne voit et n’entend que vous depuis 30 minutes !


Je lui adressai un sourire complice, cet homme on le connaissait depuis notre arrivé en ville, il avait souvent été là quand on avait besoin de lui et il nous avait rendu plusieurs service. Il était vraiment adorable avec nous un peu comme un père mais pourtant nous n’avions jamais vraiment voulu lui parler de notre passé, enfin surtout moi mais je soupçonnais Min Wook de l’avoir fait, et je ne lui en voulais pas, je n’avais pas à lui en vouloir. Si il avait besoin de parler je pouvais le comprendre et si ça soulageais son cœur tant mieux !

Tu devrais aller te lever le visage Wookie, t’as de la boue sur le visage … c’est bizarre !

Le taquinais-je avant de lui donner une tape aux fesses et de m’asseoir sur le tabouret haut du bar. Je m’y accoudai en soupirant doucement soudainement fatigué. Il faudrait peut-être que je songe à retourner au boulot mais pas tout de suite, je n’en avais pas envie j’avais juste envie de rester avec mon frère encore un peu.

Sunbea ! Tu pourrais faire quelque chose pour moi ?

Je lui demandai un petit service et le remercia de bien vouloir le faire pour moi. Je récupérai la petite boite une fois qu’il eut finis son travail et monta au dernier étage de l’établissement en lui demandant de dire à Wookie de me rejoindre une fois sortit des toilettes. Je montai les escaliers doucement, un air soudain sérieux sur le visage. Je me laissai tomber sur le gros pouf deux places face à la fenêtre et écouta en silence la pluie s’abattre sur la baie vitré offrant une vue plongeante sur la ville. Le ciel nuageux et gris donner l’impression d’être en fin de soirée. Je sortis le déguisement du sac de mon frère et le mit à sécher. Je l’essorai et enleva les quelques tâches qui trainaient ici et là mais bon, il faudra quand même le laver une fois à la maison. Je regardai l’état de la queue et fut soulager de voir qu’un peu de couture suffirait à le rendre comme neuf. Je pourrais toujours tenter de faire quelque chose mais le mieux restait quand même de le déposer dans un pressing. Ça allait encore couter les yeux de la tête ! M’enfin … J’ouvris le petit carton de pâtisserie à emporter et sortit la petite bougie que je plantai dans le beignet préféré de mon frère. Dessus notre Sunbea avait réussi à écrire « Pour La Mascotte Wook Wook ». Je l’allumai quand j’entendis mon frère monter les marches et me posta devant l’entrée et lorsque je le vis je lançai gaiment :

FELICITATION POUR TON NOUVEAU TRAVAIL !!

En lui présentant le gâteau pour qu’il puisse souffler. Un sourire chaleureux, sincère et heureux aux lèvres. Je voulais lui montrer que ‘j’étais fier de lui et que je le soutenais à fond dans ce qu’il entreprenait !

Je suis sûr que tu feras une mascotte du tonnerre !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

it's Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: L'art d'être un boulet et de le récupérer [My Twin Nookie] Aujourd'hui à 13:11

Revenir en haut Aller en bas

L'art d'être un boulet et de le récupérer [My Twin Nookie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 2. START TO PLAY? :: areumdaun seoul city ! :: parcs-