AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Avatar : Jung YunHo
Pseudo : Kiriss █ Killa~a ou Nokomis
I'm here since : 11/11/2010
Messages : 21
Âge : 28
Work : I'm an idol...
About Me : Je suis Coréen & Australien ; Je préfère les filles, merci d'en prendre note ; je n'ai plus de rêves, c'est du gaspillage et trop tard... on grandit un peu non ?
Je souhaite remonter un groupe et produire des Trainee un jour.
J'éprouve un plaisir à peine dissimulé à ignorer et embêter les gens. Je ne suis pas Daemon pour rien. J'suis pas marrant ? Ha, tu ne sais pas c'que tu rates ! Mais va voir ailleurs un peu alors pour voir...




MessageSujet: « Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah] Dim 21 Nov - 22:37

    Les yeux à semi-clos, le regard allant de temps en temps d'un bout à l'autre de sa vue périphérique, le poing droit fermé sous sa joue, la tête appuyée dessus, Jung Dae Wan s'ennuyait profondément. Ces deux derniers jours, il avait oublié quelque chose. Il ne savait pas vraiment quoi et en fait, ne s'en préoccupait pas beaucoup, son ennui étant nettement plus important que cette sensation irritante. Les rares cours n'aidaient pas vraiment à clarifier le possible oubli comme n'aidaient pas non plus à raviver la flamme de l'intérêt chez le coréen. Quant au travail, c'était simplement le travail et bon, certes ça aidait à oublier, mais une fois fait... Et dire que son menteur de manager avait osé lui dire que plein de choses pourraient être intéressantes par ici et en entrant à Believe, c'est à en douter fortement ! Cela faisait un petit temps qu'il était là, peut-être, mais sa difficulté à être distrait ne le rendait par vraiment patient sur le sujet. S'il y avait des choses intéressantes, alors elles se cachaient bien ici... Entendant par coup de chance - ou de malchance - une blague du professeur, il roula des yeux, luttant pour ne pas laisser tomber sa tête sur son pupitre de désespoir. De toute évidence, personne ne rit. Regardant autour de lui, il ne trouva pas le moindre intérêt à voir le clown de service essayer de regagner contenance.
    Allongeant le bras en face de lui et le secouant légèrement, il découvrit sa manche, laissant voir enfin sa montre - geste qui n'offusquait plus aucun professeur, soit habitués et désespérés, soit pensaient-ils que c'était pour un rendez-vous avec le staff de son agence. Bref ! Ils en avaient plus pour très longtemps normalement... Quoique, s'il ne passait pas les vingt dernières minutes à dormir, cela serait relativement long si on prend en compte l'intérêt du cours d'aujourd'hui. Mais par miracle, ils furent autorisés à sortir du matériel informatique ou se servir de ceux présents dans la pièce. Sans plus attendre, Dae Wan prit son portable alors que certains bougeaient autour de lui. Il navigua sur internet plutôt que de s'intéresser à la bourse et autre blabla que le précepteur aurait pu demander. Non, il se concentra sur les cyworld et autres bêtises, voulant causer à un ami mais... il tomba sur un énième article à scandale. Une photo de lui prise avec une fille dont on voit mal le visage - dieu merci - mais il reconnut très bien qui elle était lui. Il soupira sans enrager.

    Dae Wan - « Ha Ni, si je tombe sur toi... C'est encore de ta faute ça ! Aish... »
    xxx - « Alors vous sortez vraiment ensemble Hyung ? »


    Il tourna violemment sa tête sur son côté droit, d'où provenait ce chuchotement incongru. Les yeux légèrement - c'est Dada, il ne faut pas s'attendre à une trop grosse réaction - écarquillés, il toisa, sans dureté néanmoins, son camarade.

    Dae Wan - « AISH! Depuis quand tu es là ? »
    Sang Min - « Quelques minutes... Alors c'est vrai, hum ? » changea-t-il vite de sujet.
    Dae Wan - « Je n'arrive même pas à croire que tu me poses la question... Cette fille vraiment... »
    Sang Min - « Le destin n'est pas indulgent avec toi... »
    Dae Wan - « C'est ce qu'on appelle aussi la poisse, ça, pas le destin. »


    Sang Min ricana en secouant la tête. Il était un de ces gars que Wan supportait assez bien, même très bien. Plutôt calme et neutre, ils se ressemblaient, sauf que Sang Min était moins indifférent et plus chaleureux quand même. L'aîné des deux ferma la fenêtre passablement irrité, imaginant déjà la scène que lui ferait son manager coréen. Au même moment, son portable vibra quatre fois : deux messages de suite ? Ce n'était pas bon. Le premier était de sa mère « Mon fils va se marier et il ne m'a rien dit é~è Je suis une mère abandonnée~ TToTT - Ta mère », regardant par-dessus son épaule, Sangie éclata de rire attirant l'attention. Génial ! Sa mère recommençait ! N'y accordant pas d'intérêt en plus, il lut le second message : « Jung Dae Wan-ssi, nous allons avoir à parler ! - Manager Shin ». Jetant son portable sur la table, il prit sa tête dans ses mains alors que son ami lui tapotait gentiment l'épaule. Il releva un regard peu amène, un sourire déformé sur les lèvres, sa vue se perdant dans le vide.

    Dae Wan - « Mais tu sais, il y a moyen d'exorciser la poisse... c'est provisoire mais ça marche... Tu en connais le nom ? » Il secoua la tête « Ça s'appelle la vengeance, Sang Min ! »

    Sur ce, le cours tourna à sa fin et Dae Wan ne se leva qu'après avoir écrit un mot sur un bout de feuille. Un sourire diabolique sur les lèvres, il se sauva après avoir tout rangé. Sans attendre ou dire au revoir à Sang Min, il se dirigea dans les couloirs, sans s'occuper des regards suspicieux ou effarés, le coréen n'essaya même pas d'éviter les gens sur son passage, pressant ceux-ci à déguerpir de sa ligne droite. Sa taille et son air déterminé - car d'habitude, il affiche trop d'indifférence - devait donné en frayeur. Puis le fait qu'il soit Jung Dae Wan jouait aussi... Il se dirigea vers la sortie du bâtiment, prit sa moto, démarra une fois le casque mit, fit quelques mètres à grande vitesse, descendit en trombe de sa monture et entra dans un nouveau bâtiment. Il s'arrêta net devant une porte, sortit un outil au cas-où, tourna la poignée de la porte et celle-ci s'ouvrit. Personne ne dit rien autour, soit parce qu'on n'osait pas, soit parce qu'on devait gober les ragots au sujet du coréen et de la personne à qui appartenait la loge. Oui, il se trouvait dans la loge de Ha Ni, il y mit un peu de désordre, reprenant au passage un objet provenant de sa loge à lui - cette fille, aigo - ainsi que son baladeur qu'elle lui confisque en permanence. Quand le jeune homme sortit en fermant tout, il colla le bout de feuille sur la porte de sa chambre.


      « Chère et détestable Ha Ni,
      J'ai passé les deux derniers jours avec la sensation d'oublier un truc. Sais-tu que c'est agaçant ? J'ai juste récupéré mon baladeur.
      Oh, et un conseil, tu devrais ranger ta loge... Quel désordre affreux ! Mais je comprends : difficile à ranger mais si facile à mettre en désordre... Courage ;)
      Jung Dae Wan.

      PS : S'il-te-plaît, ne revend pas ce post-it. »


    Satisfait de son message haut en insolence, il sourit, regarda autour de lui et fit chut à la seule occupante autour. Sans lui accorder plus d'attention - c'était déjà beaucoup - il s'éloigna, gagna à nouveau sa monture et redémarra sans attendre pour se rend chez lui. C'est en évitant le plus de gens possible que le coréen atteint son appartement (dernier étage d'une tour, vu sur la ville), se jetant sur son canapé. Apparemment, son manager ne l'y attendait pas et il n'avait pas de messages d'instructions sur son répondeur. Profitant du retour de son objet fétiche, il plaça ses écouteurs sur ses oreilles, mit le petit engin en marche et trouva sa piste, posant sa tête sur un des coussins environnant. Il ferma les yeux, enfin sans se demander ce qu'il avait oublié : il avait pas seulement pensé à prendre son baladeur, il n'avait plus oublié de martyriser Ha Ni. Cela faisait deux jours qu'il ne l'avait pas ennuyée... La disparition de son baladeur en remontait à quatre, elle. Combien de jours ça faisait qu'il avait cette sensation d'oubli déjà ? ...

    « Let me hear the melody of the lovely, fragile ballerina that is played by your tiptoes
    Fly up!
    Your saddness will also find a place to be healed »


    [ DBSK/THSK - Bolero ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Nana [After School]
Pseudo : tsuu.
I'm here since : 11/11/2010
Messages : 45
Work : Mannequin, mais c'est une longue histoire.
About Me :
Alors, je suis une petite coréenne de 19 ans, étudiante en droit. Oui oui, un jour, je pourrai tous vous foutre en prison, alors faites attention à pas trop m'énerver, hein (a) ? Je suis bien plus attirée par les tablettes de chocolat que par les poitrines même s'il y a certaines demoiselles qui me tournent autour, et puis je rêve de devenir avocate. D'ailleurs, c'est pour ça que je me travestie & travaille comme mannequin en "gars", pour payer mes études.





MessageSujet: Re: « Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah] Mar 30 Nov - 2:14

Visage flouté, peut-être, mais une chose est sûr : le joli minois de Ha Ni a été reconnu par tous les étudiants de l'établissement. Oui oui, réellement, il n'y en a pas un seul qui n'a pas reconnu la demoiselle. Bon, d'un autre côté, c'est vrai que ce n'est tout de même pas très difficile de la reconnaître. Les coréens ne sont pas très nombreux dans l'établissement, et puis, la petite bouille de Ha Ni est plutôt facile à différencier des autres. Il n'y en a pas un seul qui osera dire le contraire, son visage ressemble étrangement à celui d'une petite poupée. C'est loin d'être effrayant, ne vous inquiétez pas, même que c'est plutôt craquant d'après ce qu'on dit. Puis, certains lui trouvent une ressemblance avec un certain mannequin du nom d'Honey... Ah, qu'est-ce qu'ils sont naïfs, hein ? Mais, c'est tant mieux ! Imaginez un peu si quelqu'un – à part Dae Wan bien sûr, qui est pour l'instant le seul a être au courant avec quelques uns de ses amis – découvre qu'Honey et elle sont tout simplement une seule et même personne... Oui, je ne donne pas cher de sa peau. Mais, d'ailleurs, tant qu'on y est. Tout cette histoire en fait, c'est à cause de Dae Wan, oui oui ! Bon, peut-être pas... Mais en partie, c'est tout de même le cas ! Il a aussi une grande responsabilité dans cette histoire ! Alors, je vais vous faire un résumé rapide : un jour, Ha Ni a accompagné Dae Wan dans une boutique, parce qu'elle devait acheter des vêtements pour Honey. Il est allé dans une cabine essayer des vêtements, et quant à elle, elle a tout simplement attendu dehors. Sauf qu'à un moment, la pauvre a vu une méchante araignée. Bien sûr, face à son petit regard cruel et son air menaçant, elle n'a pas pu tenir, a fini par paniquer et, tout naturellement, par aller vers la seule personne qu'elle connaissait... C'est à dire Dae Wan. Oui, mais ce cher Dae Wan se trouvait dans une cabine... Et par conséquent, il était torse-nu... Ha Ni n'y fit pas réellement attention et lui sauta dans les bras, puis c'est là que certains flashs se mirent à se diriger vers eux... Et de fil en aiguille, des rumeurs se mirent à circuler. Puis, il faut dire que la presse n'arrange pas réellement les choses. Donc, à huit heures du matin, Ha Ni reçut déjà plusieurs coups de fil et messages. Oui, car d'après les dires de certains, le scandale serait encore plus important en Corée qu'au Japon.

« Ecoute ! Pour une fois que t'as une bonne prise, ne la lâche pas ! L'amour, c'est un peu comme la pêche, tu sais ! Quand tu tombes sur un simple poisson, tu peux le relâcher et en retrouver rapidement un autre. Mais lorsque tu tombes sur un gros poisson très rare... Hum, disons juste qu'il vaut mieux ne pas le perdre, hein ! Pour une fois que tu as un peu de chance ! »

Bon, et cela n'est qu'une partie de la discussion si intéressante qu'a eu Ha Ni avec sa chère maman. Oui oui, toute sa famille et ses amis n'ont pas arrêté de l'appeler dès le lever du soleil. Sa mère lui a demandé de s'accrocher à Dae Wan et de ne surtout pas le lâcher, son petit-frère, quant à lui, lui a demandé de lui ramener un autographe, son père lui a demandé de lui envoyer des photos... Oui, et elle avait beau nier, personne ne voulait l'écouter. Ah, c'est dur comme situation, n'est-ce pas ? Surtout qu'en plus, son premier cours a été avec une prof' plutôt spéciale... Disons juste que ses cours sont... Originaux. Et encore, si on peut vraiment considérer ça comme de véritables cours. Il y en a qui s'amusent à dessiner, d'autres à aller sur internet, puis la prof' s'amuse même à bavarder avec les élèves. Alors, bien sûr, dès que Ha Ni franchit le seuil de la porte, toute la classe se jeta sur elle et cette chère professeur en premier pour lui poser un tas de questions.

« Ha Niiiiiiii ! Tu ne peux pas savoir à quel point je suis fière de toi ! … Dis, tu pourras demander un autographe pour ton gentil professeur, hein ? »

Et, encore, personne ne prêta attention à Ha Ni qui essayait de donner des arguments pour nier toute cette histoire. Sérieusement, c'est soit ils sont réellement aveugles, soit il y a un sacré problème ! Ha Ni et Dae Wan se disputent en public, ou du moins n'hésitent pas à montrer leur désaccord sur tout et n'importe quoi même dans les couloirs de l'établissement, alors comment est-ce qu'ils peuvent croire ces bêtises au juste ? Bref, la matinée vu longue, trèèèès longue. Tous ces clins d'oeils et ses insinuations, c'est tout de même difficile à supporter, vraiment ! Surtout lorsque personne ne prête attention à vos dires.

Sentir tous ces regards sur soi... C'est plutôt désagréable. Mais, de toute façon, Ha Ni n'est pas le genre de fille à se laisser faire ! Garder la tête haute et avancer en montrant clairement qu'elle ne se soucie et qu'elle n'a peur de rien ni de personne, même pas de la presse, parfaitement ! Oh, ces journalistes, ils ne paient rien pour attendre... Quand elle aura son diplôme, ils vont en baver ! Bref, donc, après un petit moment, la demoiselle arriva enfin dans sa loge. Loge qui était, d'ailleurs, vraiment en désordre. Étrange, pourtant elle venait tout juste de la ranger hier... Mais, la jeune coréenne ne tarda pas à comprendre ce qui venait de se produire quelques instants auparavant. La styliste lui indiqua un petit post-it collé sur la porte... « Chère et détestable Ha Ni, J'ai passé les deux derniers jours avec la sensation d'oublier un truc. Sais-tu que c'est agaçant ? J'ai juste récupéré mon baladeur. Oh, et un conseil, tu devrais ranger ta loge... Quel désordre affreux ! Mais je comprends : difficile à ranger mais si facile à mettre en désordre... Courage ;)
Jung Dae Wan. PS : S'il-te-plaît, ne revend pas ce post-it. »
Vous le saviez que Ha Ni était vraiment très colérique ? Et bien, au moins maintenant, vous êtes au courant. La demoiselle s'empressa de déchirer en petits bouts le papier avant de sortir de la chambre en claquant la porte derrière elle. Oh, il ne va pas s'en sortir aussi facilement !

Donnant un coup de pieds dans la porte de sa chambre, la jeune fille réussit à entrer – non sans dégâts puisque... Disons juste qu'elle n'avait certainement pas assez de force pour faire ce genre de chose, ça explique d'ailleurs pourquoi elle ne pouvait s'empêcher de grimacer en boitant légèrement – et prit le premier objet qui se trouva sur son chemin pour le lancer violemment par terre. Vous savez, c'est une façon comme une autre d'annoncer son arrivée ! Puis par la suite, elle se dirigea vers Dae Wan pour lui arracher, comme à son habitude, ses écouteurs des oreilles.

Ha Ni ; « TOI ! QU'EST-CE QUI T'AS PRIS DE VENIR DANS MA LOGE POUR TOUT METTRE EN DESORDRE ?! Ce n'est pas de ma faute toute cette histoire, toi aussi t'es responsable de ce qui est arrivé ! Puis, tu penses que c'est amusant pour moi ? Tout le monde pense que je sors avec toi ! L'horreur ! Mes parents m'ont appelée, mes amis aussi ! T'as pensé un peu à ma réputation ? Si t'étais pas une superstar, rien de tout ça ne serait arrivé d'abord ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Jung YunHo
Pseudo : Kiriss █ Killa~a ou Nokomis
I'm here since : 11/11/2010
Messages : 21
Âge : 28
Work : I'm an idol...
About Me : Je suis Coréen & Australien ; Je préfère les filles, merci d'en prendre note ; je n'ai plus de rêves, c'est du gaspillage et trop tard... on grandit un peu non ?
Je souhaite remonter un groupe et produire des Trainee un jour.
J'éprouve un plaisir à peine dissimulé à ignorer et embêter les gens. Je ne suis pas Daemon pour rien. J'suis pas marrant ? Ha, tu ne sais pas c'que tu rates ! Mais va voir ailleurs un peu alors pour voir...




MessageSujet: Re: « Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah] Jeu 2 Déc - 13:26

    PS : Juste... il n'est pas dans sa chambre, pour faciliter je l'avais fait allonger sur le canapé du salon en changeant XD

      « Let me hear the melody of the lovely, fragile ballerina that is played by your tiptoes... Fly up!
      Your saddness will also find a place to be healed »

    La tête enfoncée dans ses coussins, l'esprit enfin tranquille, la musique balançant son intérieur... Dae Wan était vraiment dans un autre monde. "Let me hear the melody" annonçait un début délicat du refrain, comme un envol puissant mais léger... pourtant quelque chose semblait clocher... "of the lovely, fragile ballerina" oh non, ce bruit fracassant en fond n'annonçait sûrement pas une adorable, ou encore moins fragile personne, sûrement pas une ballerine d'ailleurs puisqu'il connaissait ce genre de bruit et qu'il avait daigné entrouvrir un œil. "that is played by your tiptoes"... pourquoi la situation collait si mal à la chanson ? A ce point là, ce n'était pas permit ! Boitillant d'un pied, une fille ne montrant aucune douceur s'avançait dans l'appartement que le coréen occupait. Le bout de ses pieds à elle n'avaient nullement joué une mélodie mais plutôt une cacophonie horrible que - on en remerciera le ciel - les écouteurs de Dada avaient empêché ce dernier d'entendre. La porte ouverte, il comprit qu'il avait effectivement vu juste... Et un gros soupir de retenu ! Il referma les yeux aussitôt qu'il la vit attraper la première chose alentours, imaginant très bien ce qu'il allait s'en suivre et ne décidant aucunement de l'arrêter, il resta là à l'ignorer aussi longtemps que la jeune coréenne, nommée Ha Ni bien évidemment, le lui permettrait. Le jeune artiste imaginait déjà la crise que ça serait... Bon, il l'avait cherché peut-être mais elle aussi, devait comprendre un peu sa perturbation. Puis il avait eu besoin de son baladeur et ses écouteurs ! Si elle ne lui avais jamais subtilisé, jamais non plus aurait-il eu un prétexte suffisant pour mettre le bazar partout !
    En parlant de ces écouteurs tiens, alors que le coréen se laissait de nouveau emporter par la mélodie, bien décidé à ignorer la jeune Kwon, il se vit privé de sa passion : la musique. Ses oreilles n'étaient plus couvertes par la chaleur douce de ses écouteurs, séparation faite d'une manière des plus violentes et sèches. Après avoir jeté son regard furieux contre un mur de la pièce, Dae Wan leva les yeux vers elle en la toisant : ce geste qui était une manie chez la jeune fille, il ne s'y ferait JAMAIS. Il en avait marre qu'elle le coupe si brutalement de ce qu'il aime et qui était-elle pour se le permettre ?

    Ha Ni ; « TOI ! QU'EST-CE QUI T'AS PRIS DE VENIR DANS MA CHAMBRE POUR TOUT METTRE EN DÉSORDRE ?! Ce n'est pas de ma faute toute cette histoire, toi aussi t'es responsable de ce qui est arrivé ! Puis, tu penses que c'est amusant pour moi ? Tout le monde pense que je sors avec toi ! L'horreur ! Mes parents m'ont appelée, mes amis aussi ! T'as pensé un peu à ma réputation ? Si t'étais pas une superstar, rien de tout ça ne serait arrivé d'abord ! »

    Il soupira et exécuta son geste préféré dans ce genre de situation : rouler des yeux. De quoi parlait-elle là ? Bon, certes, Ha Ni avait tapé dans le mile quant à la raison pour laquelle il avait réellement voulu se défouler au premier abord... mais jamais n'y avait-il fait allusions et l'idée de récupérer son précieux instrument du bonheur l'avait vite fait oublier le reste. Il la laissa d'abord s'énerver, tenta tant bien que mal de ne pas lui accorder trop d'attention durant sa tirade et la fit patienter un long moment après. Dada se leva nonchalamment, ramassa ce qu'elle avait balancé au sol sans trop en faire cas et jeta le tout à la poubelle en allant tranquillement dans la cuisine avant de revenir tout aussi nonchalant. Sans la regarder toujours, il regagna son canapé, se rallongea, posa doucement sa tête et ferma les yeux.

    Dae Wan - « Ah... Tu as fini donc ? Quand tu arrêteras de piquer les affaires des autres, et surtout les miennes, peut-être que j'aurais moins de prétextes à mettre le désordre et entrer dans ta loge. Ce que tu as jeté par terre au passage, tu l'as cassé, et ça avait de la valeur pour ta gouverne. Si ce n'était pas moi, tu aurais de graves problèmes ma petite... »

    Il secoua la tête de droite à gauche pour rendre la chose encore plus dramatique. S'enfonçant un peu plus dans le moelleux du canapé, il croisa les bras sur son torse et ouvrit des yeux perçants sur la jeune fille. Le moins qu'on puisse dire c'est que miss Kwon Ha Ni était très douée pour s'attirer des problèmes, elle ne se rendait pas compte que le Jung était très gentil encore avec elle... Plein de gens auraient envoyé la note salée à ses parents ou l'auraient coulée. Puis, il pourrait très bien aussi révéler à qui voulait bien l'entendre qui était vraiment « Honey ». Mais non, il n'en faisait rien. Bon d'accord, il s'en amusait, mais nombreux seraient ceux qui profiteraient de la situation autrement et lui infligeraient un malheur bien plus embêtant. Le garçon souffla un peu...

    Dae Wan - « Bon tu as fini de tout casser et je peux enfin être tranquille ? Ou vas-tu encore garder longtemps mes écouteurs ? Tu troubles ma paix et mon environnement saint... »

    Avec une réplique pareille, le danseur ne s'attendait pas vraiment à être tranquille et il le comprit aussitôt qu'il avait entrouvert la bouche pour commencer cette tirade. De toutes les façons, c'était toujours comme ça et si elle avait fait tout ce chemin, la jeune mannequin n'allait sûrement pas se raviser après avoir fait et dit si peu. C'est pour ça qu'il se leva en se dirigeant dans un coin éloigné, saisit un bouquin sur une sorte de bibliothèque au hasard et reprit la parole, en feuilletant les pages de l'ouvrage, d'un ton lassé et nettement désintéressé quant à ce qui allait potentiellement suivre.

    Dae Wan - « Tu sais quoi Kwon Ha Ni ? Moi aussi cette situation me pèse. Que tes copines viennent me harceler de questions m'irrite énormément. Que les profs me regardent comme si j'étais un ado qui exhibe ses relations ne me dérangerait pas plus que ça si mes propres connaissances ne me harcelaient pas. Puis mon agent et moi, on en pâtit je te signale. Heureusement que ça peut encore rester des rumeurs... »

    Hochant la tête sans la regarder toujours, il se laissa à nouveau tomber sur son sofa et commença à lire son livre tranquillement.

    Dae Wan - « Oh et... tu peux partir maintenant que ce point est réglé... Tu as pollué mon environnement après que j'ai pollué le tien, on peut s'en tenir à ça. »

    Sans poser ses yeux sur elle, il lui servit néanmoins son sourire le plus sarcastiquement charmant qu'il avait en magasin. Juste pour agacer un peu plus cette fille qui ne manquait visiblement pas de cran. Le coréen ignorait encore qu'il aimait ce petit manège entre eux. A vrai dire, il était placardé dans ses habitudes : être tranquille, seul, sans tracas. Or la miss était la source n°1 du coin quand il était question de s'attirer des problèmes. A cette pensée, le regard de Dada dévia de sa ligne de lecture et se posa vers le lointain en direction de la cuisine, une pensée pour son objet brisé. Il soupira encore, chercha ses lunettes autour de lui, les mit sur son nez et se décida cette fois d'ignorer longuement la demoiselle présente encore.
    Pour accentuer ce fait, il sortit son portable - qui affichait deux appels ratés, un de sa mère et un de son manager, ainsi qu'une multitude de messages - mit une musique qui bougeait bien et qui couvrirait parfaitement la petite voix, enfin quand elle le voulait bien, de la "petite" mannequin bien sage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Nana [After School]
Pseudo : tsuu.
I'm here since : 11/11/2010
Messages : 45
Work : Mannequin, mais c'est une longue histoire.
About Me :
Alors, je suis une petite coréenne de 19 ans, étudiante en droit. Oui oui, un jour, je pourrai tous vous foutre en prison, alors faites attention à pas trop m'énerver, hein (a) ? Je suis bien plus attirée par les tablettes de chocolat que par les poitrines même s'il y a certaines demoiselles qui me tournent autour, et puis je rêve de devenir avocate. D'ailleurs, c'est pour ça que je me travestie & travaille comme mannequin en "gars", pour payer mes études.





MessageSujet: Re: « Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah] Dim 5 Déc - 19:00

Ah, qu'est-ce que la vie peut être cruelle avec la petite Ha Ni. Enfin, pas « petite », il ne faut surtout pas prononcer ce mot, ça a tendance à la mettre vraiment, vraiment, vraiment très en colère. Elle ? Petite ? Mais d'où vous sortez ça ? Elle est grande, très grande ! Tellement grande que du haut de ses trois mètres elle pourrait gouverner sur la planète toute entière ! … Ouais, c'est une blague. Parce qu'autant dire qu'avec sa taille, la pauvre jeune femme ne peut pas gouverner sur grand chose à part sur le monde des lilliputiens ou des minimoys. Là, oui, elle a la possibilité de prouver sa supériorité ! Hm, enfin bref, ce n'est pas le sujet. Quoique... Oui, si, pourquoi pas ? Elle est de petite taille, et elle n'a pas beaucoup de force. Donc, naturellement et logiquement, elle n'aurait tout simplement jamais du cogner aussi fort sur cette porte. Oui, parce que maintenant, la pauvre, pauvre, pauvre choupinette était obligée de marcher en forçant un peu sur son pieds. Bah, un coup sur une porte aussi dure... Disons juste que cela ne fait pas que du bien à la cheville, vraiment. D'ailleurs, ça expliquera donc la petite grimace sur le visage de la demoiselle. Enfin, mais la colère était tellement forte que cela lui faisait presque oublier la douleur ! Donc, comme pour le prévenir de son arrivée, la miss prit la première chose qui lui tomba sous la main, c'est à dire un vase, pour ensuite le lancer par terre. Oh, ça fait du bien, ce bruit de fracas... Oui, ça soulage. Alors, pour ceux qui ne sont pas encore au courant, Ha Ni est ce qu'on pourrait qualifier de serial casseuse. Oui, elle casse tout ce qui lui passe sous la main lorsque ses nerfs sont mis à l'épreuve. Alors, un conseil, pour le bien être de vos objets et de votre fortune, ne lui confiez surtout pas quelque chose d'important alors qu'elle vient tout juste de passer par une épreuve difficile. Comme rendre visite à Dae Wan par exemple. Oui, c'est une épreuve difficile, car elle aura bien le nier... Oui, le jeune homme connait la liste des techniques qui la font sortir de ses gonds. Par exemple, être ignorée, la demoiselle ne supporte pas ça ! Pourtant, monsieur ne se gêne pas pour l'ignorer les trois quart du temps. Et donc, par conséquent, la seule façon de se faire remarquer d'après elle est de tout casser, voilà. Puis en plus c'est bon pour sa santé puisque par la suite elle est un peu moins en colère... Bref, que de bonnes conséquences ! Enfin, à part pour l'objet qui a fini sur le sol bien sûr.

Mais, on aurait dit que ça ne le perturbait pas vraiment le fait que son vase ait terminé en morceaux sur le sol. Oui, car monsieur Dae Wan se contenta de se lever pour aller ramasser les restes du pauvre vase – paix à son âme eOe – puis de jeter le tout à la poubelle avant de regagner son lit, comme si de rien n'était. Comment voulez-vous que Ha Ni puisse rester calme face à un tel comportement alors qu'elle ne peut pas supporter d'être ignorée, hein ? C'est de la provocation à l'état pure, parfaitement ! Et Ha Ni a du mal à résister à la provocation.

Dae Wan ; « Ah... Tu as fini donc ? Quand tu arrêteras de piquer les affaires des autres, et surtout les miennes, peut-être que j'aurais moins de prétextes à mettre le désordre. Ce que tu as jeté par terre au passage, tu l'as cassé, et ça avait de la valeur pour ta gouverne. Si ce n'était pas moi, tu aurais de graves problèmes ma petite... »

Tss, mettre le désordre pour des écouteurs, ce n'est pas équitable, parfaitement ! Puis, elle ne les a pas vraiment piqués, elle les a juste empruntés ! C'est différent, non ? Ce n'était qu'un simple et gentil emprunt ! … Bon, peut-être pas, mais c'est une façon positive de voir les choses, donc c'est bien, non ? Puis, de graves problèmes... Comme quoi ? Devoir rembourser ? Ha Ni est une pauvre étudiante sans un sou, alors elle n'aurait pas pu le faire... Et puis, de toute façon, vu que c'est lui, elle n'aura pas de graves problèmes, donc c'est réglé ! Mais, comment ça petite ? Ha Ni n'est pas petite, du tout ! Enfin, si, mais c'est juste qu'il ne faut pas le lui répéter ! Un complexe ? Hum, si on veut. Elle n'est pas une naine mais disons juste que comme fille, il y a bien plus grand oui. D'ailleurs, c'est le mot « petite » qu'elle retint dans toute sa phrase. Sur le coup, on put voir le visage de Hani virer un peu au rouge. Surement pas par timidité ou gêne, oh que non. Disons juste que c'est la colère qui a cet effet sur elle ?

Ha Ni ; « JE NE SUIS PAS PETITE ! JE SUIS DE TAILLE MOYENNE ! Tss, vraiment ! »

Et bien sûr, monsieur enfonça encore un peu plus sa tête dans son matelas et ne se gêna pas pour continuer à l'ignorer royalement... Un peu comme d'habitude quoi. Même qu'elle commençait un peu à s'y habituer ! Enfin, n'allez pas croire non plus qu'elle ne va pas continuer à faire du boucan et à mettre le bazar, vous vous mettez le doigt dans l'oeil ! Mais voyons, elle a remarqué que ça l'embêtait tout de même un petit peu. Ça le dérange qu'elle trouve son environnement sain, non ? Et bien, justement, elle va continuer de le troubler encore et encore !

Dae Wan ; « Bon tu as fini de tout casser ou je peux enfin être tranquille ? Ou vas-tu encore garder longtemps mes écouteurs ? Tu troubles ma paix et mon environnement saint... »

Han, qu'est-ce que je vous disais ! Ça le dérange, il n'est pas tranquille quand elle casse tout et quand elle lui pique ses écouteurs ! Raison de plus pour continuer vu qu'il l'ignore ! Puis, pas comme si Ha Ni était une plaie aussi, loin de là.

Ha Ni ; « Je trouble ta paix et ton environnement ? Tss, la blague ! Parce que toi tu ne t'amuses pas à me faire vivre un enfer dès que t'en as l'occasion ? Donc non, j'ai pas encore terminé ! »

Bon, c'est vrai que Dae Wan n'est pas un ange non plus. Il s'est déjà amusé à jouer avec les nerfs de la jeune femme et il le fait toujours d'ailleurs. Donc, c'est un juste retour. Elle se venge, voilà tout ! Même si ce n'est pas vraiment son but, elle se venge sans même s'en rendre compte. Oui, disons juste que sa colère explose tellement elle a du mal à la contenir, et bizarrement, les conséquences de la colère de la miss sont dévastatrices. Dans ce cas-ci, on pourrait presque qualifier ça de... Pratique ? Enfin, mais Ha Ni n'allait surement pas encore avoir l'occasion de se calmer, monsieur Dae Wan avait encore des choses à dire.

Dae Wan ; « Tu sais quoi Kwon Ha Ni ? Moi aussi cette situation me pèse. Que tes copines viennent me harceler de questions m'irrite énormément. Que les profs me regardent comme si j'étais un ado qui exhibe ses relations ne me dérangerait pas plus que ça si mes propres connaissances ne me harcelaient pas. Puis mon agent et moi, on en pâtit je te signale. Heureusement que ça peut encore rester des rumeurs... »

C'est vrai, cela ne doit pas être facile pour lui, surtout avec son statue de star. Ha Ni le pense, oui, mais elle ne l'avouera jamais. Lui dire qu'elle compatit et qu'elle comprend ? Hors de question ! Pourquoi ? … Bah parce que … Parce que voilà, ils sont censés se disputer tout le temps et elle n'a pas à le comprendre, c'est comme ça et puis c'est tout ! Enfin, Ha Ni se contenta de soupier silencieusement en détournant le regard. Oui, pour une fois, elle ne trouvait rien à redire là-dessus. Bref, encore une fois, le coréen se laissa tomber sur le lit pour reprendre de nouveau la parole :

Dae Wan ; « Oh et... tu peux partir maintenant que ce point est réglé... Tu as pollué mon environnement après que j'ai pollué le tien, on peut s'en tenir à ça. »

Ha Ni a dit qu'elle compatissait ? Jamais voyons, jamais de la vie ! Elle ne l'a pas dit, et elle ne l'a pas pensé non plus ! Du moins, quand elle vit le sourire sarcastique qu'il lui offrit... Oui, bizarrement, toute la compassion qu'elle avait pu ressentir pour lui l'espace d'un instant s'était envolée. De plus, lui demander de partir, et lui dire qu'elle a pollué son environnement... Quel culot ! Et bien justement, cette phrase va pousser encore plus la petite Ha Ni à rester ! Bref, après avoir grimacé de colère pendant un instant, la demoiselle secoua légèrement la tête et se dirigea ensuite vers l'un des nombreux placard pour l'ouvrir, en sortir un paquet de chips et enfin revenir pour s'asseoir sur le lit comme si de rien n'était. Oh, elle a pollué son environnement, n'est-ce pas ? Et bien, pas assez à son goût. Son petit sourire narquois scotché sur les lèvres, la demoiselle s'allongea sur un petit côté du lit encore libre et continua de manger ses chips de bon coeur, comme si de rien n'était.

Ha Ni ; « Partir ? Je n'en ai vraiment pas envie. Je préfère rester et manger tranquillement mes chips ici ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Jung YunHo
Pseudo : Kiriss █ Killa~a ou Nokomis
I'm here since : 11/11/2010
Messages : 21
Âge : 28
Work : I'm an idol...
About Me : Je suis Coréen & Australien ; Je préfère les filles, merci d'en prendre note ; je n'ai plus de rêves, c'est du gaspillage et trop tard... on grandit un peu non ?
Je souhaite remonter un groupe et produire des Trainee un jour.
J'éprouve un plaisir à peine dissimulé à ignorer et embêter les gens. Je ne suis pas Daemon pour rien. J'suis pas marrant ? Ha, tu ne sais pas c'que tu rates ! Mais va voir ailleurs un peu alors pour voir...




MessageSujet: Re: « Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah] Dim 12 Déc - 1:35

    Sincèrement, Dae Wan était-il si agaçant que ça ? D'accord, il s'en était parfaitement rendu compte le coréen, d'ailleurs, la plupart du temps il jouait avec ce côté tortionnaire mais, ce que j'entends par là, c'est que tous les garçons sont un peu comme ça, même les efféminés. Dans le code "Y" du chromosome "XY" de nos amis les hommes (même si on ne peut pas tous les appeler ainsi), était ancré le gêne "super embêtant" si bien qu'à moins d'être hermaphrodite, un garçon ne pouvait y échapper ! C'est scientifique oui oui. Et apparemment, Dada devait être un alpha XY pour mériter une médaille à chaque réplique ! Non mais sérieusement, c'est surtout qu'on lui tendait le bâton pour se faire battre. Dans Toushi qui ne sait pas - pour ceux qui le connaissent bien évidemment - que Jung Dae Wan, appelé aussi Ewan, ne désire qu'une chose : la tranquillité, qui ?! De toute façon, il en avait totalement rien à faire de son comportement. Son agent s'était plaint énormément à ce sujet pour son image mais les fans avaient accepté que leur chanteur soit humain parfois et possède le droit d'avoir son petit caractère. Bien évidemment, son comportement avec celle-ci était légèrement différent. Oui, oui, oui. Et n'en doutez pas ! Dada est d'une reconnaissance exemplaire avec ces demoiselles, parfois messieurs, qui le supportent. Peut-être que c'est un crétin qui se fiche de l'opinion des autres et de leur présence les trois quarts du temps, toujours était-il que le jeune homme savait être reconnaissant. En devenant chanteur-danseur, il avait apprit que l'amour des fans pouvaient vraiment faire la différence dans la vie d'un artiste.
    Mais bon, tout ça pour dire quoi ? Que oui il était énervant mais que la plupart du temps, les gens n'étaient pas normaux non plus. Regardez Ha Ni par exemple. Elle se plaignait sans cesse de l'indifférence affichée ouvertement par l'artiste. Il n'empêche que rien la forçait à devoir le supporter. C'est elle qui poussait le contact sans le savoir en volant, oui volant, les écouteurs de Dae Wan en permanence ! Ou encore en trouvant drôle de casser tout sur son passage - d'ailleurs à ce sujet, si elle croyait que le coréen passait à chaque fois l'éponge parce qu'il arrivait qu'il ne dise rien quand elle crisait, elle se mettait le doigt dans l'œil et ce jusqu'aux doigts de pieds ! Puis que ressortirait-il de cette confrontation dans le fond des choses ? Juste la satisfaction d'avoir fait perdre son temps à l'autre probablement et Dada estimait ne pas en avoir à perdre. Puis, avec toute la fierté et confiance en soi du monde, parfois, tenir Kwon Ha Ni n'était pas si difficile alors autant utiliser ce temps à faire autre chose aussi, ha !

    Mais bon, je l'avouerais pour lui : si je disais qu'Ewan n'aimait pas embêter la coréenne, je mentirais aussi mal qu'un arracheur de dents ! Mais encore une fois, si elle ne venait pas chercher la petite bête... Puis, avouons tout, après une dure journée, il était particulièrement jouissif de pouvoir faire grincer des dents à quelqu'un qu'il estimait aussi coupable que lui de la situation - même si la malchance de la demoiselle avait joué gros dans cette histoire des plus ennuyeuses pour le jeune homme.

    Ha Ni ; « JE NE SUIS PAS PETITE ! JE SUIS DE TAILLE MOYENNE ! Tss, vraiment ! »

    Tss, ha ! Non non, pardon, tu es juste une lilliputienne en fait, autant pour moi ! Pensa-t-il sans accorder la moindre réaction visible à la Kwon. Cela lui ferait trop plaisir et de toutes les façons, cela ne faisait pas réellement réagir Dada encore... Juste que c'était fou comment les décibels montaient rapidement chez le sexe féminin, a-t-on fait une étude à ce sujet ? On devrait... qu'on trouve enfin le remède pour Dae Wan et sa paix. D'ailleurs en parlant de ça...

    Ha Ni ; « Je trouble ta paix et ton environnement ? Tss, la blague ! Parce que toi tu ne t'amuses pas à me faire vivre un enfer dès que t'en as l'occasion ? Donc non, j'ai pas encore terminé ! »

    Bien évidemment, ce serait trop beau. Un objet d'une valeur qu'elle ne saurait apprécier ni même dire à haute voix, faute de longueur et d'habitude, venait de finir ses jours sur le sol de la chambre de son propriétaire. Et encore, son voyage finissait dans une poubelle, triste fin ! Elle avait coupé Dae Wan de ce monde, cassé ses oreilles et elle estimait pouvoir faire pire ? Que grand bien lui fasse ! Dada la laisserait faire son caprice...
    D'accord, il était exécrable d'avoir fait ce qu'il avait fait, mais si elle s'imaginait obtenir si facilement quoi que ce soit de sa part...! Après lui avoir fait comprendre que lui aussi avait des problèmes autre que ramasser sans cesse ses bourdes, récupérer ses écouteurs et son matériel musical, la supporter tout le temps et au mauvais moment présentement, pensez-vous qu'elle déguerpit gentiment ? Bien évidemment que non, fallait qu'elle ait un fichu caractère et qu'elle s'imagine pouvoir rivaliser à ce niveau avec Dae Wan.

    Ha Ni ; « Partir ? Je n'en ai vraiment pas envie. Je préfère rester et manger tranquillement mes chips ici ~ »

    Il ne la regardait même plus, qu'elle mange des chips et qu'elle s'étouffe avec ! Voilà la pensée de l'artiste, pas qu'il lui souhaitait réellement du mal - il n'était pas mauvais à ce point, surtout qu'il se fiche trop de tout pour réellement lui en vouloir - mais au moins, ça la calmerait un peu pendant un bon moment ! Mais il ne fallait pas se fier à ses pensées violentes, qu'il lui accorde ce genre d'attention et qu'il s'évertue à l'ignorer - prouvant alors qu'il ne le fait pas toujours spontanément - était bien là un témoignage d'intérêt. Elle était son jouet quand il s'ennuyait ou quand il avait une bonne crise de nerfs, bon parfois, "Honey" n'arrangeait vraiment pas les choses... Mais la plupart du temps, c'était une bonne thérapie pour Dae.

    Dae Wan - « Oh, comme c'est mignon, elle m'aime tellement qu'elle veut rester avec moi, que c'est adorable. Un parasite pareil, ça mérite un autographe. Je sais que t'en veux un. »

    Il lui envoya un sourire narquois accompagné d'un faux clin d'œil charmeur et retourna à la lecture de son livre, retrouvant son expression d'ennui. Qu'il avait déjà lu d'ailleurs au passage. Il n'empêche que c'était pénible : en s'asseyant sur son lit, elle empiétait sur son espace vital et imaginait réellement qu'elle réussissait sa mission "embêtons Jung Dae Wan autant qu'il le fait pour moi". Mais c'était surtout ne pas avoir sa musique et entendre ses bruits peu discrets de mastication qui agaçait notre ami, ennemi de ce genre de choses.

    Dae Wan - « Mange proprement, je ne veux pas être obligé de te vendre à une ferme... Puis... tu ne devrais pas être contente que je désire t'ignorer en ce moment, hum ? Puisque je suis si embêtant, tu devrais profiter des moments où il est bon pour moi d'oublier ton existence, ce qui est très dur durant les cours vu que madame j'ai-peur-des-araignées-et-saute-sur-tout-ce-qui-a-forme-humaine est obligée de faire partie de ma vie jusque-là... »

    Il se leva et alluma la radio pour couvrir une éventuelle réponse de la part du jeune mannequin. Jamais il ne reprit place sur le lit et alla plutôt sur son ordinateur sur son ordinateur portable pour finalement faire une playlist - vu que la radio ne donnait rien de bon - et éteindre l'engin. Il y resta pour vérifier ses histoires et afficher des trucs à son sujet, en espérant que cela exaspérerait la jeune femme. En consultant les UFO, dont le sien, il essaya de trouver le temps de répondre à quelques-uns. En tombant sur certains messages, le coréen en trouva des... intéressants ? Il se tourna vers Ha Ni, tout sourire, ricana quelque peu et commença à taper en fixant de nouveau l'écran.

      Fan - Oppa~~~~~~ C'est vrai l'histoire de cette fille ? ᄍ_ᄍ C'est juste une amie, hein Oppa ? Attention si Oppa ment, je pleure ᄍ_ᄍ
      Dae Wan - Dongsaeng~ Comment Oppa pourrait faire pleurer sa fan~ ? Pleure pas et dors bien ce soir, Oppa te répondra dans tes rêves~

      Fan - Jung Dae Wan ! Tu ne présentes même pas cette fille à tes fans ? Devons-nous te priver de sortie ?! Aigo, les enfants de nos jours~ ᄏᄏᄏᄏ
      Dae Wan - Omma ! ᄏᄏ Tu n'aimerais pas cette amie, elle est vraiment méchante et elle ne sait même pas manger correctement, comment je peux la présenter à mes noonas/dongsaengs ?

    C'était si marrant de pouvoir casser du sucre un peu au sujet de Ha Ni et même pas dans son dos, car elle était juste derrière lui. Il la regarda encore et se sourit à lui-même, bon, elle allait se douter de quelque chose à ce rythme, mais ça ne gâcherait pas le plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Nana [After School]
Pseudo : tsuu.
I'm here since : 11/11/2010
Messages : 45
Work : Mannequin, mais c'est une longue histoire.
About Me :
Alors, je suis une petite coréenne de 19 ans, étudiante en droit. Oui oui, un jour, je pourrai tous vous foutre en prison, alors faites attention à pas trop m'énerver, hein (a) ? Je suis bien plus attirée par les tablettes de chocolat que par les poitrines même s'il y a certaines demoiselles qui me tournent autour, et puis je rêve de devenir avocate. D'ailleurs, c'est pour ça que je me travestie & travaille comme mannequin en "gars", pour payer mes études.





MessageSujet: Re: « Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah] Lun 20 Déc - 19:41

Dae Wan ; « Oh, comme c'est mignon, elle m'aime tellement qu'elle veut rester avec moi, que c'est adorable. Un parasite pareil, ça mérite un autographe. Je sais que t'en veux un. »[/b]

Un autographe ? Non, vraiment, ce n'est pas la peine. Même avant de le connaître, Ha Ni n'a jamais été une fan du monsieur. Pourquoi ? Et bien, elle a tout simplement toujours pensé qu'il était bien trop hautain, bien trop fier, puis son petit-frère le prenait comme modèle et donc, par conséquent, il lui en parlait tout le temps... Vous savez, voir des posters d'une seule et même personne un peu partout dans la maison... Et bien oui, ça peut très rapidement devenir vraiment insupportable. Donc, par conséquent, même si tout le monde a toujours adulé le coréen dans son pays, Ha Ni n'a jamais fait partie de ses fans. Oh, de son côté, elle est complètement dingue d'un certain acteur... La demoiselle regarde bien souvent des dramas, et l'acteur en question avait le rôle d'un playboy qui avait décidé de se convertir et de devenir un gentil garçon pour sa bien aimée. Bon, au final, elle l'a laissé tomber, mais c'est parce qu'elle n'a pas de goût ! Ha Ni, à sa place, serait restée à ses côtés jusqu'à la fin de ses jours. Ah, elle est mignonne la p'tite mine de rien, hein ? Bon, par contre, le fait qu'elle soit accroc aux dramas et folle de cet acteur est top secret ! Oui, peu de mondes est au courant. Et la réputation de Ha Ni alors ?! Tout comme pour les datings auxquels elle a déjà joué ! Oui, elle a déjà essayé et elle adore ça, mais personne n'est au courant pour ses petits amis virtuels aussi. D'ailleurs, c'est tant mieux, car imaginez un peu si Dae Wan l'apprenait... La honte ! Enfin, mais Ha Ni sait garder ses secrets, et donc, le jeune coréen ne le saura jamais ! Espérons juste qu'elle se montrera plus discrète qu'en ce qui concerne son secret concernant sa double identité, hein ? Mais, ce n'est pas le sujet ! Donc, maintenant qu'elle connait un peu mieux Dae Wan, son avis a légèrement changé le concernant... Il n'est pas hautain, ni fier... C'est purement et simplement la réincarnation de Satan sur cette planète. Oui, il a été envoyé pour semer la zizanie dans la vie de la pauvre demoiselle et pour faire de ses journées un enfer. Mais, Ha Ni le lui rend bien, non ? Comme en ce moment. Enfin... Bon, il faut avoue que si elle reste, c'est surtout parce que sa colocataire doit être sortie avec son petit ami, et la miss a oublié de prendre les clés... Résultat ? Elle ne peut pas retourner dans sa chambre. Oui, car crocheter les serrures, Ha Ni ne sait pas faire. Et détruire les portes... N'en parlons même pas. Je pense qu'une personnellement normalement constituée arrivera vite à la conclusion qu'une personne du carrure de la jeune femme ne peut pas détruire grand chose. Bref, donc, tout en mangeant tranquillement ses chips, Ha Ni essaya de l'ignorer tant bien que mal mais... Impossible. Elle ne put donc s'empêcher de lui répondre en le fusillant du regard comme à son habitude :

Ha Ni ; « Non merci, tes autographes, tu peux te les garder ! Je ne suis pas une de tes fans, et encore heureux. Si je me m'étais à aduler la réincarnation de Satan, ce serait une véritable catastrophe. »

Et donc, encore une fois, Ha Ni retourna à ses occupations. C'est à dire manger sur son lit en faisant le maximum de bruits possible. D'ailleurs, il n'avait pas l'air d'apprécier... Tant mieux ! C'était son but ! Mais, n'allez pas vous imaginer que c'est facile de manger comme ça. Oh, vraiment, c'est loin d'être le cas ! Il faut mastiquer bien plus fort, et après un petit moment, on finit par ressentir une petite douleur au niveau de la mâchoire. Mais, il faut sourire pour être belle ! Enfin... Dans ce cas, pour embêter Dae Wan.

Dae Wan ; « Mange proprement, je ne veux pas être obligé de te vendre à une ferme... Puis... tu ne devrais pas être contente que je désire t'ignorer en ce moment, hum ? Puisque je suis si embêtant, tu devrais profiter des moments où il est bon pour moi d'oublier ton existence, ce qui est très dur durant les cours vu que madame j'ai-peur-des-araignées-et-saute-sur-tout-ce-qui-a-forme-humaine est obligée de faire partie de ma vie jusque-là... »

La vendre à une ferme ? Et pourquoi ne pas directement la comparer à une vache, ce ne serait pas plus simple ? Oui, bah à choisir entre être un ruminant ou Satan, le choix de Ha Ni est déjà tout fait ! La coréenne préfère largement finir au paradis qu'en enfer. En plus, si elle termine en enfer, il y aura Dae Wan, et elle devra le supporter pour l'éternité, vous vous rendez compte ?! Puis, oui, c'est tant mieux s'il l'ignore en ce moment ! Pas comme si elle essayait d'attirer son attention ! Elle voulait juste l'embêter, c'est tout ! … Bon, d'accord, c'est un peu la même chose, mais et alors ?! Tss, puis s'il voulait tant que ça oublier Ha Ni et la faire sortir de son existence, il n'a qu'à demander à subir un lavage de cerveau, ça arrangera tout le monde ! Puis, ne pourrait-il pas se montrer un minimum compréhensif envers la pauvre jeune femme ? Elle a peur des araignées, c'est une phobie et elle n'y peut rien. Il a de la chance qu'elle n'ait pas tout détruit dans la boutique en question. Oui, car elle aurait très bien pu vouloir se défendre avec les moyens du bord, c'est à dire les nombreux vêtements, et Dae Wan aurait été contraint de tout rembourser. Alors c'est bien mieux qu'elle lui ait juste sauté dessus, non ? Enfin, d'un certain point de vue du moins. Vu que par la suite il alluma la radio et que Ha Ni avait décidé de ne plus se fatiguer à crier pour qu'il puisse l'entendre, elle se contenta de marmonner quelques jurons tout en lui lançant des regards tous les uns plus mauvais que les autres. Si la miss avait des revolvers à la place des yeux, alors je peux vous dire que mr.Satan serait déjà mort et enterré depuis bien longtemps.

Et maintenant, le voilà en train de ricaner sans raisons devant son ordinateur. Mais, sans raisons... Non, c'est bel et bien impossible. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'Ha Ni se décida à venir se poster derrière lui pour lire ses petits messages. Une fan qui demande si les rumeurs sont vrais... Han, le beau parleur ! « Dongsaeng~ Comment Oppa pourrait faire pleurer sa fan~ ? Pleure pas et dors bien ce soir, Oppa te répondra dans tes rêves~ » C'est mot pour mot ce qu'il lui a répondu ! Comment pourrait-il faire pleurer sa fan ? Tsss, c'est Satan tout de même ! Ah, pauvre petite, elle devrait se méfier. Puis, Oppa lui répondra dans ses rêves... De son côté, si Dae Wan se pointe dans l'un de ses rêves, cela risque plutôt d'être un cauchemar pour Ha Ni. D'ailleurs, c'est déjà arrivé. Dae Wan avait divulgué son secret à tout le monde et se contait d'afficher un sourire diabolique pendant que la pauvre Ha Ni était trainée dans une cellule par des policiers... Résultat ? Elle s'est réveillée en criant à tue-tête et est rapidement allée se réfugier dans les bras de sa colocataire comme une gamine. La réponse de Dae Wan à sa fan lui rappela son cauchemar, et c'est pour cette raison qu'elle se mit à secouer la tête frénétiquement pendant une fraction de seconde. Mais, le second message... Oui, on peut dire que sa réponse était à prendre bien plus au sérieux. Quel était son but au juste ? Faire en sorte que ses fans la détestent et cherchent à faire de ses journées un enfer elles aussi ? Si c'est ce qu'il désire, alors c'est déjà fait. Dire qu'elle est méchante n'est surement pas une bonne chose, surtout que certaines demoiselles s'en sont déjà pris à elle pendant le cours de sport. Alors qu'elle était assise sur un banc avec des amies, une peste lui a envoyé un ballon de basket sur le visage. Oui, elle a saigné, et même que la douleur a fait qu'elle ait été sur le point d'éclater en sanglots. Mais, sa fierté l'en a empêché. Elle s'est contentée de renvoyer le ballon dans la tête de la petite peste avant de courir dans les toilettes pour pleurer silencieusement en nettoyant sa blessure. Oh, et pour le deuxième mauvais coup, ce fut sur le terrain, lorsqu'une autre peste lui donna un coup à la cheville alors qu'elle essayait de faire un panier. Bref, ça explique surement pourquoi le regard de la demoiselle s'assombrit bien vite et son air devint bien plus sérieux qu'auparavant.

Ha Ni ; « Dis, tu cherches vraiment à faire en sorte que tes fans me détestent encore plus, c'est ça ? Certaines petites pestes s'en prennent déjà à moi, alors pas la peine d'aggraver la situation en leur disant que je suis méchante, horrible ou je ne sais quoi ! Je me montre compréhensive envers toi et je me dis que ça ne doit pas être facile tes problèmes avec ton manager et tout le reste, mais essaye de l'être un peu toi aussi, et de te mettre à ma place ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Jung YunHo
Pseudo : Kiriss █ Killa~a ou Nokomis
I'm here since : 11/11/2010
Messages : 21
Âge : 28
Work : I'm an idol...
About Me : Je suis Coréen & Australien ; Je préfère les filles, merci d'en prendre note ; je n'ai plus de rêves, c'est du gaspillage et trop tard... on grandit un peu non ?
Je souhaite remonter un groupe et produire des Trainee un jour.
J'éprouve un plaisir à peine dissimulé à ignorer et embêter les gens. Je ne suis pas Daemon pour rien. J'suis pas marrant ? Ha, tu ne sais pas c'que tu rates ! Mais va voir ailleurs un peu alors pour voir...




MessageSujet: Re: « Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah] Lun 20 Déc - 19:59

    Ha Ni ; « Non merci, tes autographes, tu peux te les garder ! Je ne suis pas une de tes fans, et encore heureux. Si je me m'étais à aduler la réincarnation de Satan, ce serait une véritable catastrophe. »

    Blablabla~ Il ne l'écoutait que d'une oreille, pour ne pas se sentir obligé de lui répondre encore. Qu'elle le prenne pour Satan, tant mieux, il serait peut-être un jour tranquille ! Sauf le jour de leur mort à tous les deux, il devrait se battre pour s'assurer qu'elle aille au Paradis et faire table rase sur tout le beau mobilier qu'il avait vu disparaître ! De crainte d'être envoyé au Paradis lui aussi pour la défendre tant...
    Le nommé Dae Wan l'avait donc laissée manger et faire tout son toutim et était passé à une autre activité et un nouveau plan pour rendre la pareille à la jeune femme qu'était Ha Ni. Voyez-vous, Dae Wan avait une grande confiance en une partie de ses fans, il tissait des liens plus ou moins réels avec eux et à défaut de vouloir et pouvoir s'intéresser à eux réellement, il s'en occupait en tant que fans. Bien que certaines le rendait soucieux et un peu dingue, sur ce genre d'endroit sur internet, le danseur-chanteur tentait de garder un contact positif, complice si possible. Du fan-service en gros.
    Alors se rendait-il compte que ces paroles/mots pouvaient être source d'inquiétude ? Oui, bien évidemment ! Il n'avait même pas fini de répondre la deuxième fois que...

    Ha Ni ; « Dis, tu cherches vraiment à faire en sorte que tes fans me détestent encore plus, c'est ça ? Certaines petites pestes s'en prennent déjà à moi, alors pas la peine d'aggraver la situation en leur disant que je suis méchante, horrible ou je ne sais quoi ! Je me montre compréhensive envers toi et je me dis que ça ne doit pas être facile tes problèmes avec ton manager et tout le reste, mais essaye de l'être un peu toi aussi, et de te mettre à ma place ! »
    Dae Wan - « Tu es bête, en fait ? »


    La réponse avait été directe. Il la regarda droit dans les yeux, pivotant sur son siège roulant. Dae Wan était terriblement sérieux en disant ça. Sondant de ses yeux longuement ceux d'Ha Ni, il y vit un sérieux qui le poussa finalement à laisser passer un long soupire entre ses lèvres.

    Dae Wan - « Tu voulais que je lui dise que tu es la fille la plus merveilleuse du monde alors que nous nions notre relation ? Cela ne serait pas crédible, puis mes fans me connaissent, si je traîne avec quelqu'un, c'est que la personne à su attirer un minimum d'intérêt chez moi. »

    Sciemment, il laissait entendre que Ha Ni l'intéressait malgré le fait qu'il se plaigne de la situation absolument agaçante... Oui, ça l'énervait qu'elle se soit pointée dans sa cabine pour se jeter à son cou, que cette fichue araignée soit là, que ce mannequin en ait peur bien évidemment ! Que ses photographes sortent mais vraiment de nulle part, d'avoir accepté cette sortie ! Oui, ça lui filait une migraine pas possible d'y penser. Cependant, le coréen n'oubliait pas que la petite (car elle est petite) Kwon Ha Ni était une personne, une jeune femme... plus fragile qu'elle ne le montre. Il n'oubliait pas pourquoi il acceptait sa présence un minimum et se rendait bien compte qu'il lui accordait plus d'attention qu'il ne le devrait si elle l'énervait tant. Même ces fichus messages étaient écrits pour l'énerver un peu mais qu'elle se fâche pour les mots qu'il employait et par peur des conséquences... ça, il ne s'y attendait pas.
    Mais pire que ça, une sorte de sentiment de colère bouillonna en lui quand elle lui parla de pestes lui ayant fait du mal. Pourquoi n'avait-il pas été mis au courant de ça ? Son regard s'assombrit et devint légèrement dur quant à cette étape de sa réflexion. Bon, d'accord, Ha Ni et lui n'étaient pas les êtres les plus proches de cette planète et Dada n'avait sûrement aucun droit de s'attendre à ce qu'elle se confie à ce sujet, mais il lui semblait bien que ça le concernait. Il n'aimait pas que des choses arrivent par sa faute sans qu'il soit même au courant. Ce genre de choses le rendaient responsable d'actes qu'il ne contrôlait pas et il n'y avait rien de pire pour lui. Il n'était pas question de la fierté du jeune homme mais simplement de sa personne et de sa responsabilité.

    Dae Wan - « Des pestes t'ont fait du mal... par ma faute si je comprends bien, hum ? » il ferma les yeux et pivota sur sa chaise encore avant de soupirer « J'ignorais que c'était le cas... Tu peux me tenir pour responsable, je ne t'en voudrais pas. En revanche, j'apprécierai que tu me tiennes au courant maintenant. Je ne ferais rien directement pour éviter d'autres problèmes mais je suis en partie responsable, j'ai donc le droit de savoir. Si tu penses encore à garder ça pour toi et croire que ça m'amuse de te voir avoir des soucis, alors tu es vraiment bête. Et ce n'est pas le cas je pense. »

    Il sentit bien que l'ambiance devenait incroyablement lourde avec ces derniers mots. Le sujet était sensible et il n'était plus temps à embêter l'autre avec des petites phrases acides. Puis mine de rien, même s'il faisait le dur et l'indifférent face à elle, prétendant surtout vouloir prendre ses responsabilités, Dae Wan s'inquiétait un peu pour elle : après tout, son gagne-pain, c'était son physique. Avec des dingues sur le dos, qui sait ce qui pouvait lui arriver ou ce qu'il lui était déjà arrivé. Il la regarda à nouveau, ravalant l'énervement provoqué par le soudain mal de crâne. Voilà pourquoi il ne faut pas s'attacher trop aux gens, on se soucie d'eux et on ne peut même pas leur en vouloir quand ils sortent de leurs chapeaux des trucs inattendus ! Ce sentiment de culpabilité l'agaçait au plus haut point et prendre une partie des choses contre lui l'aiderait à se décharger de cette impression, du moins il pensait. Arf ! Espérons qu'il n'allait pas passer pour le père Noël à devenir trop... bon, un peu compréhensible.

    Dae Wan - « Ceci dit, ne compte pas sur moi pour me mettre à ta place, restons chacun à la notre, ça vaudra mieux pour nous deux, puis ça ne m'intéresse pas. On reste en contact pour s'ennuyer, c'est sympa, en cas de soucis et normalement, tout devrait vite prendre fin. Comme ça on sera de nouveau tranquille et on ne sera plus contraints de se supporter. »

    Et bien voilà, il s'était sentit obligé de dire quelque chose d'absolument froid et venimeux de A à Z. L'artiste n'était même pas sûr de tout penser et la culpabilité, redoublant d'ampleur en lui, était la raison évidente de ce doute. Toutefois, il devait le faire, c'était tout. Le jeune homme refusait d'être trop gentil et il avait ses raisons, lesquelles il refusait encore d'expliquer à la coréenne. Avec un peu de chance, il ne devrait jamais le faire et continuerait à être son sinistre personnage ! Oui, ça lui plait... Qu'importe de toutes les façons ! Jung Dae Wan s'engageait à l'aider un peu mais simplement car il se sentait concerné. Elle n'avait qu'à s'imaginer qu'il se pensait touché à travers ces actes et que sa fierté en prenait un coup ! Car pour tout dire, ça l'arrangeait bien pour le moment que « Honey » pense qu'il était un sale type même dans le fond. Il aurait parié la moitié de sa fortune qu'elle devait parfois, souvent, penser ça. Qu'elle continue à le penser arrogant et qu'il est un sale gosse de riche, c'était plus simple de voir les choses ainsi. C'était innocent. Et il pourrait dire ce qu'il voulait, il adorait ça chez elle bien qu'il ne le sut pas encore à ce moment-là, pas vraiment, un peu. Mais après une phrase pareille...
    Sans réfléchir, il se leva et se déplaça dans la chambre pour aller fouiller dans ses affaires dans le placard. C'est après quelques secondes qu'il en ressortit vainqueur avec une boite à la main. En retournant vers Ha Ni, il la prit par le poignet et leva sa jambe où elle était blessée légèrement, ce pour la faire basculer doucement vers l'arrière et la faire asseoir sur le lit. Aucun regard ne tomba sur le visage du mannequin, Dae Wan concentré sur sa boite et sur la jambe de celle-ci.

    Dae Wan - « Ne pose pas de questions et dis-moi où est-ce que tu t'es fait mal, ou... si elles t'ont fait mal quelque part aussi... dis-moi juste où. »

    Son ton avait été plutôt doux d'une certaine façon et sur ce, il ouvra la boite qui révéla des bandages, des fioles d'alcool, des pansements et autres outils de soins.
    Rah, il lui devait bien ça ? Même s'il voulait absolument faire croire à son rôle de méchant, ce n'était pas être spécialement gentil, hein ? Qu'en savait-il ? Puis là encore, il s'en fichait. Il voulait juste agir de la sorte ! Point, barre. Enfin, Dada se décida à lever les yeux vers elle et desserra les lèvres un petit peu.

    Dae Wan - « Et pas la peine de faire la timide... puisqu'il parait qu'on sort ensemble. Après on pourra continuer à s'envoyer nos quatre vérités à la face. »

    Il lui fit un clin d'œil sarcastique pour radoucir l'ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Nana [After School]
Pseudo : tsuu.
I'm here since : 11/11/2010
Messages : 45
Work : Mannequin, mais c'est une longue histoire.
About Me :
Alors, je suis une petite coréenne de 19 ans, étudiante en droit. Oui oui, un jour, je pourrai tous vous foutre en prison, alors faites attention à pas trop m'énerver, hein (a) ? Je suis bien plus attirée par les tablettes de chocolat que par les poitrines même s'il y a certaines demoiselles qui me tournent autour, et puis je rêve de devenir avocate. D'ailleurs, c'est pour ça que je me travestie & travaille comme mannequin en "gars", pour payer mes études.





MessageSujet: Re: « Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah] Mar 21 Déc - 22:49

Dae Wan ; « Tu es bête, en fait ? »

Face à cette phrase, la demoiselle se contenta de le fixer, un peu surprise. Pourquoi ? Aux dernières nouvelles, il n'y a rien d'idiot dans ce qu'elle a dit. Oui, la pauvre jeune fille se fait en quelques sortes maltraiter par certaines fans du jeune homme. Des coups tordus, ici et là, parce qu'elles ne supportent pas que Ha Ni soit « sa petite amie » et qu'elles essayent donc de l'exaspérer pour qu'elle cesse de lui « tourner autour » comme elles ont tendance à le lui répéter si souvent. Mais, il faut avouer que c'est loin d'être facile de vous séparer lorsque vous n'êtes même pas en couple. Et c'est justement la situation dans laquelle se trouve notre coréenne. Ils ne sont pas ensemble, ils nient leur « relation », mais ses fans ne la laissent pourtant pas en paix et continuent à faire de ses journées un enfer. Bref, donc Ha Ni ne comprenait pas vraiment pourquoi il lui posait cette « question ». Pourtant, la demoiselle n'avait tout de même pas perdu son sérieux. Oui, car la miss a beau être souriante à longueur de temps, à rire de tout et de rien, il lui arrive à elle aussi d'être très sérieuse, tout comme en ce moment d'ailleurs. Elle ne jugea pas utile de répondre au jeune homme puisque, naturellement, elle n'est pas bête. Au sens propre du terme, on ne peut vraiment pas dire que ce soit le cas, sinon comment est-ce qu'elle aurait pu s'y prendre pour entrer dans une des écoles les plus réputés du pays ? Et comment est-ce qu'elle aurait fait pour décrocher une bourse aussi ? Hum, donc bête, non, c'est loin d'être le cas.

Dae Wan ; « Tu voulais que je lui dise que tu es la fille la plus merveilleuse du monde alors que nous nions notre relation ? Cela ne serait pas crédible, puis mes fans me connaissent, si je traîne avec quelqu'un, c'est que la personne à su attirer un minimum d'intérêt chez moi. »

Attirer un minimum d'intérêt chez lui, hein ? Donc Ha Ni a « attiré » son intérêt. Allez savoir pourquoi, mais à ce moment précis, la jeune fille avait l'impression d'être comparé à un vulgaire jouet, que l'on jettera lorsque l'on s'en sera lassé. Vous savez, en général, la coréenne ne sait pas trop quoi penser de Dae Wan. Il peut être très gentil, puis devenir étrange tout d'un coup... Bref, elle finit donc par en conclure qu'il ne l'appréciait pas, ou alors qu'il s'amusait juste avec elle pendant un petit moment. Et la petite phrase du jeune homme n'arrangea rien. Aussi étrange que cela puisse paraître, Ha Ni ne put s'empêcher d'avoir un petit pincement au coeur à ce moment-là. Oh, elle joue souvent aux durs, tente de montrer qu'elle est très forte, mais elle est bien plus fragile que ce qu'elle laisse paraître. Elle a aussi tendance à rapidement s'attacher aux autres, et c'est d'ailleurs ce qui est arrivé à Dae Wan. Elle a tout simplement finit par s'attacher à lui à force de passer du temps en sa compagnie, et naturellement, comprendre qu'elle n'était qu'un vulgaire jouet ne put que la rendre triste. Mais, bien sûr, hors de question de le montrer ! Ce qui explique donc que, tout d'un coup, sa façon de parler devint bien plus froide que d'habitude. Les sourires et l'air chaleureux de la miss n'étaient plus à l'ordre du jour. Mais, entre laisser quelques larmes couler ou rester de marbre et être froide, la demoiselle optait pour la deuxième option.

Ha Ni ; « Contente-toi de ne pas leur parler de moi, hein ? Ça arrangera tout le monde, vraiment. »

Oui, il suffit de ne pas parler d'elle, et puis c'est tout. Bon, c'est peut-être plus facile à dire qu'à faire, mais c'est une façon comme une autre de ne pas attirer l'attention sur leur « couple ». Enfin bon, donc, après repris la parole, la demoiselle ne dit plus rien et se contenta de fixer le jeune homme. Hum, son regard devenait tout d'un coup un peu plus sombre, et plus dur, mais pourtant, la pauvre Ha Ni n'avait rien dit de mal, non ? Sauf si c'est d'autre chose qu'il est question...

Dae Wan ; « Des pestes t'ont fait du mal... par ma faute si je comprends bien, hum ? J'ignorais que c'était le cas... Tu peux me tenir pour responsable, je ne t'en voudrais pas. En revanche, j'apprécierai que tu me tiennes au courant maintenant. Je ne ferais rien directement pour éviter d'autres problèmes mais je suis en partie responsable, j'ai donc le droit de savoir. Si tu penses encore à garder ça pour toi et croire que ça m'amuse de te voir avoir des soucis, alors tu es vraiment bête. Et ce n'est pas le cas je pense. »

Pourtant, c'est justement ce que pensait Ha Ni. Avec le temps, et ses nombreux changements de comportement, la demoiselle en venait à se demander s'il ne la haïssait pas au plus haut point et que donc, par conséquent, cela l'amusait qu'elle ait des problèmes. Hum, donc il voulait être mis au courant si encore une fois elle était la cible d'un des nombreux mauvais coups de ses « fans », c'est bien ça ? Malheureusement, cela n'allait surement jamais arriver puisqu'en général, Ha Ni se contente de tout garder pour elle. Oui, ses problèmes, elle a tendance à n'en parler à personne, à tout prendre sur elle et à donc essayer de les régler elle-même. Donc, comme vous vous en doutez surement, en ce qui concerne son problème avec les fans, elle a exactement le même comportement. Peut-être qu'elle était un peu bête en fin de compte, mais en général, elle préfère gérer ses problèmes sans l'aide de personne. Puis, pourquoi est-ce qu'elle en parlerait à Dae Wan ? Ils ne sont pas ensemble, n'est-ce pas ? Alors pourquoi est-ce qu'il lui viendrait en aide s'ils ne sont pas ensemble et qu'ils nient leur relation ? Contradictoire, n'est-ce pas ?

Dae Wan ; « Ceci dit, ne compte pas sur moi pour me mettre à ta place, restons chacun à la notre, ça vaudra mieux pour nous deux, puis ça ne m'intéresse pas. On reste en contact pour s'ennuyer, c'est sympa, en cas de soucis et normalement, tout devrait vite prendre fin. Comme ça on sera de nouveau tranquille et on ne sera plus contraints de se supporter. »

Les phrases de Dae Wan sont comme des flèches empoisonnées qui vous frappent en plein coeur. Et Ha Ni en est la victime. Donc, en d'autres termes, dès qu'il y aura un problème, ils couperont les ponts pour revenir à leurs petites vies tranquilles. Cette fois-ci, Ha Ni n'allait pas nier, oh que non. Il voulait que ça se passe de cette façon ? Elle allait suivre alors.

Ha Ni ; « De toute façon, je n'attends pas de toi que tu te mettes à ma place ou quoi que ce soit. Quand toute cette histoire sera terminée, on coupera les ponts et on reviendra chacun à notre petite vie tranquille, puis comme t'as dit, on aura plus à se supporter. »

Pourquoi est-ce qu'elle n'a pas nié ? Et pourquoi est-ce qu'elle garde toujours un ton et une attitude aussi froide ? Et bien, tout simplement parce que la miss pense qu'il ne l'aime vraiment pas. Et que donc, par la suite, il se portera mieux si elle n'est pas dans les parages. Même si Ha Ni a tendance à rester alors qu'il lui demande de partir, elle ne prend pas ça au sérieux et le fait souvent juste pour l'embêter, mais s'il a vraiment envie qu'elle disparaisse de sa vie, elle ne va pas rechigner et se contentera de s'exécuter. Puis, Ha Ni a tout de même une fierté elle aussi. Lorsqu'on lui fait comprendre qu'elle devra disparaître un jour en parlant aussi froidement, c'est un peu normal qu'elle en fasse... « Autant », on va dire. M'enfin, encore une fois, le comportement du jeune homme devint étrange puisque lorsqu'il revint, il la fit basculer pour qu'elle puisse s'asseoir sur le lit avant de lui demander de lui dire où est-ce qu'elle avait mal.

Dae Wan ; « Et pas la peine de faire la timide... puisqu'il parait qu'on sort ensemble. Après on pourra continuer à s'envoyer nos quatre vérités à la face. »

Malgré son essai de vouloir radoucir l'ambiance, l'expression de Ha Ni n'avait toujours pas changé, même qu'on aurait que ses yeux s'emplissaient de larmes qui allaient se mettre à couler à flots d'une minute à l'autre.

Ha Ni ; « Arrête... Arrête ça. Arrête ça maintenant. Tu me fais comprendre que je ne suis qu'un vulgaire jouet et tu t'amuses à me zapper le moral pour ensuite agir comme si de rien n'était ? Je commence à en avoir marre, ou plutôt, j'en ai marre ! » dit-elle en relevant le visage vers lui et en essayant de parler tant bien que mal pendant que les larmes coulaient déjà sur ses jours. « Si tu me détestes, dis-le qu'on en finisse, mais arrête de me traiter comme une moins que rien pour ensuite devenir gentil ! Je ne sais même pas qui tu es, ni ce que tu penses ! Tu changes de comportement comme de chemise, et tes phrases sont pires que des flèches empoisonnées dont je suis la cible... Bref, je ne vais pas te déranger plus longtemps, je sais très bien que ma présence n'est pas souhaitée et je ne vais pas t'obliger à me supporter encore une fois... »

Donc, tout en séchant ses larmes, la miss rangea ses affaires et se mit à chercher ses chaussures pour partir. Elle en avait assez entendu pour l'instant, non ? Il lui avait fait comprendre que plus tard ils allaient couper les ponts quand tout cela serait terminée, et vu que la pauvre miss a fini par s'attacher à lui sans même s'en rendre compte, on peut comprendre que cela lui brise le coeur. Puis, le fait de savoir qu'elle n'était qu'un vulgaire jouet qui l'aidait donc à faire passer le temps lui brisait le coeur aussi. Enfin, il vaut tout de même mieux partir de soi-même sans être mis dehors, non ? Vu qu'il avait du mal à supporter sa présence d'après ce qu'elle avait compris, et vu l'ambiance qui se tramait dans l'appartement, elle n'était surement plus la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

it's Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah] Aujourd'hui à 9:42

Revenir en haut Aller en bas

« Dans la famille 'Jouet de Dada', je veux la fille ! » [Hani-ah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 2. START TO PLAY? :: my & your house :: quartier riche-