AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[PAUSE] Quand les keunes sont de sortie. ▬ Nana&Koko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Avatar : Pei Babe
Pseudo : mady
I'm here since : 12/11/2010
Messages : 211
Âge : 26
Work : Etudiante & Hôtesse
About Me :
Japonaise de naissance, elle a finalement atterri à Séoul suite à différents évènements de sa vie, pas toujours très joyeuse.

Hétéroseksouelle & célibataire pour le moment.

Rêve de devenir professeur d'anglais. Fait tout pour y arriver.





MessageSujet: [PAUSE] Quand les keunes sont de sortie. ▬ Nana&Koko Mar 16 Nov - 21:13

Mouhahaha >.< La journée idéale pour Koko ? Une journée où elle n'a pas cours et qu'elle n'a pas besoin d'aller bosser le soir. En gros, aujourd'hui ! C'est samedi, c'est le week-end, et c'est son samedi de congé. Merveilleux. Alors quand la miss se lève un jour comme celui-ci, elle est de bonne humeur. C'est rare et il faut en profiter dans ces cas-là. Enfin, je dis ça pour la personne qui partage sa vie, mais elle est seule alors c'est complétement inutile ce que je viens de dire. Une journée sans cours, sans prof, sans boulot, sans client, sans emmerde quoi. Une journée tranquille. Mais Koko n'aime pas se retrouver seule. Elle est habitué à toujours avoir du monde autour d'elle. Si elle fait ça, c'est pour pas se sentir triste et pensé à son passé si douloureux. Mais Koko est seule. Dans cette grande ville où elle ne connait que peu de gens encore, elle est loin de ceux qu'elle aime, loin de son pays natal. Lentement, elle pousse la couette encombrante à l'aide de ses pieds en frottant ses yeux à l'aide de ses mains. Ouais, ouais, elle peut faire deux choses en même temps. Même si elle est de bonne humeur, elle râle toujours un peu en se levant. Nan mais c'est dur de se mettre debout après avoir passé plusieurs heures couchée. En plus, hier soir elle avait oublié de fermer les rideaux. Résultat, le soleil dans laggle à 11h du matin. Nan, vraiment le matin c'était pas fait pour elle. Si elle pouvait sauter cette étape dans la journée, ça serait le paradis franchement. En pyjama, ou plutôt en débardeur et en mini short, elle se traine dans la salle de bain pour prendre une douche, le meilleur moyen pour la réveiller complétement. Avant de se mettre nue, elle resta plantée là, devant son miroir comme un zombie sans vraiment regarder son reflet mais plutôt perdue dans ses pensées.

Aniiiii.... é_è C'est dans les moments là que je pense le plus à toi. C'est dans les moments là que je me sens seule. Si seulement tu étais à mes côtés. On aurait pu étudier ensemble l'anglais. On aurait même pu vivre ensemble. Oui, je sais... Faut que j'arrête de me morfondre sur ta mort de cette manière. Je veux vivre pour toi, pour tout ce que tu ne pourras plus faire. Je te le promet.

Koko ouvrit le robinet d'eau froide et s'aspergea le visage pour se changer les idées avant de prendre sa douche. En allant s'habiller, son portable sonna. C'était Nayeon, enfin elle l'appelais Nana. Ouais, c'était le surnom qu'elle lui avait donné. Une vraie gamine. La jeune femme voulait aller diner ce soir même dans un super resto de la mort qui tue avec pleins d'étoiles, de préférence. Mon Dieu. OO Ça allait donner quoi ? Deux meufs complétement folles dans un restaurant 4 étoiles. Est-ce que Koko allait savoir se tenir ? C'était ça la question. Ou plutôt, est-ce qu'elle aurait l'envie de bien se tenir ? Surtout en compagnie de sa Nana. Ça promettait en tout cas. Évidemment la jeune fille accepta, le sourire aux lèvres. Elles décidèrent de se retrouver à 19h devant le dit resto et en tenue de soirée s'il-vous-plait. u_u Ma foi, la journée passa assez vite. Une fois prête à partir, Koko se rendit compte qu'elle n'avait absolument rien foutu de tout son samedi. Et puis merde ! Une fois de temps en temps, ça ne faisait pas de mal hein. Elle avait bien le droit de flemmarder en regardant la télé, en jouant à des jeux vidéos ou en allant sur son ordi, non ? Pis si vous êtes pas d'accord, c'est la même chose. C'est en bus que la miss se rendit au lieu de rendez-vous. Ouais, elle a pas le permis. Trop la flemme de le passé. Et elle préfère se faire conduire. Même si c'est un vieux croulant tout pourri qui sent la personne âgé. Nayeon était déjà devant le resto, elle l'attendait avec une grosse veste sur le dos. A cette époque de l'année, il commence à vraiment faire froid surtout en soirée. Marchant d'un pas décidé, elle s'arrêta net devant la jeune femme. Koko arborait déjà un sourire joueur. Sourire qu'elle n'utilisait qu'en présence de Nana. Un petit jeu s'était installé entre les deux jeunes filles. Une sorte de compétition qu'elles s'amusaient à entretenir. Après tout, on a qu'une seule vie, autant faire tout ce qu'on peut pour la vivre à 100%. Ouvrant sa grosse veste, Koko montra la tenue qu'elle avait choisis à son amie.
    « Alors, qu'est-ce que t'en pense ? »

Pour une fois qu'elle avait fait un effort vestimentaire... (-_-') Ce n'est pas qu'elle n'a aucun goût pour la mode habituellement, c'est juste qu'elle s'habille un peu n'importe comment. Et en plus, elle mets des heures à choisir sa tenue pour que ça lui plaise. C'est une fille après tout. Mais rester quinze plombes devant son armoire pour ressembler à un clown au final, faut le faire. C'est pas si facile d'être Koko hein. Quand je dis clown, c'est surtout pour les couleurs. Elle adore ça ! Ne pas passer inaperçu et se faire remarquer, c'est son passe-temps favoris. Mais ce soir, c'est la Koko classe qui se tient devant Nayeon. Une Koko habillée d'un chemisier dos nu noir avec une mini jupe en velours marron, sans oublier une paire de collants. Y a juste ses Dr.Martens qui faisait tâche. Faut dire qu'elle ne les quitte pas. Les talons c'est pas fait pour elle et de toute façon, elle a pas. Comme ça c'est réglé. Elle complimenta sa Nana chayrie et les deux jeunes femmes se décidèrent enfin à entrer. Un beau jeune homme les accueillis en tenue de pingouin.
    « Une table pour deux personnes s'il-vous-plait. »

Alors que le pingouin humain les accompagnait à leur table, Satsu glissa à l'oreille de sa coupine que ce dernier était vraiment à son goût. Elle ajouta qu'elle aurait pu manger un cheval tellement elle avait la dalle. Pour le moment, Koko était sage. Mais est-ce que ça allait durer ?

_________________
koko
Rien, ne m’atteint rien ne me touche. Rien, ni vos mains ni vos retouches. Moi je resterai la même, même dans une autre peau.


Dernière édition par Yamamoto Satsurako le Dim 19 Déc - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-skin.e-monsite.com/

Avatar : Jiyeon (T-ara)
Pseudo : YeoWoo/Lyn'
I'm here since : 10/11/2010
Messages : 59
Âge : 23
Work : Fleuriste sur le marché
About Me : J'espère ne plus jamais avoir à croiser mes ennemis de Gwang-ju, sous peine de voir ma réputation ruinée. Mais j'espère aussi connaître tout le monde sur le marché, petit à petit, puis découvrir leurs hontes inavouées à révéler au quartier. ♪
Enfin, je rêve secrètement de rencontrer des stars : après tout, on est à Seoul ! Ça me change de cette petite ville où j'ai vécu. J'espère aussi que ma voisine du dessus cessera de danser tout les soirs pendant plusieurs heures, brisant le silence auquel je tiens tant. Quelle nuisance cette sale truie ! e.e




MessageSujet: Re: [PAUSE] Quand les keunes sont de sortie. ▬ Nana&Koko Dim 21 Nov - 19:52

Quand les douze coups de midi retentirent, Na Yeon servit le dernier client de la journée et commença à remballer le reste des fleurs, c'est à dire à peine une dizaine. Décidément, le fleurisme était un commerce qui marchait bien : même durant les périodes difficiles, il y avait toujours des clients qui achetaient des fleurs pour aller déclarer leur flamme, pour les donner à des êtres perdus ou tout simplement histoire de remplir les vases vides. D'autant plus que, même s'il fallait se lever tôt tout les jours, Na Yeon s'était habituée à ce métier sans trop de mal ; elle le trouvait agréable. Déjà, elle ne travaillait que le matin pour vendre les fleurs et le soir ou l'après-midi pour se faire fournir ; et l'ambiance du marché était plutôt reposante, malgré le bruit et l'agitation apparentes qui y régnait. Quand le soleil se levait, Na Yeon déballait sa marchandise avec Soo Min, puis elle accueillait en premier les habitués et discutait avec eux de choses diverses, comme s'ils étaient de vieux amis. La jeune femme trouvait d'ailleurs que les amitiés se forgeaient plus vite avec ces clients qu'avec n'importe quelles autres personnes, ce qui n'était pas non plus pour lui déplaire. Puis, quand l'une des deux marchandes commençait à être lasse de rester sur place, elle laissait l'étal sous la responsabilité de l'autre le temps d'aller discuter avec les autres marchands. Et enfin, ce qui plaisait Na Yeon plus que tout, c'était les odeurs : cette chose seule faisait tourner les têtes des passants, les faisait ralentir ou même s'arrêter. Elle en voyait certains inspirer soudain très fort, comme s'ils voulaient s'emplir les poumons de rose, de coquelicot et de jacinthe avant de devoir aller supporter les odeurs agressives du poisson et de la charcuterie. D'ailleurs, depuis qu'elle avait commencé ce métier, la marchande ne se parfumait plus ; elle s'était tellement imprégnée des odeurs qu'elle sentait la fleur toute la journée, comme si elle-même en était devenue une.

Ce fut quand elle avait failli faire tomber ses fleurs à cause d'une moto roulant à toute vitesse que le sourire de
sa Moto lui apparut : dès qu'elle eut pensé à son amie, l'envie de la voir la prit. Il fallait qu'elles fassent quelque chose ensemble, aujourd'hui ; Na Yeon savait que le samedi, généralement, elle n'était pas occupée et c'en était de même pour la marchande. Ainsi, tout en remontant à son appartement, elle réfléchit à ce qu'elles pouvaient faire toutes les deux. Mais toutes les idées qui lui venaient à l'esprit ne lui convenaient pas. Parc d'attractions, karaoké, promenade autour du fleuve Han, excursion dans les rues de la ville déguisées en Mères Noëlles ? Tout cela lui semblait banal. Elle voulait changer ! Quand elle se mit à trier le courrier, Na Yeon tentait encore de trouver des idées. Puis, son regard s'arrêta sur une publicité pour une agence de tourisme spécialisée dans Seoul :

    « …Nous avons également établi une liste des restaurants les plus côtés de la ville, ceux qui sont à ne pas manquer : de la cuisine traditionnelle à la cuisine française, en passant par la cuisine mexicaine, laissez-vous tenter par les supplications de vos papilles ! Seoul est la ville des mille et unes saveurs. »

Dans une réflexion intense, Na Yeon se mit à regarder son plafond. Puis, alors qu'on aurait dit qu'elle s'était endormie debout, elle brandit un poing victorieux, sortit son portable de sa poche puis appela Satsurako. Elle lui exposa son idée génialissime en lui disant qu'elle voulait aller dîner dans un restau' super classe où tout les riches se réunissaient, avec un orchestre dans la salle, les serveurs vous servant le vin étouétou. Heureusement, son amie accepta et elles décidèrent de se donner RDV dans le restaurant qu'elles avaient fini par choisir à 19h.

Avec cette bonne soirée en perspective -même si son porte-monnaie allait en prendre un bon coup-, Na Yeon fut excitée toute l'après-midi. Elle alla faire du shopping pour aller s'acheter une tenue super classe puis se rendit au rendez-vous, mais un peu en retard (car une pouf devant elle avait hésité pendant plus de 10mn à la caisse, en s'affolant car elle ne savait plus si elle devait acheter sa paire de chaussures à 250€ ou non... au final, un client derrière Na Yeon s'était énervé et une dispute avait éclaté. Du coup, la caissière avait pété son câble et les avait viré tout les deux, en menaçant d'appeler la sécurité. Na Yeon aurait bien embrassé la caissière tellement elle était heureuse que les deux hystériques s'en aillent enfin...). Mais, par miracle, Satsurako arriva à peine une minute après elle. Les deux amies se sourirent, puis sa Moto lui montra fièrement sa tenue. Impressionnée, Na Yeon applaudit, en lui disant que les clients n'auraient qu'à bien se tenir, n'étant même pas choquée des Doc Martens que son amie portait ; au final, elle s'y était tellement habituée que ses bras manqueraient de tomber si elle la voyait sans. Enfin, la fleuriste, qui était tout aussi fière de sa propre tenue, déboutonna son manteau et posa de profil, de face et de dos en lui montrant son chemisier blanc avec une cravate verte, une jupe à la coupe originale de la même couleur que la cravate et ses chaussures blanches à talon qu'elle mettait même pour aller au marché, parfois. Néanmoins, pour ce soir, la jeune femme avait pris le soin de les nettoyer car à force, elles étaient devenues... presque grises.

Puis, les deux coréennes se décidèrent à entrer dans l'antre de la richesse, où un serveur, qui semblait être le clone de tous les autres que Na Yeon voyait défiler, de par sa tenue et sa coiffure, vint les accueillir très solennellement. Aussitôt qu'elle était entrée, la jeune femme avait relevé la tête et s'amusait à regarder l'intérieur du restaurant d'un air méprisant, comme si elle était lassée de ces haut-lieux. Son expression ne dut pas paraître très crédible, car le serveur sembla s'amuser de son attitude ; mais celle-ci continua à jouer son rôle à fond, jusqu'à marcher comme si elle défilait jusqu'à sa table. Les clients la regardaient de la même façon que le serveur, c'est-à-dire semblant vouloir lui dire
"c'est-pas-là-peine-de-faire-la-fausse-snob-t-es-grillée". Bref, son amie lui glissa soudain qu'elle avait très faim et que le serveur était mignon : abandonnant son rôle de snob, Na Yeon sourit à ces remarques puis s'assit à leur table. Celle-ci était située juste devant une grande baie vitrée qui dévoilait un beau jardin, avec une fontaine au centre qui hypnotisait Na Yeon. Une fois installées, en attendant que le serveur aille leur apporter le menu, la jeune femme déclara :

    « Maintenant que j'y suis, j'ai vraiment hâte de manger aussi... En y pensant, c'est la première fois de ma vie que je vais dans un restaurant pareil. J'avais toujours vu ça dans les dramas, mais c'est encore plus impressionnant quand on y est... c'est la première fois pour toi, aussi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://co-ed-fanforum.forumactif.com/

Avatar : Pei Babe
Pseudo : mady
I'm here since : 12/11/2010
Messages : 211
Âge : 26
Work : Etudiante & Hôtesse
About Me :
Japonaise de naissance, elle a finalement atterri à Séoul suite à différents évènements de sa vie, pas toujours très joyeuse.

Hétéroseksouelle & célibataire pour le moment.

Rêve de devenir professeur d'anglais. Fait tout pour y arriver.





MessageSujet: Re: [PAUSE] Quand les keunes sont de sortie. ▬ Nana&Koko Ven 26 Nov - 3:58

C'était la première que Koko entrait dans un restaurant avec autant d'étoiles. Faut dire qu'elle est pas bien riche, elle préférait acheter des ramens pour une semaine plutôt que d'aller claquer tout son frique dans un resto aussi cher. Mais elle admettait quand même que c'était une expérience à vivre et elle était contente de partager ce moment avec NaYeon. Impressionnée par la grandeur des lieux, elle regardaient tout autour d'elle comme une petite fille dans un magasin de jouer. Elle souriait bêtement se demandant qu'elle genre bourges pourraient venir manger ici tout les soirs. Les gens ont que ça à faire... Franchement, Koko préférait inviter des gens chez elle pour manger bien tranquillement en s'amusant plutôt que d'aller dans ce genre de resto et avoir un balai dans le c** toute la soirée. Tout ça pour dire qu'il ne fallait pas compter sur elle pour être ce qu'elle n'était pas; une fille à papa péter de tunes avec une culotte plus chère que ses Dr.Martens. En allant jusqu'à leur table, Koko regarda discrètement les personnes présentes dans le restaurant. Des couples, des familles, des hommes d'affaires, des coupines. Mais tous bien sapé. Bizarrement, quelques personnes se retournaient sur leur passage. Ben quoi ? On a pas le droit de venir se nourrir ici ? C'est interdit à ceux qui gagnent moins de 5000euros par mois c'est ça ? Vous connaissez tous Koko. Elle prenait sur elle pour ne pas ouvrir sa grande gueule. Elle détestait être dévisagé comme ça. Mais bon, faire un scandale avant même d'avoir commander serait du gâchis. Elle laissa donc sa bouche fermer et ne prit même plus la peine de les regarder.

Le serveur les installa devant une grande baie vitrée. Toute l'attention de NaYeon se porta sur ce qu'il y avait derrière. Alors Koko crispa ses yeux et regarda à travers la vitre. Elle y découvrit un magnifique jardin et une fontaine au centre. Elle ouvrit de grands yeux, une grandes bouche et se tourna vers Nana en gardant le même visage. La miss explosa se rire. Tellement fort que tout la moitié du restaurant cessa de manger en se demandant ce qu'il se passait. Satsu mit une main devant la bouche et baissa la tête genre nanc'estmoipas. « Maintenant que j'y suis, j'ai vraiment hâte de manger aussi... En y pensant, c'est la première fois de ma vie que je vais dans un restaurant pareil. J'avais toujours vu ça dans les dramas, mais c'est encore plus impressionnant quand on y est... c'est la première fois pour toi, aussi ? » La miss se remit droite et sourit à son amie.

« Ouais. J'ai l'impression d'être riche, pas toi ? »

Elle rigola à sa connerie mais se calma bien vite puisque le pingouin était de retour. Il tendit les cartes aux jeunes filles, ouvertes à la bonne page. Koko le remercia et il partit. Elle jeta un coup d'œil à ses fesses avant de se concentrer sur ce qu'elle allait prendre. Il y avait du choix, beaucoup trop de choix. Elle baissa un peu la carte et laissa entrevoir juste ses petits yeux bridés, perdue entre tout ces plats. Satsu regarda Nana.

« Je sais pas quoi preeennndreuh... »

Et elle repartit à la chasse de SON plat. Oui, parce qu'elle ne prendrait qu'un plat et peut-être un dessert. Mais ça on verrait plus tard. C'est juste que les menus sont supers chers alors bon... Elle ne voulait pas dépenser toute sa paye en un soir. Apparemment, ici les gens doivent mettre plus de temps qu'ailleurs à choisir leur repas puisque le serveur était déjà partie depuis un quart d'heure. Koko regarda sa Nana avec un sourire sadique avant de lever la main et de claquer des doigts pour appeler un serveur. C'est quoi ce service pourri. u_u On fait pas attendre des clients aussi longtemps, surtout dans un resto aussi quoté. Fière de sa connerie, elle laissa NaYeon commander en premier avant de faire de même. Le serveur ne semblait pas vraiment content mais Koko s'en foutait complètement. Le client c'est le roi, merde. u_u Quand il repartit, Satsu se rapprocha de son amie et fit les yeux du chat potté.

« Dis... Je pourrais gouter c'que t'as pris ? »

_________________
koko
Rien, ne m’atteint rien ne me touche. Rien, ni vos mains ni vos retouches. Moi je resterai la même, même dans une autre peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-skin.e-monsite.com/

it's Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: [PAUSE] Quand les keunes sont de sortie. ▬ Nana&Koko Aujourd'hui à 13:10

Revenir en haut Aller en bas

[PAUSE] Quand les keunes sont de sortie. ▬ Nana&Koko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 2. START TO PLAY? :: areumdaun seoul city ! :: bars&restaurants-