AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

The lost Kid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

it's Invité

Invité





MessageSujet: The lost Kid Sam 13 Nov - 0:16

« Raaaaaaaaaaah ! C’est pourrie ! » Et voila une autre boule de papier remplie de mots et de gribouillis qu’elle lança dans la poubelle. C’était ce qu’on appelle perdre son temps en espérant que là, ce sera la bonne fois. Cela devait faire presque deux heures que Kwang Ja était assise sur ce banc de parc à tenter d’écrire une nouvelle chanson. Pourquoi le parc ? Parce que c’était un endroit inspirant où bien des choses se passaient et où il était facile de laisser aller son imagination. Sauf qu’il y a des jours où évidement, les choses vint mieux que d’autres. Et malheureusement, ce jour n’était pas aujourd’hui. Au contraire, en deux heures elle devait avoir piqué au moins cinq crises suite à son manque d’inspiration et son insatisfaction. Et bien qu’elle se foutait d’attirer certains regards sur elle, cela semblait déranger certaines personnes comme ce vieillard qui venait tout juste de changer de place pour s’asseoir sur un banc plus loin après lui avoir lancé un regard étrange. Ou encore, ce couple assis sur l’herbe près d’elle qui à l’instant, devait la prendre pour une cinglée. Mais qu’en avait-elle à foutre ? Tout ce qu’elle voulait, c’était de parvenir à mettre sur papier quelque chose qui avait de l’allure, ce qui était loin d’être le cas. Il est vrai cependant qu’elle avait souvent tendance à être perfectionniste, mais de quoi de plus enrageant que de laisser un travail aux autres, alors que celui-ci ne nous plaît pas ? Bref, là la jeune fille en avait décidément marre et c’est pourquoi elle rangea ses choses dans son sac, pour ensuite se lever de son banc. Bon dieu, en même temps, y avait pas à dit ; quel soulagement pour ses fesses qui supportaient son poids depuis une couple d’heures déjà. Se dégourdir un peu n’était pas une si mauvaise idée après tout. Et si ça se trouve, une idée lui viendra automatiquement en tête, ce qui fera en sorte que ses paroles de chanson s’écriront toutes seules ensuite. Ainsi, Kwang Ja s’engagea sur se chemin terreux et rocailleux qu’offrait cet immense parc. C’était incroyable comment aujourd’hui, celui-ci était bondé et en particulier de groupe d’enfant. Y avait-il un évènement quelconque ? Si c’était le cas, elle n’était au courant de rien. Mais une chose est sûre, c’est que ça grouillait de partout et que c’était vraiment bruyant. Pendant que certains chantaient des chansons en chœur, d’autres criaient, jouaient et couraient en ne faisant aucunement attention à où ils allaient. Certains lui envoyaient la main et elle leur répondait de la même façon. D’autres paraissaient timides alors que le reste lui souriait. C’était mignon à voir, à un point même que cela fit aussi sourire Kwang Ja.

Continuant alors sa route en solitaire, elle décida de retourner s’asseoir – parce que mine de rien, il faisait très chaud et qu’il suffisait de traîner quelques minutes au soleil pour déjà se sentir fondre sous celui-ci. Mais cette fois, elle arrêta sa route à l’ombre, sous un arbre, s’assoyant dans l’herbe face à un petit lac. À ce moment, son regard se posa sur un nouveau groupe de jeune qui se trouvait à une dizaine de mètre d’elle. Celui-ci était accompagné d’un seul et unique responsable contrairement à la plupart des autres où l’on retrouvait deux, trois voir même quatre responsables pour une seul groupe. Et d’ailleurs, Kwang Ja pu remarquer que le jeune homme en question semblait avoir une certaine difficulté à maîtriser ses jeunes qui s’éparpillaient un peu partout. Brièvement, ça lui fit rappeler son enfance à elle, ainsi que les fois où elle avait fait ce genre de sortie en plein air avec ses camarades lors d’un camp ou à la garderie. Bref, la situation dont elle était témoin lui donnait envie de sourire, même si en même temps, elle avait presqu’envie d’aller aider ce jeune homme à rassembler ces nombreux jeunes. Ces jeunes auprès desquels il semblait courir un peu partout afin qu’ils n’aillent pas trop loin. Le pauvre, pourquoi avait-il pris la charge seul de tous ces enfants ? Le regard toujours rivé vers cette scène, elle changea son attention d’attraction lorsqu’elle s’aperçue qu’un jeune garçon – il devait être âgé de cinq ou six ans – se tenait debout devant elle, hésitant à l’approcher. À ce moment, Kwang Ja lui sourit adorablement et l’invita à venir vers elle puisque c’est ce qu’il semblait vouloir. Puis quand ce fut le cas, il vint mettre ses petites mains dans les cheveux de la demoiselle, s’amusant à les mêler. Celle-ci lui prit alors doucement les mains pour les enlever. S’il y avait une chose qu’elle n’aimait pas, c’est bien qu’on la décoiffe. Mais là, elle ne pouvait pas en vouloir à un enfant. Peu après, elle reporta son regard sur le groupe de jeunes de tout à l’heure pour s’apercevoir qu’en fait, il n’était plus là et finalement regarder à nouveau le petit garçon. Petit garçon qui d’ailleurs semblait chercher quelque chose, ou plutôt quelqu’un dans ce cas-ci. Kwang Ja ne put s’empêcher de continuer à le regarder lui demandant même « Tu cherches quelqu’un ? ». Il ne lui avait pas répondu, probablement parce qu’il était timide. Toutefois, il se frottait l’œil avec le revers de sa main, comme s’il s’apprêtait à pleurer et Kwang Ja comprit que ce devait probablement être le cas « Non, non, non. Ne pleure pas. Je vais t’aider à retrouver la personne que tu cherches, d’accord ? » lui lança-t-elle doucement. Si seulement il pouvait lui dire qui c’était, ça l’aurait aidé. Mais bon, elle allait se débrouiller. Du coup, elle s’empara de sa main et se mit à marcher avec lui, au travers les divers groupes. Mais au bout de cinq à dix minutes, rien. Elle demanda même à plusieurs adultes si le jeune garçon leur appartenait, mais les réponses furent tous négatives. Quelqu’un allait bien finir par reconnaître ce jeune enfant, nom de dieu ! Elle lâcha un soupir avant de prendre l’enfant dans ses bras en continuant sa route. Elle commença alors à penser qu’il devait être avec le groupe de tout à l’heure près du lac. Cependant, le visage du jeune homme responsable lui était un peu flou. Seuls ses vêtements pouvaient l’aider à le retrouver. Et d’ailleurs, elle cru l’apercevoir au loin, en levant un peu les yeux. Il semblait définitivement chercher quelqu’un. Hors, Kwang Ja prit un pas rapide, le jeune garçon dans ses bras, pour finalement s’approcher de lui. Puis lorsqu’elle fut à sa hauteur « Mh, excusez-moi... C’est lui que vous cherchez ? Ça doit faire quinze minutes que j’essaie de savoir à qui il appartient. »
Revenir en haut Aller en bas

Avatar : Ok Taecyeon
Pseudo : Minori
I'm here since : 31/07/2010
Messages : 110
Âge : 30
Work : travaille dans une garderie ~ eh oui, je suis un singe qui aime jouer avec les enfants~...euh, attendez, non c'est pas çe que vous croyez... D:
About Me : Coréen ouvert à toutes espèces humaines, comme ça j'ai plus de chances d'avoir un râteau e.e Je rêve de vivre dans une bananeraie (raie... /BUS/) et mon projet est de dominer le monde avec King Kong ! AAHIAHIAAAA \O/ *saute de liane en liane et se fend la gueule sur un tronc ._.*




MessageSujet: Re: The lost Kid Dim 14 Nov - 4:40

« Koukou, je suis un alligator et j'adore le café au dragibus. »

Ah, en champ thé, moi je suis un llama et vous aurez pu constater que je suis une grande amatrice de thé au fruikipik ! Non, je ne suis pas folle, je n'ai fait que répondre à l'intéressant déclaration de notre ami le singe. D'ailleurs, ce dernier semblait très enthousiaste ce matin-là ! Et oui, à ce moment-là, il était sept heures tapantes du matin et, Min Woo, après s'être douché, coiffé et habillé, préparait tranquillement son café dans sa cuisine en se faisant des monologues plus farfelus les uns que les autres. Min Woo a tendance à toujours se lever de bonne humeur, ce qui peut être incompréhensible et parfois agaçant pour les personnes qui ne sont pas très matinales et, comme il a toujours besoin de s'occuper, de faire quelque chose, mais que de si bon matin ce n'est pas possible -ou du moins pas en la compagnie de quelqu'un, il a appris à se divertir tout seul. Comment ? En parlant. À qui ? À lui-même. Il le faisait si souvent qu'il finit même par développer une espèce d'addiction au monologue, à tel point que c'en est presque devenu un rituel, une étape indispensable par laquelle il devait passer chaque matin pour trouver son équilibre quotidien, celui qui faisait de lui le pitre enjoué et heureux qu'il est et a toujours été. En somme, il ne pouvait plus se passer de ce qui semblait être un nouveau jeu pour lui ; celui d'improviser des discours aux propos toujours plus saugrenus, parfois dénués de tout raisonnement ou sens que les précédents, et ce dans le seul but de se tenir compagnie -oui, seul, tous ses amis étant de gros paresseux incapables de se lever avant dix heures du matin. Il était donc en train de siroter tranquillement son café encore tout chaud, seul, dans sa cuisine, en attendant qu'il soit temps d'aller au travail -et croyez-moi, c'était un instant qu'il attendait avec impatience. N'est-ce pas étonnant de voir une personne si pressée d'aller au travail ? C'est qu'en fait, Min Woo adorait le métier qu'il exerçait et, il fallait l'avouer, en était plutôt fier, également. En effet, notre Dumbo national a toujours aimé les enfants et apprécié les moments où il devait s'en occuper, ainsi, quelle joie d'en avoir fait son boulot quotidien ! Cela fait toujours plaisir quand, plutôt qu'être obligé de faire quelque chose que l'on n'aime pas juste pour être payé, on a de quoi vivre (ou survivre) en ne faisant que ce qu'on aime, non ? C'était exactement le cas de Min Woo. Huit heures sonna enfin, mais Babouche semblait avoir loupé Dora, car il était sensé de sortir de chez lui à sept heures quarante-cinq minutes. Il sortit alors de ses pensées, son erreur l'ayant sans doute ramené sur terre et, posant hâtivement sa tasse de café sur la table, attrapa les clés de sa voiture et sortit limite en courant de chez lui. Une fois arrivé dans la rue, il sauta sans attendre dans son véhicule qu'il démarra aussitôt, en direction de son lieu de travail -la garderie.

Aujourd'hui, la garderie avait prévu une sortie au parc avec les enfants. Aussi, Min Woo ne voulait guère les faire attendre, étant bien évidemment au courant que ses chers et adorés chérubins -qui n'étaient en fait pas à lui- n'aimaient pas encore. Il tâcha alors d'arriver le plus vite possible, et ce en concentrant toute la pression de son corps sur ses jambes, plus précisément ses pieds qui, à leur tour, allaient relâcher cette poussée (push push baby !) sur l'accélérateur afin d'augmenter la vitesse de la voiture. C'est bon, vous suivez toujours ? Avouez que je ferais une bonne prof de mécanique... Non ? Bon, vous avez raison. Quoiqu'il en soit, Min Woo ne mit que huit minutes à arriver à la garderie alors que d'habitude il lui fallait un quart d'heure. Mais on s'en fiche du temps, n'est-ce pas ? Min Woo stationna vite-fait au parking réservé aux employés et, essouflé à force d'appuyer comme un malade sur l'accélérateur et d'enchaîner des virages plus vertigineux les uns que les autres dans le seul et unique but de satisfaire les enfants qui l'attendaient depuis déjà dix minutes, s'efforça quand même à courir jusqu'à la porte d'entrée. Une fois arrivé, il se traîna lentement jusqu'à la "classe" où ses "élèves" l'attendaient, accompagnés d'un des responsables. Celui-ci lui demanda la cause de son retard tandis que King Kong avait appuyé ses mains sur ses genoux afin de retrouver une respiration normale.

« Beeen, désolé, un Pokémon sauvage m'a attaqué dans les herbes hautes et comme j'avais que Magicarpe sur moi... » lança-t-il, à bout de souffle.

Cette réplique comique fit éclater la classe de rire et décrocher un sourire narquois chez le responsable, qui livra rapidement Min Woo à sa petite troupe, comme il savait déjà ce qu'il devait faire. Conduisant sa joyeuse petite équipe jusqu'à la sortie, ils se mirent à marcher gaiement jusqu'au parc, se tenant tous par la main afin que personne ne se perde. Ils finirent pas arriver et, après une petite balade dans le coin, il décida de mener son adorable clan jusqu'à l'aire de jeux près du lac, histoire de se reposer un peu. Tandis que les enfants sautillaient de joie un peu partout, il prit place sur un petit tourniquet abandonner qu'il fit tourner doucement et lentement. Il ne s'inquiétait pas pour ses jeunes élèves car il savaient qu'ils le connaissaient très bien et avaient appris par coeur les "règles de sécurité" à appliquer lors des sorties ; ainsi, ils étaient tous au courant qu'il ne fallait absolument pas s'éloigner de leur "moniteur". C'est ainsi que, dans un élan de confiance en ces enfants, il se laissa aller et se mit à tourner de plus en plus vite et ce, sans s'en rendre compte. Il tournait tellement vite que, pris par le vertige, il freina subitement et dut attendre quelques minutes avant de voir son mal de tête passer. Se rendant alors compte qu'il avait eu un moment d'absence, il décida de recompter ses disciples, qui arrivèrent tous vers lui dès qu'il les appela. Un... deux... trois... c'est bon, ils y sont tous, ils peuvent retourner jou-

« Oppaaaaaaa ! Do Gyu... il est plus lààààà ! »

Oh shiet.
Do Gyu.
Il. N'était. PLUS LÀ. Et tout ça, parce que Min Woo avait fait mumuse trop longtemps avec un foutu tourniquet ? Oh non non non, c'était un acte purement irresponsable mais tellement indigne de Min Woo ! Si jamais il n'arrivait pas à réparer son erreur, sa vie serait ruinée ! Il se ferait renvoyer de son travail et perdrait à tout jamais la confiance de ces enfants et de leurs parents, ainsi que celle de ses employeurs ! Et si ça se trouve, il aurait peut-être des embrouilles avec la justice ! GRRRAAAH ! Il fallait le retrouver, ET VIIIITE !

« Okay les enfants, rangez-vous tous à côté du toboggan, PERSONNE, j'ai bien dit PERSONNE ne bouge, je reviens tout de suite chercher Do Gyu... okay ? »

À son "okay" presque suppliant, les enfants répondirent tous d'un rassurant geste de la tête qui signifiait "oui". Considérant la réponse positive des enfants, il partit en courant à la recherche de l'enfant perdu. Après quelques minutes de recherches hâtives et, par conséquent, vaines, car il ne fallait absolument pas faire attendre les enfants sous peine d'en perdre un autre, toujours aucun résultat. Affichant une mine presque désespérée, Min Woo s'adossa deux secondes à un tronc d'arbre et poussa un long soupir mais, comme il n'avait pas le temps de se reposer, il se remit aussitôt à ses recherches qui allaient probablement s'avérer infructueuses, vu la chance qu'il a... Mais apparemment, il avait tort de désespérer ainsi car il vit bientôt une jeune femme inconnue s'avancer vers lui, portant dans ses bras un petit garçon dont le visage ne lui était pas étranger.

« Omona ! Do Gyu ! » lança-t-il, soulagé, en accourant vers le petit bonhomme.

Au fur et à mesure qu'il s'approchait de la jeune femme, il ralentissait et, une fois qu'il fut à quelques centimètres d'elle, il s'arrêta complètement, les yeux rivés sur le bonhomme, luisant d'un regard apaisé. Lorsque la jeune femme prit la parole, il leva le regard vers elle.

« Mh, excusez-moi... C’est lui que vous cherchez ? Ça doit faire quinze minutes que j’essaie de savoir à qui il appartient. »

Il sourit, se rappelant que, tellement il fut détendu de voir Do Gyu sain et sauf, il en oublia ses manières.

« Ah oui, excusez-moi.. en effet, c'est lui ! » lança-t-il en attrapant Do Gyu à son tour.

Il le serra aussitôt très fort contre lui, comme pour l'empêcher de s'enfuir encore une fois. Il reposa alors ses yeux sur la jeune fille qu'il pouvait considérer comme son héroïne.

« Merci infiniment, j'ai eu de la chance que vous soyiez au bon endroit, au bon moment. »

_________________

    « EVERYBODY, MERRY CHRISTMAS ♥ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://be-lie-ve.forumactif.com

The lost Kid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 4. GAME OVER :: remember you :: RP abandonnés-